Coup de food produits #2

Posté le 1 octobre 2014 par Gourmandiseuse

Après le retour au boulot… Le retour des bonnes résolutions ! Cette période rime souvent avec « C’est décidé, je me remets au sport » ou « Aller, j’arrête de manger n’importe quoi« . Aujourd’hui, je vais donc vous parler de 4 produits tip-top pour accompagner vos bonnes résolutions !!

CoupDeFood2 Coup de food produits #2

1 – Biscuits « Crookie » de Belvita

En bonne consommatrice de biscuits « Petit dej’ », toujours présents dans mon placard au bureau, j’ai découvert cette version plus épaisse et plus craquante ! 3 biscuits par sachet pour un petit-déjeuner très consistant. Personnellement, je ne mange jamais tout le paquet, 2 biscuits me suffisent pour accompagner mon thé ! Je n’ai testé que la version « Noisette », très croquante grâce à l’ajout de noisettes, et un goût de noisette présent. Il existe également une version abricot. Le paquet contient 6 sachets de 3 biscuits, et chaque biscuit (16,7g) apporte 70 kcal (dont 3g de sucre) vs un biscuit petit dej (12,5g) apportant 58kcal (dont 3,4g de sucre). Une autre spécificité est que le produit contiendrait un amidon qui se digère lentement pour éviter l’augmentation rapide de glucose sanguin. Je ne suis pas spécialiste, donc je ne saurai vous dire si c’est possible ni même si c’est vraiment une bonne chose ;-) Mais en attendant, c’est bon !
Prix : 2,50€ environ le paquet de 300g (Carrefour)

2 – Galettes de céréales Bjorg

Avec la pomme, la galette de céréales est souvent conseillée comme produit pour calmer les petites faims. Je consomme surtout des galettes de maïs mais j’ai été agréablement surprise par les galettes épeautre et son d’avoine ainsi que celle au riz et sésame. Le craquant si plaisant est bien présent, et le goût des céréales est très agréable… On aurait presque envie de les tartiner avec de la confiture mais… elles s’accommodent aussi très bien avec du saumon fumé ou des œufs de poisson pour une version salée ! Ce produit n’est pas nouveau mais le packaging de la gamme a été repensé pour plus de différenciation d’un produit à l’autre : une belle occasion qui m’a permis de découvrir ces versions et de changer de mes galettes fétiches !
Prix : 1,76€ les 130g (Monoprix)
Produit offert

3 – Jardin Fruité du Palais des Thés

J’ai eu la possibilité de découvrir les nouvelles infusions sans théine du Palais des Thés courant Septembre. J’ai adoré celle nommée « Jardin Fruité », un mélange de baies de goji, de fruits rouges, de datte et de kiwi ! La boisson est parfumée, douce et agréable. On peut très bien l’infuser à chaud qu’à froid, dans de l’eau, de la limonade voire même dans du lait ! De quoi faire un super lait fraise ;-) J’ai également adoré le jardin secret, un mélange de menthe crépue, de citronnelle et de fruits jaunes ! Une superbe fraîcheur à déguster tiède pour moi, juste avant d’aller me coucher ! J’adore également leur packaging très féminin, doux, aux lignes épurées…. Presque un objet de déco chez moi !
Prix : 12€ la boite de 100g
Produit offert

4 – Riz de Konjac de Gayelord Hauser

Le konjac est un légume très connu au Japon, et qui commence à arriver en France petit à petit. On commence à en voir sur quelques blogs, ça et là… Et j’ai donc voulu tester ! L’avantage de ce légume ? Être faible en calories et avoir une texture qui se rapproche de celle des pâtes et du riz. J’ai donc essayé ce « riz de konjac » : le résultat est surprenant. La texture est tout de même légèrement différente de celle du riz : plus « ferme », légèrement gélatineuse et un peu croquante à l’intérieur. L’avantage ? Le goût neutre ! Il permet d’accommoder le produit  très facilement, avec des légumes ou de la sauce tomate. Il existe également des spaghetti et des tagliatelle de konjac. Autre avantage : la sensation de satiété rapide à moindre calorie… Je sens qu’on va en entendre parler plus largement très bientôt… voire même qu’il y aura une recette par ici pour l’accommoder !
Prix : Environ 2€ les 200g

Et voilà pour une sélection très « healthy » ! On se retrouve le 3 novembre pour une nouvelle sélection de produits !!

loading Coup de food produits #2 hellocoton Coup de food produits #2
pf button both Coup de food produits #2

Aucun Commentaire


Posted in Coup de food produits

Tarte aux figues et aux pistaches

Posté le 29 septembre 2014 par Gourmandiseuse

A l’origine, je voulais faire une tarte aux mirabelles. Je suis donc gaiement partie au marché ce week-end et puis… Plus une mirabelle. J’ai « loupé le coche » ! La saison de la jolie mirabelle est décidément bien trop courte !

Au final, le résultat n’était pas mal non plus ! Peut-être même mieux que ma tarte aux mirabelles que je n’avais pas prévu aussi… généreuse !

J’ai croisé des figues sur les étals. Des belles figues, bien mûres. Celles qui te semblent justes parfaites et que tu dois manger rapidement avant qu’elles se transforment en bouillie (bon, ça, c’était avant que la courge qui cohabitait avec les figues dans mon sac ne viennent en écrabouiller une partie..). Je ne voulais pas un appareil trop « lourd » car cette tarte était destinée à clore un dîner qui pouvait être (et fût!) copieux. J’ai donc opté pour une crème chantilly assez ferme, enrichie au mascarpone pour apporter de l’onctuosité et du corps. L’association mascarpone-figue marche très bien… A garder en tête !

TarteAuxFigues Tarte aux figues et aux pistaches

Les photos sont très sommaires car, comme je vous le disais, la tarte était destinée à être transportée pour un dîner, et le temps me manquait un peu alors… J’ai opté pour des photos de la tarte sans artifice !

TarteAuxFigues2 e1411932143916 Tarte aux figues et aux pistaches

Tarte aux figues et aux pistaches
Pour une tarte 6/8 personnes

Pour la pâte brisée à la pistache
- 350g de beurre à température ambiante
- 25g de pâte de pistache
- 500g de farine
- 1 jaune d’œuf
- 3 cs de sucre
-10 cl de lait

Crème chantilly au mascarpone
- 150g de mascarpone
- 220g de crème liquide entière
- 2 sachet de sucre vanillé
- 3 cs de sucre blanc
- 1 cc de poudre de vanille

Compotée de figue
- 5 figues très très mures
- 2 cs de sirop d’agave

Pour le montage :
- 12 figues
- 3 cs de pistaches concassées

TarteAuxFigues3 e1411932130454 Tarte aux figues et aux pistaches

Préparer la pâte brisée à la pistache :

A l’aide d’une fourchette, réduire le beurre et la pâte de pistache en pommade. Ajouter le jaune d’œuf : bien mélanger jusqu’à obtenir une texture crémeuse. Dans un autre récipient, mélanger le lait avec le sucre. Ajouter petit à petit ce mélange au beurre pommade. Verser alors petit à petit la farine : mélanger d’abord avec une cuillère puis continuer avec les mains. Former une boule, la filmer et la mettre au froid au moins 2 heures.

Au bout de 2h, prélever 500g de pâte brisée. Abaisser la pâte sur 3 mm. Garnir un cercle ou un moule à tarte beurré puis le placer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C. Sortir le plat du frigo, piquer la pâte à l’aide d’une fourchette, déposer une feuille de papier sulfurisé et des poids de cuisson. Cuire la pâte à blanc pendant 30 à 35 minutes. Enlever les poids et le papier afin de faire dorer la pâte 5 minutes supplémentaires.

Sortir du four, attendre quelques minutes puis déposer sur une grille. Faire entièrement refroidir. Réserver.

Préparer la compotée de figues :

Laver les figues et les couper en petits morceaux. Les mettre dans une casserole à feu moyen avec le sirop d’agave jusqu’à réduction totale (environ 30 minutes). Laisser entièrement refroidir. Réserver.

Préparer la chantilly au mascarpone :

Placer la crème liquide, le mascarpone, le fouet et le bol pendant 15 minutes au froid.

Sortir les éléments du frigo : verser la crème liquide et le mascarpone dans le bol. Installer le batteur et commencer à battre à très faible vitesse afin d’incorporer le mascarpone à la crème liquide. Augmenter la vitesse pour battre la crème. Lorsqu’elle commence à monter, verser doucement le sucre vanillé, le sucre et la poudre de vanille. Monter la crème en chantilly bien ferme.

Placer la crème dans une poche à douille munie d’une douille ronde et réserver au froid jusqu’au montage.

Montage :

Rincer les figues et les sécher. Les couper en 4 ou 6 selon la taille des figues. Garnir le fond de tarte d’une généreuse couche de compotée de figues.
A l’aide de la poche à douille, garnir le fond de tarte avec la crème chantilly : faire des cercles de crème puis lisser la surface avec une spatule.

Déposer les figues en appuyant légèrement dessus pour les fixer dans la crème. Finir en déposant les pistaches concassées sur la surface de crème restante.

Réserver au froid jusqu’au moment de servir.

TarteAuxFigues65 e1411932108121 Tarte aux figues et aux pistaches

Je crois que le mariage « figue-pistache » me plait toujours autant… Après la tarte aux figues, crème amandine sur base de palet breton, voici donc cette version plus « aérienne » (car pas vraiment plus légère) avec de la chantilly au mascarpone… Promis, l’année prochaine, je fais au mieux pour trouver un nouvel accord !

TarteAuxFigues5 Tarte aux figues et aux pistaches

 

loading Tarte aux figues et aux pistaches hellocoton Tarte aux figues et aux pistaches
pf button both Tarte aux figues et aux pistaches

13 Commentaires


Posted in Desserts - Tartes et clafoutis

Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

Posté le 26 septembre 2014 par Gourmandiseuse

4 ans. Voilà 4 ans qu’un jour, enfin plutôt un soir, j’ai eu envie d’ouvrir mon « blog de cuisine ». 4 ans que j’ai décidé de proposer à tout le monde quelques recettes. Je ne vous ré-exposerai pas les raisons qui m’ont poussée, initialement, à créer un blog pour y mettre mes recettes, mais si vous ne connaissez pas l’histoire, tout est expliqué dans la page de présentation.

4 ans, ça semble long. Je n’ai pas vu le temps passé. J’ai l’impression que j’ai commencé à écrire hier. Et pourtant, lorsque je regarde en arrière, je vois vraiment le chemin parcouru. Je vois les progrès, côté technique, un peu, mais aussi sur les photos. Je vois tout ce que le blog m’a permis de vivre, tout ceux que le blog m’a permis de connaitre. Cet article est également l’occasion pour moi de faire un petit bilan… Mais d’abord, parlons gâteau !

GateauRaye1 e1411325629216 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

Qui dit anniversaire, dit gâteau ! 4 ans de blogging, ça se fête. Il fallait donc un gâteau à la hauteur. Un grand gâteau… J’ai donc cherché une idée qui change, un gâteau qui « impose un peu », et qui ne soit pas trop lourd pour autant. Un gâteau original, aussi ! J’ai tout d’abord eu l’idée d’un rainbow cake, mais au final, je trouve ça plus amusant que bon… Non, je voulais un gâteau amusant, beau ET bon. J’ai donc été fouillé du côté de mes sources d’inspiration favorites… et je suis tombée sur une photo… qui ne renvoyait à aucun site. Il m’a donc fallu ruser pour finalement tomber sur un blog malaisien ! Après quelques traductions google hasardeuses, j’ai finalement compris que ce gâteau n’était pas très compliqué à faire, pour qui sait faire une génoise, qui a un peu de patience et de temps devant lui… Et quelques instants plus tard, le striped layer cake au chocolat était né !

GateauRaye e1411323517692 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

Striped layer cake (Gâteau à étages)
Pour 6 à 8 personnes

Génoise nature

- 4 oeufs
- 100g de farine
- 100g + 20g de sucre blanc
- 70g de beurre fondu
- 1 pincée de levure (facultatif)

- 1 pot de 270g de pâte à tartiner chocolat/noisette

Préparer la 1ère génoise :

Préchauffer le four à 170°C.
Beurrer une plaque à gâteau (40×25 environ) et la chemiser de papier cuisson.

Dans un récipient, mélanger les 4 jaunes d’œufs avec 20g de sucre, jusqu’à ce que le mélange prenne une couleur blanche et devienne mousseux.
Dans un autre récipient, battre les 4 blancs en neige avec une pincée de sel (facultatif) et 100g de sucre. Le sucre va permettre de « serrer » les blancs, comme pour une meringue.
Assouplir le mélange jaunes d’œufs et sucre avec 3 à 4 cs de blancs d’œufs montés en neige. Incorporer petit à petit le reste des blancs en mélangeant délicatement pour éviter de trop les casser. La pâte doit rester mousseuse et aérienne.
Ajouter ensuite délicatement la farine ( facultatif :et la pincée de levure), en prenant soin de ne pas faire de grumeaux. Enfin, ajouter le beurre fondu.

Répartir le mélange sur la plaque à gâteau et enfourner pour 20 mn de cuisson. La génoise doit légèrement colorer.

Sortir la génoise du four et attendre quelque seconde que les bords se rétractent. Déposer délicatement la génoise sur le plan de travail (vous pouvez le sucre pour éviter que la génoise ne colle dessus). Découper la génoise en 4 bandes de 10 cm de large. Répartir une couche généreuse de pâte à tartiner sur toute la génoise. Découper les bords qui se roulent mal.

Commencer à rouler la génoise : Rouler une bande sur elle-même dans le sens de la longueur. Déposer alors la génoise enroulée sur une seconde bande de génoise, en prenant soin de bien joindre les deux extrémités et continuer à rouler. Répéter l’opération avec les 2 bandes de génoises restantes. Vous devez obtenir une génoise roulée continue.
Emballer la génoise dans du papier cellophane et mettre au réfrigérateur debout, afin que le rouleau reste bien rond.

GateauRaye2 e1411323515302 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

Préparer la 2nde génoise :

Génoise chocolat

- 4 oeufs
- 90g de farine
- 15g de cacao
- 100g + 20g de sucre blanc
- 70g de beurre fondu
- 1 pincée de levure (facultatif)

Préchauffer le four à 170°C.
Beurrer un moule rond de diamètre supérieur à votre rouleau de génoise : compter au moins 4 cm de diamètre en plus.

Dans un récipient, mélanger les 4 jaunes d’œufs avec 20g de sucre, jusqu’à ce que le mélange prenne une couleur blanche et devienne mousseux.
Dans un autre récipient, battre les 4 blancs en neige avec une pincée de sel (facultatif) et 100g de sucre.
Assouplir le mélange jaunes d’œufs et sucre avec 3 à 4 cs de blancs d’œufs montés en neige. Incorporer petit à petit le reste des blancs en mélangeant délicatement pour éviter de trop les casser.
Ajouter ensuite délicatement la farine et le cacao tamisés ( facultatif :et la pincée de levure). Enfin, ajouter le beurre fondu.

Répartir le mélange dans le moule et faire cuire 25 mn environ.
Démouler et laisser tiédir sur une grille. Couper la partie supérieure de la génoise pour avoir un disque. Couper ce disque en 3 disques de 2 cm de hauteur environ. Laisser refroidir totalement.

Enfin, à l’aide d’un cercle ou d’un récipient rond, détailler des cercles de la taille de la génoise roulée.

GateauRaye3 e1411323514743 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

Montage

Sortir la génoise roulée du réfrigérateur. La couper en deux parties égales.

Enduire les deux moitié d’une fine couche de pâte à tartiner.
Déposer un cercle de génoise au chocolat sur la première moitié de la génoise roulée. Appuyer légèrement. Coller ensuite la seconde partie de génoise roulée, face tartinée contre le rond de génoise au chocolat. Appuyer légèrement à nouveau. Les 3 éléments doivent être bien alignés.

Enduire les 2 autres cercles de génoise au chocolat d’une généreuse couche de pâte à tartiner. Déposer les ronds de génoise au chocolat sur les deux extrémités de la génoise roulée. Appuyer légèrement et veiller à ce que tout soit le plus aligné possible. Replacer à nouveau au réfrigérateur.

GateauRaye4 e1411323512687 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat GateauRaye5 e1411323510535 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

Glaçage

Glaçage à la crème montée

- 40 cl de crème liquide
- 3 cs de sucre en poudre
- 3g de gélatine

Préparer une crème chantilly : Placer le fouet et le bol de votre robot au réfrigérateur pendant 15mn. Sortir les éléments, verser la crème liquide dans le bol de votre robot et fouetter à vitesse moyenne. Lorsque la crème commence à mousser, ajouter, le sucre petit à petit.
Pendant ce temps, faire fondre la gélatine quelques minutes dans de l’eau froide. Essorer et faire fondre à la casserole. Laisser refroidir quelques instants.
Lorsque la crème commence à être bien montée, verser doucement la gélatine fondue en fin filet. Continuer à battre quelques instants.

Sortir la génoise du réfrigérateur et la déposer sur le plat de service. A l’aide d’une spatule ou d’une pose à douille, enduire petit à petit le gâteau de crème chantilly. A vous de voir ce que vous préférez : glaçage lisse, motifs… J’ai opté pour le glaçage lisse et quelques motifs sur le dessus.

Placer le gâteau une nuit au frais afin que le glaçage prenne bien.

GateauRaye6 e1411323508569 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

J’ai opté pour une version très gourmande mêlant chocolat et crème chantilly… Mais une version lemon curd et meringue pourrait très bien faire son effet également ! Vous pouvez également utiliser de la confiture ou de la ganache. Attention aux versions « crème et fruits frais » qui nécessitent vraiment une crème très prise pour que le gâteau se tienne à la découpe !

GateauRaye7 e1411323506743 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat Ici, le gâteau est plus haut que large. Vous pouvez également faire un gâteau plus large que haut ! Pour cela, il vous suffit de couper des bandes de génoise de 4 à 6 cm par exemple, ou de réaliser une génoise nature supplémentaire ! Penser à prévoir plus de garniture dans ce cas là.

La quantité d’ingrédients pour le glaçage est très généreuse. Vous pouvez glacer le gâteau d’une couche plus ou moins épaisse de crème, à vous de voir… ou même glacer avec une crème au beurre ou une ganache montée, tout est possible !!

GateauRaye8 e1411323504809 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat GateauRaye9 e1411323503449 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat
4 ans de blogging. Si on m’avait dit il y a 4 ans, lorsque j’ai ouvert mon « carnet de recettes », tout ce que cela allait m’apporter, je ne l’aurai jamais cru. Et pourtant. Aujourd’hui, ce blog m’a permis non seulement de rencontrer beaucoup de monde, des gens formidables, des ami(e)s, ou encore des « personnalités » comme des chefs, mais cela m’a également permis de vivre de nombreuses et belles expériences. Loin de moi l’envie de vous « étaler » toutes ces opportunités qui m’ont été offertes, non. Je voulais juste, un peu, vous parler de l’origine de ces opportunités.

Les blogueurs sont de plus en plus sollicités pour communiquer sur un certain nombre de sujets. Parmi ces nombreux mails, il y en a beaucoup qui ne correspondent pas à ma vision ou qui ne me plaisent pas. Puis, il y a ceux qui éveillent ma curiosité, qui me donnent envie de connaitre, d’essayer, ou de vivre la proposition. Il y a enfin ce dont j’ai envie de vous parler.
Ces propositions sont nombreuses, de plus en plus nombreuses. Il faut pouvoir gérer l’équilibre entre l’information issue de ces propositions et des partenariats, et le contenu principal du blog. Le contenu principal, celui-la même qui était à l’origine du blog, ces recettes et ces sujets qui sont issus du quotidien, de mon quotidien. Cet équilibre est fragile, et difficile à gérer.

Récemment, on m’a rappelé l’importance de cet équilibre, de manière très courtoise. Il est vrai que cet équilibre est délicat, et que vous, lecteurs, êtes les premiers à remarquer les « débordements ». Alors oui, récemment, il y a eu un débordement. La raison est simple : le temps. Avant cet été, vous avez pu remarquer un rythme un peu décousu : des semaines sans articles, des articles postés ça et là. L’équilibre entre la vie pro, la vie perso et la vie « blogo » est aussi un équilibre fragile, difficile à gérer également. La vie pro prend généralement beaucoup d’énergie, la vie perso est là pour garder l’équilibre et… on a du mal à trouver le temps et l’énergie pour la vie « blogo ». J’ai donc pris du retard sur beaucoup d’articles, des produits dont je voulais vous parler, des propositions que j’avais accepté et que j’ai laissé trainer… Et puis il y a eu un voyage, puis des vacances… des publications repoussées… Alors devant la montagne d’articles en attente… Il faut agir. Alors, ils sont tous publiés d’un coup, ne pouvant être « dilués » dans des recettes plus « personnelles ». Le revers de la médaille.

Tenir un blog, l’alimenter régulièrement, se renouveler, l’animer, tout ça demande du temps. Du temps que je prends sur mon temps de vie « personnel », sur mes week-ends ou mes soirées. A l’instar d’autres activités comme le sport, la musique, la lecture ou la peinture : la cuisine et le blogging sont mon « passe-temps » à moi. Un passe-temps qui demande du temps (pour cuisiner, pour photographier, pour écrire, pour publier, pour répondre aux mails, à vos commentaires ou à vos questions), de l’organisation (pour gérer le reste de sa vie, la météo, les courses, les heures de lumière pour les photos…) et de l’énergie. Tout cela, on le fait volontiers, avec plaisir.

J’ai plaisir à vous proposer des recettes, à vous parler d’adresses, d’aliments ou de produits que j’apprécie, à vous faire gagner des cadeaux… et je souhaite que vous veniez ici avec le même plaisir. Ce blog s’adresse avant tout à vous, lecteurs et lectrices de longue date ou de passage ! J’aimerai pouvoir vous proposer plus de contenu, plus de recettes car ce n’est pas l’envie ni les idées qui me manquent… mais simplement le temps !

En attendant, laissons le temps suivre son cours… et avançons doucement. En espérant fêter avec vous une 5ème année ;-) Et enfin, merci d’être de plus en plus nombreux à venir ici !

GateauRaye10 e1411323385681 Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

 

loading Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat hellocoton Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat
pf button both Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

20 Commentaires


Posted in Desserts - Gâteaux de fête

Tian de légumes du soleil et Mini Babybel®

Posté le 22 septembre 2014 par Gourmandiseuse

Finies les vacances ! L’heure de la rentrée à sonner. Cartable sur le dos, retour sur les bancs de l’école. Adieu le soleil, le sable, l’été, le sud…. Quoique ! Et si on continuait à mettre un peu de soleil dans son assiette avec des légumes d’été ? Si on prolongeait un peu les vacances en se rappelant le bon tian de légumes provençal ? Toutes ses couleurs, tous ses légumes, un vrai plaisir !

Le tian, c’est l’alternative aux gratins. Des légumes cuits doucement au four, avec un peu de matière grasse. Pas de crème ni de béchamel, le vrai, bon, goût du légume… Des légumes fondants et savoureux ! Un peu trop le goût du légume ? Et si on aidait un peu avec un des fromages préférés des enfants ? Le Babybel® ! Quelques tranches de Babybel® alternées avec les tranches de légumes, et hop… un tian gratiné au bon goût de fromage !

Legumes Tian1 1024x682 Tian de légumes du soleil et Mini Babybel®

Pour varier les plaisirs, varier les couleurs ! Tomates rouges, jaunes, vertes… Courgettes vertes et jaunes… Aubergines violettes et blanches… Une infinité de possibilité pour faire découvrir à toutes la famille les différentes variétés de ces légumes ! Profitez des dernières récoltes pour faire le plein ! Et pourquoi pas ajouter quelques oignons, jaunes, blancs ou violets, ça c’est vous qui voyez !

Pour la recette ? Cette recette de Tian de légumes du soleil et Mini Babybel® se trouve dans le dossier Quiche, gaufre et compagnie !

Legumes Tian2 e1409508282408 Tian de légumes du soleil et Mini Babybel®

Je vous propose également de découvrir cette superbe gaufre à la courgette ou encore ce gratin aux aubergines qui me donne très très envie !!

Legumes Tian e1409508260975 Tian de légumes du soleil et Mini Babybel®

loading Tian de légumes du soleil et Mini Babybel® hellocoton Tian de légumes du soleil et Mini Babybel®
pf button both Tian de légumes du soleil et Mini Babybel®

3 Commentaires


Posted in Légumes - Plats principaux

Gâteau au fromage blanc 0%

Posté le 19 septembre 2014 par Gourmandiseuse

 

gateaufromage02 e1410719183564 Gâteau au fromage blanc 0%

Depuis quelques temps, j’essaye de « faire attention ». Concrètement, j’ai pour objectif la perte de quelques kilos qui se sont invités pendant l’été ! Je suis contre les régimes ultra-restrictifs, les régimes intenses sur quelques temps : généralement, les quelques grammes perdus reviennent rapidement avec quelques copains en renfort. Bref, l’idée est de limiter les excès mais de garder ma gourmandise…

J’avais dans mon frigo quelques fromages blancs dont la date de péremption était un petit peu dépassée. Les yaourts et fromage blanc peuvent se consommer quelques temps après cette date, mais pour éviter de les perdre, j’ai eu envie de faire un gâteau au fromage. J’aurai pu faire un gâteau au yaourt, mais le but était d’éviter d’ajouter trop de matière grasse… Ce gâteau au fromage blanc 0% était donc le gâteau parfait.

La première fois que j’ai vu cette recette, il me semble que c’était sur le blog de Cléa. J’ai ensuite croisé beaucoup de variante, qui tirait parfois plutôt vers le cheesecake que vers le gâteau moelleux. La recette que je vais vous donner ci-dessous est un mélange de pas mal de recette. J’ai supprimé au maximum le sucre de la recette, et j’ai opté pour une version « aérienne » grâce à beaucoup d’œufs battus en neige.

gateaufromage0 Gâteau au fromage blanc 0%

Pour l’aromatiser, j’ai opté pour le jus de citron. Néanmoins, il modifie la texture de la pâte et la rend un peu « flan ». Vous pouvez opter pour des zestes de citron, des fruits, de la vanille, de la cannelle, de la fève tonka, d’autres arômes naturels.. Je vous conseille vivement de l’aromatiser car sinon ce gâteau est assez fade. Sinon, il faut que vous l’accompagniez de fruits frais, ou d’un coulis (ou de chocolat/caramel… mais là c’est pas vraiment très léger !!)

gateaufromage03 e1410719203848 Gâteau au fromage blanc 0%

Gâteau au fromage blanc 0%
Pour 6 à 8 personnes

- 500g de fromage blanc 0%
- 4 oeufs
- 80g de sucre stévia
- 100g de maïzena
- 1 citron

Préchauffer le four à 180°C.
Beurrer un moule d’environ 25 cm de diamètre.

Séparer les blancs des jaunes. Dans un grand saladier, battre les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter le fromage blanc 0%. Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Ajouter ensuite les 100g de maïzena, en prenant soin de la tamiser pour éviter les grumeaux.
Presser un citron et ajouter le jus à la préparation. Bien mélanger.

Enfin, battre les oeufs en neige bien ferme. Les ajouter au mélange en soulevant bien la pâte avec un fouet.

Verser dans le moule et enfourner pour 30 à 40 minutes de cuisson.

Démouler une fois que le gâteau est totalement refroidi !

 

gateaufromage04 e1410719214230 Gâteau au fromage blanc 0%

Le goût du citron était perceptible mais assez léger tout de même. J’ai donc voulu accompagner le gâteau d’un coulis de fruits rouges (quelques fruits mixés avec quelques cuillerées d’eau). Vous pouvez le faire avec des fruits frais ou des fruits en conserve, selon la saison. Il est également possible d’accompagner la gâteau avec du fromage blanc 0%, mais ça fait beaucoup de fromage blanc à la fin !

gateaufromage06 e1410719220200 Gâteau au fromage blanc 0%gateaufromage01 Gâteau au fromage blanc 0%

loading Gâteau au fromage blanc 0% hellocoton Gâteau au fromage blanc 0%
pixel Gâteau au fromage blanc 0%
pf button both Gâteau au fromage blanc 0%

9 Commentaires


Posted in Desserts - Muffins, cakes et gâteaux moelleux