Compote de coing

Avez-vous déjà goûter une compote de coing au miel ? J’ai croisé l’autre jour des coings au marché, et depuis je m’en délecte en compote ! Je suis dans une année très coing ! Après le crumble pomme et coing, je remets le couvert avec cette recette de compote.

Je dois vous avouer que j’aime beaucoup le goût du coing. Je croyais à tord que sa cuisson était très longue, vu que, cru, il est sensiblement plus dur qu’une pomme. Finalement, sa cuisson n’est pas si longue que ça, un peu plus longue que celle de la pomme mais on ne se parle tout de même pas d’heure non plus.

Pour moi, le coing a ce goût de fruit d’automne. Plus que la pomme et la poire, qui finalement me font davantage penser à des fruits “de toute l’année ou presque”, compte tenu de la multitude de variétés et leur capacité à être gardés. J’ai le sentiment que la saison du coing, à l’instar de la saison de la mirabelle, est une saison courte, que l’on ne peut pas déplacer dans le temps (bien qu’elle dure tout de même un peu plus longtemps que celle de la mirabelle, je vous le concède).

Comment faire de la compote de coing ?

Le coing est délicieux, mais il est peu sucré. Si vous vous penchez sur les recettes au coing de ce blog, vous verrez que ce sont généralement des recettes où le coing est plutôt sucré, comme les coings pochés ! Si, comme moi, vous faites une compote 100% coing, je vous conseille de la sucrer ! Sinon, faites une compote avec minimum 50 % de pommes, en choisissant des variétés sucrées.

Pourquoi utiliser du miel pour sucrer de la compote de coing ?

Pour sucrer ma compote, j’ai fait le choix du miel. Pourquoi ? Tout simplement parce que le coing a naturellement ce petit goût de miel, qui ne sera que sublimer par l’ajout de miel !

Le secret de la compote de coing

Quel miel choisir pour accompagner le coing ?

Je vous conseille de choisir un miel pas trop typé, comme un miel d’acacias ou un miel de citronnier. Évitez les miels plus intenses, à la couleur plus brune, comme le miel de châtaignier ou le miel de sapin. Les miels de thym et d’eucalyptus sont également intéressants car ils apportent des nuances végétales supplémentaires sans pour autant être trop corsés.

Comment garder votre compote de coing ?

Vous adorez la compote de coing mais vous ne vous voyez pas en manger tous les jours parce que vous en avez fait 3 kilos ? Je comprends. Je vous donne donc 2 astuces pour conserver votre compote plus longtemps.

Conserver la compote de coing au congélateur

Je conserve une partie de ma compote au congélateur. J’utilise 2 types de récipient : des moules à glaçons, pour les petites quantités ainsi que des boites hermétiques de différentes tailles (pour 1 ou plusieurs portions).

Recette de compote de coing facile

Je laisse refroidir au maximum ma compote avant de placer les récipients dans mon congélateur.
Temps de conservation : jusque 6 mois

Conserver la compote de coing en bocaux

Pour gardez votre compote, qu’elle soit de coing ou d’autres fruits, vous pouvez aussi la conserver dans des bocaux en verre.
Temps de conservation : jusqu’à 1 an dans un endroit à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Comme pour la confiture, il y a quelques précautions à prendre :

  • Il est important de bien stériliser vos pots ! Pour cela, il vous suffit d’employer un stérilisateur ou bien de faire bouillir vos pots avec les couvercles et de faire sécher tout ça, face contre un linge propre.
  • Couler la compote bouillante dans vos pots, en laissant 2 cm en haut.
  • Visser les couvercles et laisser refroidir. Vous devez entendre un petit bruit, signifiant que les pots sont bien fermés hermétiquement.

Place maintenant à la recette de la compote de coing au miel !

Comment faire de la compote de coing ?

Compote de coing au miel

Une délicieuse recette de compote de coing, avec une pointe de miel
Temps de préparation: 25 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 55 minutes
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ustensiles

  • 1 Casserole 20 cm de diamètre
  • 1 mixeur plongeant

Ingrédients

Instructions

  • Laver les coings en les frottant pour enlever la petite peau duveteuse.
  • Les couper en 4 puis enlever le trognon central avec les pépins et les extrémités.
  • Couper en morceaux de taille similaire (pour une cuisson homogène) d'environ 1,5 cm de côté.
  • Mettre les cubes de coing dans une casserole avec le jus de citron, l'eau et le miel. Couvrir avec un couvercle et faire chauffer.
  • Faire cuire pendant 30 à 40 minutes à feu moyen. Les morceaux de coing doivent être bien tendres.
  • Mixer à l'aide d'un mixeur plongeant ou d'un blender.
  • En fonction de votre mode de conservation, voire les notes (ainsi que le texte de l'article).

Notes

Une fois la compote mixée : 
  • Si vous souhaitez la consommer rapidement ou la congeler : la faire refroidir puis la mettre dans un récipient hermétique. Placez au frigo (se conserve environ 5 jours) ou dans le congélateur (se conserve 6 mois) 
  • Si vous souhaitez en faire des bocaux, faire à nouveau chauffer la compote et la verser bouillante dans des bocaux préalablement stérilisés. 
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!
Compote de coing fine et toute douce

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette