Taboulé de semoule

S’il y a bien une salade phare l’été, c’est le taboulé de semoule ! C’est pour moi l’incontournable des pique-niques, des buffets froids, des entrées fraîches voire des accompagnements de grillade. Quand on parle de taboulé, on s’imagine déjà avec des lunettes de soleil, les pieds dans l’herbe ou dans le sable, à profiter de la fraîcheur apportée par ce plat.

J’ai beaucoup de recette de salades fraîches pour l’été, mais ce taboulé de semoule à la menthe et sans poivron remporte ma préférence. C’est vraiment le taboulé frais pour l’été, avec un très bon ratio “plaisir/effort”.

Il est vraiment très simple à réaliser et est encore meilleur fait à l’avance. C’est donc pour moi la recette parfaite pour l’été, vraiment. Elle peut être faite la veille et sera tout aussi agréable, bien rafraîchissante avec des parfums intense. C’est une recette qui ne nécessite pas de cuisson, comme pour le taboulé sans semoule au chou-fleur. Elle est donc idéale lors des fortes chaleurs estivales !

La recette du taboulé de semoule

Le taboulé de semoule ne doit pas être confondu avec le taboulé libanais. Ce dernier est vraiment très riche en herbes fraîches, persil et menthe, avec un peu de semoule qui va gonfler sous l’action du jus de citron, de l’huile d’olive et des tomates. Contrairement au taboulé de semoule qui est riche en semoule de blé.

Taboulé de semoule aux herbes fraîches

Comment faire un taboulé de semoule ?

Comment faire un taboulé de semoule ?

Il vous suffit de mélanger un même volume de semoule avec de l’eau bouillante, un filet d’huile d’olive et du sel. Puis de légèrement mélanger et de laisser gonfler 30 mn. Cette étape va permettre de “cuire” la semoule de couscous, juste ce qu’il faut.

Pendant cette durée, vous pouvez faire gonfler les raisins secs dans un peu d’eau bouillante avec du jus de citron. J’utilise parfois des raisins secs encore très charnus qui apportent une mâche très agréable.

Vous pouvez ensuite ajouter les dés de tomates, de concombre, les raisins secs et les herbes. Je réalise généralement mes taboulés sans poivron, ne les digérant pas. Mais si ce n’est pas votre cas, vous pouvez bien entendu ajouter des petits dés de poivron. Pour une version originale, vous pouvez également ajouter des dés de courgettes voire de l’oignon frais (oignon blanc).

La recette facile du taboulé à la semoule de couscous

Pour finir le tout, ajouter un peu de jus de citron, une belle pincée de piment d’Espelette (ou du poivre sansho dont la saveur d’agrumes est très fraîche). Vous pouvez ajouter à nouveau un peu d’huile d’olive si vous le juger utile.

Il est également possible de mélanger les légumes (concombre et tomate) avec la semoule avant de mettre l’eau bouillante. Cela permet de profiter aussi du jus de la tomate et du concombre mais peut avoir tendance à cuire les légumes, et donc leur faire perdre le croquant que l’on cherche !

Pour réaliser ce taboulé à la semoule, je vous conseille d’utiliser des tomates de petits calibres (type olivette, les tomates un peu allongées, ou bien des tomates cerises de taille assez grande). Ainsi, vous avez plus de chair que de pépins. Je vous conseille également de bien ôter la partie “pépins” de vos tomates, afin d’avoir quelque chose de charnu, sans venir “humidifier” la semoule.

Que boire avec un taboulé de semoule ?

Pour accompagner ce taboulé à la semoule, quoi de mieux qu’un bon rosé ?

Au delà d’être une boisson très estivale, le rosé reste un vin léger, facile à boire. Je n’étais pas rosé pendant très longtemps, mais je dois reconnaitre qu’ils offrent une belle versatilité, mais surtout une capacité à s’accorder avec de nombreux plats !

Que boire avec du taboulé à la semoule ?

Pour accompagner ce taboulé de semoule, j’ai donc opté pour un Rosé d’Anjou. Ce vin rosé de Loire possède un bel atout : il s’agit d’un vin demi-sec, avec une très légère sucrosité. Cela lui permet d’apporter un peu de la douceur, et de bien s’accorder avec la sucrosité des raisins secs. De plus, au delà de leurs saveurs de petits fruits rouges (framboises et cerises), ils ont cette finale mentholée et poivrée qui se mêle à merveille avec les différentes saveurs du taboulé.

J’ai donc choisi la cuvée 8 1/2 du Domaine des Trottières, un assemblage en tant pour tant de gamay et de grolleau qui donne un vin rosé demi-sec peu alcoolisé, puisque la cuvée titre à… 9°C ! (pour ne pas dire 8,5°C…)

Cette cuvée est vraiment typique de l’aromatique des rosés d’anjou : des notes de petits fruits rouges, de bonbon anglais avec une belle finale mentholée. Dégusté bien frais, il sait à merveille s’accorder avec ce taboulé !

J’aurai également pu vous proposer un vin blanc sur le fruit, avec des notes de fleurs blanches et de fruits jaunes à noyau..

La recette du taboulé de semoule

Taboulé de semoule

Découvrez ce taboulé de semoule à la menthe, tomate et concombre sans poivron
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de repos: 30 minutes
Temps total: 50 minutes
Type de plat: Salade
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 200 g de semoule de blé
  • 200 g d' eau
  • 50 g de raisins secs
  • 1 citron(s)
  • 2 tomates allongés, ou le double en tomate cerises
  • 1 petit concombre(s) type Marketmore
  • 0,5 bouquet de persil plat
  • 0,5 bouquet de menthe fraîche
  • 2 c. à soupe d' huile d'olive
  • fleur de sel
  • piment d'Espelette

Instructions

  • Verser la semoule dans un saladier. Ajouter 1 c. à soupe d'huile d'olive et une belle pincée de fleur de sel. Verser le même volume d'eau bouillante. Couvrir et laisser gonfler 30 minutes minimum.
  • Dans un petit bol, verser les raisins secs. Couvrir d'eau bouillante avec 1/2 jus de citron.
  • Rincer les tomates et le concombre. Les sécher. Les couper en deux et ôter pépins et graines.
  • Couper chaque moitié de tomate en 3 dans le sens de la longueur puis couper en petits cubes. Couper le concombre en petits cubes également.
  • Rincer les herbes fraîches et bien les sécher. Ôter les feuilles des tiges et les ciseler finement.
  • Lorsque la semoule a fini de gonfler, ajouter les dés de tomates et de concombre, les herbes fraîches, les raisins sans l'eau citronné, le jus du demi-citron restant. Bien mélanger et rectifier l'assaisonnement avec la fleur de sel, le piment d'Espelette ainsi que l'huile d'olive.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette