Hachis parmentier à la pintade

Je vous propose une idée de recette anti-gaspi : hachis parmentier à la pintade ! Cela faisait une éternité que je n’avais pas mangé un vrai hachis parmentier, ou plutôt que je n’avais pas manger une vraie purée ! Parce que je ne sais pas si on peut vraiment dire que ce hachis est un vrai “hachis parmentier”.

Quand j’étais petite, lorsque l’on me demandait mon plat préféré, je répondais le hachis parmentier. Généralement, ma maman faisait de la viande de bœuf haché recouvert de purée mousseline et gratiné au gruyère. Quelques fois, les mercredis parce qu’il y avait plus de temps, elle faisait une vraie purée. Et c’était bon ! (Sauf quand c’était avec des pommes de terre de la veille, parce que, vous savez, ce goût de pommes de terre réchauffées…) Bref, depuis je suis bien embêtée lorsque l’on me demande mon plat préféré.

Ce hachis parmentier, je l’ai fait à la pintade, parce que le week-end dernier au marché, j’ai acheté une pintade… pour moi toute seule. 1,9 kg de pintade. J’ai fait une pintade au choux, avec du chou vert et du cidre. De quoi en manger pendant un moment. Je ne mange pas de viande à tous les repas, j’avais donc encore un reste.

Comment faire un hachis parmentier avec de la pintade ?

Pour cette recette, j’ai donc effiloché les restes de viandes de pintade (blanc, cuisses, ailes…) comme je fais pour l’effiloché de poulet (pulled chicken). Sauf que dans cette recette, pas de sauce nappante légèrement sucrée. Il y a des limites à faire la version “pulled guinea fowl” (avoue, tu ne savais pas dire pintade en anglais !). J’ai plutôt privilégié le plat bien de saison, doux et réconfortant.

Recette de hachis parmentier à la pintade, gratiné au comté

Que faire avec un reste de pintade ? Un hachis parmentier !

Vous le savez depuis le temps, j’aime particulièrement cuisiner les restes. Donner une seconde vie aux choses. On appelle ça la “cuisine anti-gaspi” depuis quelques temps, mais personnellement, j’appelle ça “le bon sens”. Quand on peut le manger, on ne le jette pas. (Non, je ne vais pas me nourrir exclusivement d’épluchures ou de fanes de carottes).

J’adore créer plusieurs plats à partir d’une même recette (et c’est certainement ce qu’il y a de plaisant dans certaines formes de batch-cooking). D’une pintade, je vais faire un hachis parmentier de pintade après avoir également fait une poêlée avec des champignons et d’autres légumes, mais également une sauce pour les pâtes.

En effilochant la viande de pintade et en lui ajoutant un peu de persil et d’échalotes, quelques aromates supplémentaires si vous le souhaitez, vous obtenez un merveilleux plat : ce hachis parmentier à la pintade !

Que faire avec un reste de pintade ? Un hachis parmentier !

Comment réussir votre hachis parmentier ?

Le secret d’un bon hachis est d’abord une bonne purée ! Pour réussir votre purée, il est important de bien choisir des pommes de terre spéciales purée, comme les bintje.

Il faut ensuite que vous preniez toutes vos précautions et votre temps pour faire votre purée. En fonction des quantités, je vous recommande d’utiliser une fourchette, un presse-purée ou un moulin. Personnellement, j’ai un presse-purée et même si cela prend du temps, le résultat est juste parfait.

Personnellement, j’ajoute un mélange crème-beurre au fur et à mesure que j’écrase la purée, pour avoir la bonne consistance. Cela ne me dérange pas qu’il reste quelques petits morceaux (comme dans l’écrasé de pomme de terre), mais je vous conseille l’utilisation d’un moulin ou d’une presse si vous voulez une purée très fine.

Comment réussir le hachis parmentier ?

Un bon hachis a également le bon équilibre entre la viande et la purée. Je vous conseille un “moitié-moitié” niveau proportion. Vous aurez ainsi l’équilibre parfait des saveurs, et vous pourrez savourer chaque fourchette de ce merveilleux hachis parmentier à la pintade !

Enfin, un bon hachis parmentier a une délicieuse couche croustillante sur le dessus. Vous pouvez opter pour du comté comme ici, ou bien pour de la chapelure. Dans tous les cas, passez votre plat quelques minutes sous le grill.

Que servir avec un hachis parmentier ?

Vous souhaitez avoir un peu de légume avec ça ?Que ce soit avec ce hachis parmentier à la pintade, ou un hachis à la joue de boeuf, je vous conseille la fondue de poireaux (qui peut également être intégré au hachis !) ou encore l’embeurrée de chou vert. Vous pouvez également choisir des brocolis rôtis ou les choux de Bruxelles au four.

Comment réussir la purée pour un hachis parmentier ?

La recette du hachis parmentier à la pintade, gratiné au comté !

Place maintenant à la recette de ce hachis parmentier ! Vous pouvez adapter cette recette avec tous vos restes de volaille !

Comment faire un hachis parmentier avec de la pintade ?

Hachis parmentier à la pintade

Une délicieuse recette de hachis parmentier à la pintade, parfaite pour utiliser les restes d'une pintade
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 1 heure 10 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ustensiles

  • 1 presse-purée
  • 1 plat à gratin
  • 1 Poêle anti-adhésive
  • 1 Casserole 20 cm de diamètre

Ingrédients

Purée de pomme de terre

  • 400 g de pomme(s) de terre à purée, type Bintje
  • 115 g de crème liquide
  • 20 g de beurre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • poivre du moulin
  • 1 pincée de noix de muscade

Hachis de pintade

  • 325 g de pintade
  • 1 oignon(s)
  • 5 branches de persil plat
  • Sel / poivre

Finition

  • 100 g de comté

Instructions

Préparer la purée de pomme de terre

  • Eplucher les pommes de terre et les tailles en cubes.
  • Les faire cuire dans une grande casserole d'eau très légèrement salée. Faire cuire 15 minutes environ, elles doivent être bien tendres.
  • Quasiment à la fin de la cuisson des pommes de terre, faire chauffer à feu doux la crème et le beurre. Ajouter un peu de fleur de sel, la muscade et le poivre.
  • Si vous avez un moulin à purée : placer vous au dessus de la casserole et presser vos pommes de terre ainsi. Mélanger doucement jusqu'à obtention d'une purée homogène.
  • Si vous avez un presse-purée : verser les pommes de terre dans un grand saladier et ajouter un peu de mélange crème-beurre. Presser avec votre presse purée puis ajouter à nouveau la crème-beurre, au fur et à mesure. Vous obtiendrez une purée bien onctueuse.

Préparer la pintade

  • Hacher l'oignon et le persil (séparément).
  • Récupérer votre chair de pintade et l'effiloché avec vos doigts ou 2 fourchettes. Je préfère ne pas la hacher car cela donne plus de mâche.
  • Faire chauffer un peu de matière grasse dans une poêle et ajouter l'oignon. Lorsque l'oignon commence à être translucide, ajouter la pintade et faire chauffer. Elle doit être légèrement dorée mais ne dois pas trop sécher. En fin de cuisson, ajouter le persil et mélanger rapidement.

Montage et cuisson

  • Préchauffer le four à 200°C
  • Dans votre plat à gratin, déposer la chair de pintade. Recouvrir ensuite d'une généreuse couche de purée. Lisser avec votre cuillère, puis répartir le comté râpé.
  • Enfourner pour 10 à 15 minutes en cuisson*, puis passer sous le grill pendant 5 minutes, pour que le gratin soit bien doré.

Notes

* Si vous faites votre hachis parmentier la veille, le recouvrir d’un papier aluminium puis et le cuire 25 minutes, puis passer au grill. Si votre hachis est très épais, poursuivre la première cuisson jusqu’à 35 minutes.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!
Comment faire un hachis parmentier avec de la pintade

3 commentaires

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette