Cuisine autour de la conserve, la Miambox a de la ressource !

Il y a quelques jours, nous avons fait un atelier autour de la Miambox, la « boite de conserve », organisé pour l’UPPIA, l’Union Pour la Promotion des Industries conserve Appertisée. L’idée était de nous faire cogiter autour de ces « boites » présentes dans tous les placards (ou presque). Mais tu sais ce que ça veut dire « Appertisée » toi ?

Pour ton info, l’Appertisation est un procédé de conservation inventé par Nicolas Appert au XVIIIème siècle. C’est une stérilisation à haute température : cela garantit une conservation « au naturel » (pas de conservateurs ni d’additifs..). D’ailleurs, la petite boite peut se garder beaucoup plus longtemps que la date indiquée… En revanche, la haute température va modifier le goût des aliments. Mais juste modifier, pas changer totalement.. Le goût est toujours là, et nous, nous devions jouer avec le goût de ces aliments dans leur jolies boites…

cuisine en conserve

Nous avions des boites imposées, une fine équipe de copines blogueurs (Salma, Anne et Marine) et un menu complet fait sur une base de produits en conserve. Souvent, quand on demande aux gens s’ils ont des conserves chez eux, ils répondent non. Vraiment ? Pas même une boite de thon, une boite de sardine, ou de chair de tomates ? Les conserves ce n’est pas seulement les cassoulets et les petits salés aux lentilles, mais c’est aussi plein de produits que nous mangeons au quotidien, et qui sont souvent fort utiles en dépannage.

L’atelier a été un chouette moment et il est sorti de très belles créations de toutes les équipes. Je garderai un souvenirs ému de la soupe de flageolets, canard confit, foie gras et noisettes d’une des autres équipes. Pourquoi ? Parce que c’est typiquement le genre de soupe que je faisais quand j’étais étudiante (le canard et le foie gras en moins)… Et c’est trop bon !! D’ailleurs, ça m’a donné des idées :

Est-ce que vous seriez intéressé par des recettes « du placard » ? Chaque semaine, deux ingrédients que l’on a tous au fond du placard, un vote sur la page fan, et je fais une recette simple, en moins de 15 minutes, publiée sur le blog la semaine suivante avec le produit qui a remporté votre vote ? ça vous dirait ?

Notre équipe et le jury en pleine dégustation

Place maintenant à nos trois recettes !!

Comme nous avions tiré au sort la boite d’Escargots, nous nous en sommes « débarrassées » dès l’entrée. Nous avons réalisé des pommes de terre gratinées, avec une farce contenant les escargots. Cette farce peut également être enrichie de petits champignons, pour un effet réussi lors de repas de famille, ou pour un repas complet le soir. J’ai beaucoup aimé cette idée de pommes de terre gratinées, et je réessayerai bien avec du saumon…

Pommes de terre gratinées, farcie aux escargots
Pour 4 personnes – D’après la recette d’Anne

– 4 belles pommes de terre
– 1 petite boîte d’escargots
– 1 noix de beurre
– 1 œuf
– 1 cs de crème liquide
– 1 petite botte de persil
– 1 gousse d’ail
– sel
– poivre

Laver les pommes de terre et les cuire en chemise (= avec leur peau dans un grand volume d’eau).

Couper la base pour qu’elles se tiennent bien debout. Couper à nouveau à environ 1,5 cm du haut pour créer un chapeau et creuser. Récupérer la chair.

Égoutter et rincer les escargots et en réserver 4 pour la déco. Les faire revenir dans un peu de beurre. Ajouter le persil ciselé et l’ail finement haché au couteau. Battre l’œuf, la crème, saler poivrer. Mélanger la chair de pomme de terre écrasée et le mélange œuf crème. Ajouter les escargots et vérifier l’assaisonnement. Ne pas hésiter à poivrer à nouveau.

Farcir les pommes de terre creusées avec le mélange. Les poser sur une plaque de four et les faire cuire à 220°c pendant 15 minutes.

Servir chaud décoré d’un escargot et d’une feuille de persil, accompagner d’une salade de mesclun assaisonnée.

Pour le plat, nous sommes parties sur un curry bien relevé, accompagné d’un riz aux petits légumes. Nous avons utilisé des quenelles de poulet, leur texture s’associe très bien avec le curry épais et le riz, une façon différente de les cuisiner par rapport aux traditionnelles « petites quenelles à la sauce to’  » que j’ai mangé en surnombre pendant mon enfance… ;-)

Curry de quenelles de poulet, riz aux petits légumes et cumin
Pour 6 personnes – D’après la recette d’Anne

Pour le curry :
– 1 boîte de quenelles au curry
– 1 boîte de lait de coco
– 1 boîte de concentré de tomates
– 1 oignon
– 1 gousse d’ail
– 1 botte de coriandre
– 25g de beurre
– 1 cs de curry en poudre

Pour le riz :
– 1 boîte de macédoine de légumes
– 150g de riz basmati
– 30g de beurre
– 1 cc de graines de cumin
– piment d’Espelette

Dans une sauteuse, faire fondre le beurre. Éplucher et ciseler l’oignon et l’ail.

Faire chauffer la poudre de curry dans le beurre, puis ajouter l’oignon. Le faire revenir sans coloration quelques minutes, ajouter la tomate, les queues de la botte de coriandre rincées et ficelées entre elles, laisser réduire 15 minutes à petit bouillon.

Ajouter le lait de coco, cuire encore 10 minutes. Saler et pimenter à ton goût en fin de cuisson.

Réchauffer les quenelles dans la sauce quelques minutes : ne remuer qu’une fois pour couvrir les quenelles de sauce.

Pour le riz :

Faire fondre le beurre et chauffer les graines de cumin dans le beurre. Ajouter le riz, le laisser nacrer quelques minutes. Verser le double du volume de riz en eau, couvrir et laisser cuire doucement 20 minutes. Ajouter en fin de cuisson la macédoine rincée et égouttée, saler, pimenter.

Servir le curry sur le riz, parsemer de coriandre ciselée.

Pour le dessert, nous avons voyagé ailleurs, de l’autre côté de la méditerranée, en faisant des briouates aux riz au lait, terriblement régressifs et réconfortants.

Briouates de riz au lait aux fruits exotiques, coulis de fraises.
Pour 6 personnes – D’après la recette de Salma

Pour les briouates :
– 1 paquet de brick
– 200 g de riz arborio
– 150 g de sucre
– 500 ml de lait
– 10 cl de crème liquide entière
– 1 poignée de litchis en boite
– 3 tranches d’ananas en boite
– Sucre glace pour décorer
– Huile de friture

Pour le coulis de fraises :
– 1 boite de fraises
– le jus d’1/2 citron
– Zeste de citron

Mettre le riz dans une casserole d’eau froide. Une fois que l’eau boue, égoutter le riz puis ajouter le lait pour couvrir le riz. Porter à ébullition.

Poursuivre ensuite la cuisson à feu très doux en remuant régulièrement et ajouter le reste de lait. Ajouter ensuite le sucre, la crème liquide et remuer.

Retirer du feu dès que le liquide a été absorbé et laissez refroidir. Ajouter les fruits coupés en petits dés et mélangez.

Avec cette farce, roulez les feuilles de bricks pour faire des briouates (comme pour les samossas).  Les faire frire, puis les saupoudrer de sucre glace. Servir encore tiède.

Accompagnez avec un coulis de fraise :

Mixer les fraises, le jus du 1/2 citron, les zestes et une partie du jus des fraises en conserve. corriger l’acidité avec un peu plus de jus de citron si besoin, ainsi que la teneur en sucre selon les goûts.

Et merci Anne pour les photos, et aux autres photographes de la soirée :)

5 commentaires

Laisser un commentaire