Mes 5 coups de coeur pour la Saint-Valentin

Posté le 10 février 2016 par Gourmandiseuse

Dimanche, c’est la Saint-Valentin. Alors oui, normalement les coups de food produit c’est prévu pour le 1er du mois mais vous parler de ça 14 jours à l’avance c’était un peu dommage…
Pourquoi ? Parce que je suis certaine que vous aviez totalement oublié que c’était la fête des amoureux dimanche, et que votre moitié s’attend au grand jeu…

Alors voici mes 5 coups de cœur pour la Saint-Valentin, histoire de pas être bredouille et rester sur le carreau le jour des cœurs ;’)

1/ Picard – SOS petits plats dans les grands

Picard, le super héros du surgelé a pensé à toi avec 3 références pour un repas d’amour : un duo de mini-risotto (avec des chouettes cassolettes que tu peux réutiliser plus tard), des mini-éclairs choco-caramel et framboise-passion et enfin des mini-cœurs en chocolat… tout en mini pour pas se surcharger…
4 mini-risotto au St-Amour – 6,95€ les 140g
8 mini-éclairs – 5,95€ les 120g
12 cœurs au chocolat au lait – 9,95€ les 175g

Picard - Saint-Valentin

2/ La Tropézienne – Dites le avec de la crème !

Pour la fête des amoureux, la célèbre brioche au sucre perlée garnie de crème se part de couleur rouge, se métamorphose en cœur tout en gardant son association gourmande de crème onctueuse et de brioche moelleuse… et petite touche supplémentaire : 1 cœur de confit de cassis tout doux, et streusel à la pomme bien croquant !
5,50€ 

La tropézienne Saint-Valentin

3/ Un cœur qui fond…

Je triche avec ce 2 en 1 mais 2 coups de cœur pour les chocolats en forme de cœur ! Et comme il va falloir faire du chemin pour les avoir… Les petits cœurs de Marcolini reste un classique dont on ne se lasse pas ! Un vrai plaisir de mordre dans ces petits cœurs colorés, pour apprécier la douceur du fruit avec cette justesse du sucre… et belle découverte que les cœurs de Vincent Guerlais pour moi ! Là encore, le plaisir d’un chocolat bien travaillé, d’un juste équilibre et de la surprise des papilles avec des accords bien pensés !
Pierre Marcolini : de 33€ à 144€ les coffrets de 25 à 100 chocolats 
Vincent Guerlais : 13,60 € le coffret de 16 chocolats (110 gr)

Coeur en chocolat Marcolini et Guerlais

4/ FoodChéri – En même temps avec un nom pareil…

Amis parisiens.. confie ton dîner à FoodChéri! Ils s’occupent de tout, tu s’occupes de rien (ou peut être des fleurs quand même). Le concept qui a sauvé quelques unes de mes soirées sortie-très-tard-du-boulot-et-rien-dans-le-frigo s’occupe de toi. Tu trouveras sur leur site, en prévente, 2 menus : 1 pour partager avec ta tendre moitié… et 1 pour fête ta sans-valentin tranquilou… et en plus c’est rapide à être livré, pour les presser ;’)
Menu Sans-Valentin : 19,90€ 
Menu Saint-Valentin pour 2 : 34,90€
Pour pré-commander : Foodchéri 

Menu Saint-Valentin Foodchéri

Et une chance de remporter votre menu sur Twitter à partir de cet après-midi…
Ouvrez l’œil !! 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

Aucun Commentaire


Posted in Coup de food produits - Vu fois

Omelette roulée à la courge butternut

Posté le 8 février 2016 par Gourmandiseuse

En ce moment le rythme est peu soutenu sur le blog… mais sur le blog seulement. Je remplis (beaucoup) mes journées et mes soirées. Je mange n’importe comment aussi, et ça se voit… Alors de temps en temps, quand je peux ENFIN me faire à manger… Je fais dans le léger, dans l’équilibré. On reprendra totalement les bonnes habitudes une fois que le froid et la fatigue qui va avec seront partis en vacances au soleil. En attendant, on se fait plaisir… mais des fois on allège !

J’aime beaucoup les omelettes. C’est facile et rapide. Mais c’est aussi souvent un peu plat, simple, pas franchement beau. Alors j’ai décidé de twister mes omelettes ! Et la première façon, la plus simple, c’est l’omelette roulée. J’en mange régulièrement au petit-déjeuner (ça passe mieux) : un oeuf battu avec un peu de fromage frais tartiné et du jambon, coupée en petits tronçons… et hop ! J’ai donc eu l’idée de pousser un peu plus loin et de profiter du bon goût du légume que j’adore… Et voici donc une omelette roulée qui peut se décliner avec plein de purées de légume différentes, et plein de chose dans l’omelette si tu veux aussi !

Omelette roulée à la courge butternut

Omelette roulée à la courge butternut
Pour 2 personnes

– 1 petite courge butternut
– 1 cs de gingembre en poudre
– 1 cs de cardamome en poudre
– Pincée de sel / Poivre
– 4 oeufs
– 2 cs d’huile d’olive
– 2 cs de ciboulette

Peler la courge butternut et la mettre dans une casserole avec 3 cs d’eau. Ajouter le gingembre et la cardamome.
Faire cuire à couvert pendant 45 mn à feu moyen. Bien vérifier que la courge n’attache pas.
Lorsque la courge est cuite, elle doit se transformer très facilement en purée.
Saler, poivre.

Faire chauffer une poêle.
Battre 2 oeufs en omelette avec 1 cs de ciboulette et 1 cs d’huile d’olive. Saler et poivrer.
Faire cuire cette omelette dans une poêle sans la toucher (étaler seulement l’oeuf sur le dessus pour qu’il prenne au maximum).
Lorsque l’omelette est faite, la poser sur une planche. Déposer 3 cs de purée de butternut et bien étaler.
Rouler et découper en tronçons. Réserver au chaud.
Faire de même avec le reste des oeufs/ciboulette/huile d’olive.

Servir avec de la salade verte.

 

Omelette roulée et courge butternut

Et vous, les omelettes, vous les préférez comment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

2 Commentaires


Posted in Légumes - Oeufs - Plats principaux - Vu fois

A la découverte du Vin Jaune : Percée du vin Jaune 2015

Posté le 4 février 2016 par Gourmandiseuse

PerceeVinJaune6

Mieux vaut tard que jamais… L’année dernière, j’ai eu la chance (et le privilège ?) d’assister à la Percée du Vin Jaune. J’ai un peu (beaucoup !) trainé à l’écriture de l’article suite à ce week-end, et j’ai fini par me dire qu’au final, c’était certainement mieux d’en parler à l’arrivée de la nouvelle percée, c’est à dire un an plus tard… La Percée a lieu chaque année à la même époque : le premier week-end de février. Il se peut que parfois, cela soit le dernier week-end de janvier.. mais c’est plutôt rare. L’année dernière, c’est les 31 et 1 février, la percée 2016 c’est le 6 et 7 février.

La Percée du Vin Jaune est un événement bien connu des jurassiens, mais plutôt méconnu dans le reste de la France… A l’image du vin qu’elle met à l’honneur. Pour comprendre la percée du vin jaune, il faut déjà comprendre le vin jaune…  Petit tour dans le monde de ce vin mystérieux.

PerceeVinJaune2

Qu’est-ce que le vin jaune ?

Pour faire simple, le vin jaune est un vin blanc de grande garde issu d’un cépage spécifique appelé Savagnin. Ce vin sec est une spécialité du jura, à la couleur jaune très soutenu, d’où son nom. En bouche, il a des parfums amples de fruits secs (amande, noisette et noix), pain grillé, miel, vanille ou encore muscade (tirant parfois jusqu’au pain d’épice). Ce vin est un élément à part entière de la gastronomie franc-comtoise, étant utilisé dans de nombreuses préparations.
De par la taille du vignoble, et par le caractère mystérieux de ce vin (j’y reviens), le vin jaune est un vin que l’on pourrait caractérisé de « rare ». Quelques AOC village existe pour ce vin : Château-Chalon, qui est considéré comme le grand cru des vins jaunes. On retrouve également les AOC Arbois et Arbois-Pupillin vin jaune, Côtes-du-jura vin jaune et l’Étoile Vin jaune.
Et pour terminer les présentations, le vin jaune est atypique par la taille de son contenant, le clavelin, qui est la seule « bouteille » autorisée pour la commercialisation du vin jaune. Sa contenance est de 62cl, et sa forme vraiment typique.

PerceeVinJaune3

Qu’est ce qui fait du vin jaune un vin exceptionnel ? 

Le vin jaune est un vin qui demande du temps : une fois la fermentation achevée, le vin doit être conservé au minimum 6 ans et 3 mois dans des fûts de chênes sans soutirage ni ouillage. Durant son vieillissement en fût, un voile de levures va se développer en surface et va préserver le vin de l’oxydation en le privant de contact avec l’air ambiant. Ce sont ces levures qui permettent au vin jaune d’obtenir mystérieusement ses caractéristiques organoleptiques si complexes… bref, d’être le vin jaune. Si cette réaction ne se fait pas, le vin sera un « simple » savagnin…

PerceeVinJaune5

Mais la Percée, c’est quoi ?

Comme je vous le dis plus haut, le vin doit rester au minimum 6 ans et 3 mois en fût… Ce qui fait un bon bout de temps. La « Percée » est donc le moment où l’on perce le tonneau pour goûter le vin pour la première fois, avant sa mise en bouteille. Du moins, historiquement. Car il y a quelques dizaines voire centaines d’années, la technologie n’étant pas passé par là, impossible de savoir la qualité du vin jaune avant l’ouverture. Cette percée était donc un moment de vérité, savoir quelle serait la qualité du vin (et donc la qualité de vin de l’année à venir…). C’était donc un grand événement.

Il en est resté la tradition, la célébration, le décorum.. même si aujourd’hui, le vin est en bouteille avant la Percée ;-)

La Percée est donc un événement typique du folklore jurassien, mais également la possibilité de goûter (et d’acheter) un des meilleurs vins du monde… Je vous laisse avec quelques photos de la Percée 2015, et vous invite à Lons-le-Saunier cette année, où se tient la 20ème Percée du Vin jaune !

PerceeVinJaune4 Percée du vin jaune PerceeVinJaune12 PerceeVinJaune11 PerceeVinJaune10 PerceeVinJaune9 PerceeVinJaune8 PerceeVinJaune7

Bon, et de vous à moi, c’est un peu mon vin préféré… pour boire et cuisiner en poulet au vin jaune !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

2 Commentaires


Posted in Balades gourmandes - Boissons - Vins et autres alcools - Vu fois

Galette chèvre-épinard

Posté le 2 février 2016 par Gourmandiseuse

Le mois de janvier cette année est à l’image des autres années… Un mois où je tente tant bien que mal de me reposer. Le mois de janvier sur le blog est toujours le contre-coup du mois de décembre surproductif : un mois avec des recettes ça et là… Il faut dire que mon équilibre de vie est relativement fragile, pour cause de surcharge d’activité volontaire, alors dès que la fatigue s’en mêle, ou la maladie, m’obligeant à dormir plus que d’habitude… tout est perturbé.

Chose étrange, je mange mal en janvier. On pourrait se dire qu’après les agapes du mois de Décembre, le légume serait à l’honneur, le gras et le sucre aux oubliettes, et que les bonnes résolutions seraient déjà de mises… Mais non. Le mois de janvier est pour moi synonyme de « sans contrainte », et ça se ressent un peu sur ma ligne (un peu courbe). La motivation pour « faire des efforts » est à peu près au niveau des pâquerettes, et ça me convient.

Le mois de janvier se termine sur un mois de février qui commence en trombe avec la chandeleur. Bonne nouvelle, les prochaines obligations du ventre sont au niveau de Pâques, on va pouvoir se lâcher sur les crêpes avant de faire gaffe. Enfin tout dépend de votre programme de la Saint-Valentin.

Galette chèvre épinards

J’ai une énorme passion pour les crêpes et autres galettes. Peut-être un truc lié à ma part de sang breton. Un lien invisible entre mes racines et mes papilles qui m’amènent à adorer ça. Je pourrais en manger plus que de raison… et depuis que je sais que la galette de sarrasin est un très bon féculent, je ne m’en prive pas (Bon, la galette beurre sucre c’est pas franchement conseillé mais qu’est-ce que c’est bon !!).

J’ai reçu il y a quelques temps des mini-bûches de chèvre Soignon. J’ai bien aimé le format « mini » de cette bûche… et je me suis dit que ce serait un très bon format pour retravailler une recette de galette que j’aime beaucoup : la galette chèvre et épinard… et voici donc une recette salée au top, plutôt allégée pour la Chandeleur !

Galette chèvre épinards

Galette chèvre-épinard
Pour 2 personnes

– 250g d’épinards feuille
– 1 galette de sarrasin
– 4 mini-bûches de chèvre
– une noisette de beurre
– poivre
– 2 grosses poignées de mesclun
– 8 petites tranches de magret de canard fumé

Faire réduire les épinards dans une casserole. Ôter le maximum d’eau et de queue.
Quand les épinards sont bien fondu, faire chauffer une poêle avec la noisette de beurre.
Déposer la galette de sarrasin pendant 2 minutes dans la poêle et répartir les épinards dessus.

Pendant ce temps, découper les extrémités des bûches de chèvre.
Répartir la salade et les magrets de canard dans les assiettes.

Déposer la galette sur une planche. Former un boudin avec les 4 bûches de chèvre.
Rouler les bûches de chèvre dans la galette, délicatement, en serrant autant que possible sans faire craquer la galette.
Découper en 6 (et piquer avec des cure-dents pour maintenir).

Déposer sur la salade et servir immédiatement.

Galette chèvre épinards

Et vous, quelle est votre recette de galette préférée ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Print Friendly

4 Commentaires


Posted in Plats principaux - Quiches, Tartes salées & Cie - Vu fois

La mousse aux marrons comme Bonne Maman

Posté le 22 janvier 2016 par Gourmandiseuse

Il y a quelques temps, je suis allée du côté du Jardin d’Acclimatation, pour découvrir les recettes des desserts Bonne Maman.

Je vous en parle régulièrement mais j’aime beaucoup les produits Bonne Maman. Je trouve qu’ils ont des produits avec une qualité toujours stable, du bon goût et le tout plutôt sans ajout d’ingrédients mystères et pas forcément appréciables.

Parmi les desserts Bonne Maman, j’aime beaucoup les petits pots de yaourt à la confiture de fraise, mais également leur mousse au chocolat et leur mousse aux marrons.. et pendant cette petite journée au Jardin d’Acclimatation, j’ai appris à reproduire cette mousse presque à l’identique ! La texture est aussi aérienne.

Mousse aux marrons Bonne Maman

Bon, pour mon palet, c’est un peu trop sucré… mais avec un bon goût de marron qui nous fait rapidement oublier tout ça !

Mousse aux marrons Bonne Maman

Mousse aux marrons
Pour 4 gourmands

– 2 blancs d’oeufs
– 15cl de crème liquide entière
– 250g de Confiture de Châtaigne Bonne Maman

Monter la crème bien froide en chantilly, bien ferme.
Ajouter délicatement la confiture de Châtaigne en prenant soin de ne pas trop casser la chantilly.
Monter les deux blancs d’oeufs en neige bien fermes.
Mélanger les blancs d’oeufs à la chantilly aux marrons, en soulevant délicatement pour ne pas casser la mousse.
Répartir dans des pots et faire prendre au frais pendant 4 heures minimum.

Mousse aux marrons Bonne Maman

Cela m’a donné envie de refaire des desserts à base de confiture de châtaignes… 
Et vous, c’est quoi votre recette préféré avec la châtaigne ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Print Friendly

8 Commentaires


Posted in Desserts - Panna Cotta et entrements - Vu fois