Easter is coming – Foie gras au chocolat comme des œufs de Paques

Posté le 30 mars 2015 par Gourmandiseuse

Pâques approche et vous vous demandez ce que vous allez pouvoir cuisiner… Cette semaine, je vais donc vous proposer 3 recettes pour faire votre menu de Pâques 2015 ! Vous pourrez trouver d’autres idées de menu pour Pâques sur le blog si vous souhaitez autres choses ! Pour commencer, je vous propose une entrée, voire un amuse-bouche, hyper simple : les toasts au foie gras au chocolat, comme des œufs de Pâques.

Je vous avais déjà proposé du foie gras pour la Saint-Valentin, voilà que je récidive pour Pâques… Pourquoi ? Et bien je vous le demande : Pourquoi le foie gras ne devrait être qu’un met que l’on consomme lors des fêtes de fin d’année ? Je me suis donc dit que je pouvais vous montrer d’autres façons, très simple, de mettre le foie gras à votre table à d’autres occasions !

Personnellement, les dés de foie gras enrobés de chocolat, dans les buffets, ça à tendance à me faire dresser les poils sur les bras et à me filer des haut-le-cœur d’autant plus quand on est pas prévenu. Tu croques dans un amuse-bouche et là ton estomac se serre, et tu regrettes amèrement de t’être laissée tenter par ce qui te semblait aussi bon… Bref, j’avais en tête que foie gras + chocolat = pas bon.

Mais ça, c’était avant d’avoir goûté ce foie gras au chocolat. Le chocolat est présent en très faible quantité, un peu comme le poivre ou d’autres épices, et parfume agréablement le foie gras. Ici, il accompagne le foie gras, cela se fait dans la nuance et dans la douceur.. Bref, c’est BON et très agréable (à condition de ne pas manger tout le foie gras pour autant !!). A faire pour un apéritif ou une entrée très légère. J’ai voulu accompagner mes toasts avec un peu de poires… Mais ça, c’est vous qui voyez !

Foie gras au chocolat

Toasts de foie gras au chocolat
Pour 4 personnes

– 4 tranches de brioche assez fines
– 1 foie gras au chocolat Lartigue*
– 1 poire mure mais ferme
– 1 petite noisette de beurre

Commencer par faire la compotée de poire :
Couper la poire en tous petits dés. Faire chauffer le beurre dans la poêle lorsqu’il commence à chanter, mettre les dés de poire et baisser le feu. Remuer régulièrement jusqu’à ce que les dés de poire soient fondants mais se tiennent toujours. Il ne faut pas qu’ils compotent (enfin c’est vous qui voyez mais ici, c’est la texture ferme qui nous intéresse pour équilibrer !)

Pour les toasts :
Faire dorer la brioche dans un grille pain (ou dans une poêle beurrée si vous êtes de grands gourmands).
Détailler des ovales à l’aide d’un emporte pièce. Réserver pour que le pain refroidisse.

Sortir le foie gras du frigo (il doit être bien froid) et le couper en tranches fines (environ 5 mm). Détailler des ovales à l’aide d’un emporte pièce et les poser sur les toasts de brioches.

Déguster aussitôt.

Si vous n’avez pas assez de foie gras, vous pouvez « reconstituer » des tranches : avec les chutes issues de votre découpe, remplir un plat en appuyant bien et en lissant bien.
Passer au réfrigérateur au minimum 1h (le mieux, c’est au congélateur) – Détailler à nouveau des formes dans votre foie gras.

Foie gras au chocolat

Pour cette recette, j’ai utilisé un emporte-pièce de ce style que j’ai trouvé dans le magasin Alice Délice, faute de trouver un emporte-pièce ovale en inox de petite taille. Les motifs ne sont donc pas voulu à l’origine mais… Je leur trouve un petit côté funky !

Foie gras pour Paques

 * Produit offert

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

2 Commentaires


Posted in Entrées - Entrées froides - Vu 105 fois

Tartine de chèvre chaud et ail des ours

Posté le 23 mars 2015 par Gourmandiseuse

Le come-back de l’Ail des Ours.

Je prends toujours autant plaisir à faire mon marché le week-end. Même si je dois supporter les mamies-à-chariot, les papy-à-cannes, les bobos-à-poussettes et autres bambins au milieu du chemin (qui rendent plus difficiles la traversée…). C’est toujours aussi agréable de découvrir des légumes. Même si j’avais une furieuse envie de petits pois primeurs et d’asperges vertes de France, et que je suis restée bredouille… Ce sera pour le week-end prochain. Mon marchand favoris était là, proposant encore de l’Ail des Ours et… je n’ai pas résisté ! Une belle grosse poignée.
Pendant que je faisais mes emplettes, un client a demandé comment on cuisinait l’Ail des Ours… Et il a été question d’une recette à base de fromage de chèvre chaud, de pain grillé et d’une petite salade et… ni une ni deux, je suis passée acheter ce qu’il nous manquait ! Le déjeuner dominicale était donc assez rustique mais… tellement délicieux !!

Toast Chèvre chaud et Ail des Ours

 Tartine de chèvre chaud et ail des ours
Pour 2 personnes

– 4 tranches de pain (Poilâne aux noix pour moi)
– 3 rocamdours bien faits
– 1 douzaine de feuilles d’Ail des Ours
– 1 poignée de roquette
– 1 poignée de pousses d’épinards
– 2 cc d’huile d’olive
– poivre
– quelques noix (facultatif)

Préchauffer le four à 180°C.

Laver les pousses de salade et l’Ail des ours. Bien sécher.
Hacher grossièrement l’ail des ours.

Déposer le pain sur une grille. Répartir l’Ail des Ours sur les tranches de pain.
Couper les fromages de chèvre en 2 ou en 3. Répartir sur les tranches de pain.
Mettre au four pour 10 mn – Passer en mode grill les 2 dernières minutes.

Pendant ce temps, mélanger les pousses de salade avec l’huile d’olive, quelques cerneaux de noix si vous le désirez. Poivrer. (Inutile de saler, le fromage s’en occupe !)

Déposer les toasts dans les assiettes et déguster sans plus attendre !

 

Toast Chèvre chaud et Ail des Ours

Et la prochaine fois… En pesto ? En soupe ? En quiche ? …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Print Friendly

3 Commentaires


Posted in Fromages - Légumes - Plats principaux - Tartines - Vu 267 fois

Gnocchi sautés, Ail des ours et tomates rôties

Posté le 19 mars 2015 par Gourmandiseuse

Si tu me suis sur Instagram, tu connais presque toute ma vie, tu sais que j’aime bien faire le marché le week-end. En vrai, je ferai bien le marché tous les jours, mais la semaine, il y a emploi. A la belle excuse, me direz-vous. Oui, il est vrai que je pourrais me lever à 5h30, faire un petit 5 km en running, passer au marché, prendre une douche, me cuisiner la gamelle du midi, prendre mon petit-déjeuner, me préparer et partir au boulot vers 7h45 comme d’habitude. Oui, je pourrais si j’arrivais à ne dormir que 5h par nuit.

DONC, le marché, c’est le petit plaisir du week-end. Ce qu’il y a de bien avec mon marché, c’est que je peux suivre l’avancée des saisons. Bon, je suis aussi capable de manger des tomates et des fraises quasiment toute l’année, il faut juste choisir les étals ! Parmi toutes les étals qui composent mon magnifique marché, il y en a un qui se veut « locavore ». Ce n’est pas franchement un marché de petits producteurs, donc quand un étal vend « des produits du coin qui fait attention aux producteurs », je me dis que c’est mieux que rien.

Gnocchi à l'ail des ours

Ce marchand, je l’aime bien parce qu’il a des jeunes pousses de salade que l’on peut acheter à la poignée. Non seulement ça me permet de pas jeter la moitié d’un sachet de salade pour 4 personnes, mais surtout ça permet de varier (et aussi d’avoir quelques jolies pousses pour des photos…). Et figurez-vous que ce week-end, sur cet étal… Il y avait de l’Ail des Ours ! Jackpot ! J’ai donc craqué pour une belle poignée… et aussi pour quelques jolies tomates cerises, pas du tout de saison je vous l’accorde, et pas du tout développement durable parce qu’elles venaient du Portugal mais à 4,95€ les 12 tomates cerises, je peux te dire que j’ai apprécié leur goût de soleil !

Gnocchi sautés à l'Ail des Ours

Gnocchi sautés à l’ail des ours et tomates rôties
Pour 2 personnes

– 250g de gnocchi, maison ou pas, cuits
– 1 grosse poignée d’Ail des Ours (env. 150g)
– 12 tomates cerise
– 2 cs d’huile d’olive

Faire rôtir les tomates cerises au four : Les asperger d’une cuillère à soupe d’huile d’olive, et les faire rôtir 8 minutes à 200°C.

Pendant ce temps, préparer les gnocchis. Attention, il faut qu’ils soient cuits.
Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle, faire revenir les gnocchis 2 minutes jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer.
Hacher grossièrement l’Ail des Ours.
Baisser le feu sous les gnocchis, ajouter l’Ail des Ours, mélanger et mettre à couvert. Faire cuire 3 minutes.
Remuer une dernière fois et répartir dans 2 assiettes.
Déposer les tomates rôties et déguster sans plus attendre.

Gnocchi sautés à l'Ail des Ours

J’aurai pu mettre un peu de fromage de chèvre aussi…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

6 Commentaires


Posted in Pâtes, Riz, ... - Plats principaux - Vu 527 fois

Blondie au ragusa blond

Posté le 17 mars 2015 par Gourmandiseuse

Ce dimanche, j’ai posté sur Instagram une photo de la recette en préparation, pour voir si vous vous doutiez de ce qu’il pouvait se cacher dans cette recette et… visiblement, le ragusa blond vous est inconnu ! Est-ce que vous connaissez le Ragusa déjà ? Pour avoir grandi près du Pays-aux-paturages-alpins-et-fromage-de, le Ragusa est une gourmandise chocolatée que je connais bien mais.. qui semble plus discrète en France ! Il s’agit d’un type de chocolat, fourré au praliné et aux noisettes entières. C’est assez bourratif, un carré suffit… Et au Salon du Chocolat, j’ai découvert sa version « blonde », faite avec un chocolat blond, comme le Dulcey. Je t’en parlais justement ici.

Depuis le Salon du Chocolat, je stocke pas mal de plaquettes de ce produit chez moi, au cas où on se fasse envahir, en ayant en tête d’en faire quelque chose un jour et puis… et puis j’ai vu un concours de recettes ! Un concours où il faut rendre ce chocolat un peu Rock’N’Roll ! Pour moi, qui dit Rock’N’Roll, dit forcément Etats-Unis.. Il faut donc une recette gourmande, follement addictive mais qui sort des sentiers battus.. BINGO : Le blondie ! Le blondie est donc venu à mon secours pour utiliser un peu de ce chocolat follement addictif et… délicieux une fois cuisiné !

blondie au ragusa blond

Mon seul essai de blondie n’était pas très conventionnel, puisque c’était ce blondie carrot-cake qui contenait pas mal d’ingrédients… Or, en ce moment, je suis un peu en mission « Je vide les placards » donc je n’avais pas envie d’acheter pleins de nouveaux ingrédients, j’ai donc simplifié la recette au maximum… pour mon plus grand plaisir ! Le goût est là, simplement parfait ! Un gâteau moelleux à l’intérieur, avec une petite croute croquante… un vrai bonheur !

blondie au ragusa blond

Blondie au Ragusa Blond
Pour 12 parts

– 120g de beurre pommade
– 120g de cassonade
– 2 œufs moyens
– 180g de farine
– 1 cc de levure chimique
– 100g de Ragusa Blond
– 1 poignée de noisettes
– 12 pistoles de chocolat noir

Préchauffer votre four à 180°C.

Fouetter le beurre pommade avec la cassonade jusqu’à obtenir une texture crémeuse.
Dans un bol, fouetter les 2 œufs.
Ajouter les œufs battus petit à petit au premier appareil, en fouettant bien pour amalgamer.
Ajouter la farine et la levure chimique et bien mélanger.
Couper le Ragusa Blond en cubes et hacher légèrement les noisettes. Mélanger les à la pâte.
Beurrer un moule rectangulaire ou carré d’environ 40 cm². Verser la pâte.
Enfourner pour 20 à 25mn de cuisson.
2 minutes avant la fin de la cuisson, répartir 12 pistoles de chocolat sur le dessus.

Sortir le blondie du four et le faire refroidir sur une grille.
Détailler 12 parts et déguster encore tiède.

Vous pouvez également faire fondre le chocolat pour décorer le dessus de votre blondie selon vos goûts !

 

blondie au ragusa blond
blondie au ragusa blond

Voyez comme le Ragusa est gourmand… Ici, un carré de Ragusa Noir, un de Ragusa Classique et un de Ragusa Blond…
Qui est, je pense, mon préféré !!

ragusa

Et aller ! Comme vous semblez ne pas connaitre le Ragusa, je vous propose de gagner un assortiment avec du Ragusa Classique et du Ragusa Blond, pour faire cette recette ou un autre… Pour cela, il vous suffit de me laisser un commentaire sur l’article, en me disant ce que le Ragusa vous inspire ! Une recette ? Un goûter ? Une dégustation le dimanche soir lovée dans un plaid ? Dites-moi tout ! Vous avez jusqu’au 24 mars pour me répondre !

ragusa à gagner

Edit : Tirage au sort effectué ! La gagnante est ci-dessous :

GagnantRagusa

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

20 Commentaires


Posted in Desserts - Fondants, brownies et coeur-coulants - Vu 235 fois

Petit sondage à propos du blog

Posté le 15 mars 2015 par Gourmandiseuse

vacances dans le Jura

15 jours. Voilà 15 jours qu’il n’y a pas eu de nouvel article sur le blog. 15 jours de silence. J’ai pris quelques jours de vacances sur ces 15 jours, certes mais… ce n’est pas la raison principale de mon absence.

Ce blog va fêter ces 4 ans cette année.  Et même ces 5 ans si on tient compte des articles qui ont été rapatriés. 5 ans, c’est beaucoup. Je n’aurai pas imaginé tenir autant, arriver jusque là. 5 ans, c’est même énorme par rapport à tous les autres blogs que j’ai pu tenir avant parce que oui… à ces 5 ans de blogging culinaire viennent s’ajouter 5 autres années de blogging, tournées « lifestyle ». Des blogs à foison majoritairement créés lors de mes années de Lycée.

En revanche… au bout de 5 ans, je m’interroge. Il y a parfois des moments où vous vous arrêtez net, et vous regardez en arrière. Vous voyez le chemin parcouru, certes. Vous voyez aussi comment le changement est apparu, petit à petit : un changement de style photographique (fort heureusement), un changement de style d’écriture, un changement de contenu également… J’ai toujours plaisir à dire qu’au début de mon blog, je postais ce que je mangeais et puis, petit à petit, j’ai fini par manger ce que je postais. Il y a du bon et du mauvais en ça…

J’ai donc eu besoin de faire le point, car la situation ne me convenait plus. Comme pour une remise en question, on se regarde dans le miroir et on se dit : Qui suis-je ?

Je suis auteure d’un blog culinaire, aujourd’hui. Il y a des jours, c’est extrêmement frustrant ! J’aimerai vous parlez de voyages, vous montrer une sélection de vêtements que j’adore, ou une nouvelle collection d’objet de décoration. J’aimerai pouvoir partager avec vous mes tisanes ou mes crèmes chouchou du moment, vous parlez des nouvelles baskets de running (que j’ai pas encore acheté) ou même tout simplement du fait que je me suis mis au running (OK, je cours 10 km par semaine à tout casser mais c’est déjà ça) !

Petit à petit, je vous raconte de moins en moins d’anecdotes, je vous parle de moins en moins de moi, je vous livre les recettes brutes… Et si c’était cela qui vous plaisait, après tout ?

Et puis, l’idée m’est venu d’également prendre votre avis. Vous êtes mes lecteurs, après tout.. Faisons déjà un petit état des lieux de ce qui vous plait/plait pas, et de ce qui pourrait vous plaire… Et le changement viendra plus tard, s’il doit venir !

C’est tout simple, le questionnaire est dans l’article, ça va assez vite il n’y a qu’une quinzaine de questions !

Merci

La Vattay

Les photos n’ont pas grand chose à voir avec l’article mais j’avais envie de partager avec vous quelques photos de mes vacances…

Et l’idée du questionnaire dans un article vient du chouette blog de Johanna ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

5 Commentaires


Posted in Le blog - Vu 344 fois