Crème de Riz au safran, et découverte du riz Tilda

En ce moment, je participe à pas mal d’ateliers de cuisine. J’ai envie d’apprendre beaucoup beaucoup de choses ! Il y a une dizaine de jours, j’ai eu la chance de participer à un atelier autour du riz Basmati Tilda, organisé par Chef Damien de 750 grammes et par Sanjee, en présence de Shakila qui représentait la marque.

Ce riz n’est pas une « grande marque française », comme peut l’être Taureau Ailé ou Uncle Bens mais c’est un riz très connu au UK et que l’on trouve en France dans ces épiceries asiatiques (Paris Store ou Frère Tang par exemple) ou dans des épiceries indiennes.

Nous avons eu le plaisir de découvrir la richesse du riz basmati et de le cuisiner ensuite pour faire une entrée, un plat et un dessert.

J’étais d’astreinte du dessert. Nous devions sortir un dessert en utilisant le riz, mais qui ne soit pas du riz au lait. J’avais eu l’idée de faire une crème brulée au riz et au safran… qui en cuisant est devenue très proche du riz au lait (ou de la Teurgoule normande…). J’ai donc revu les proportions ici pour que vous ayez le dessert que nous voulions : une crème onctueuse et fondante, et une couche de riz en dessous…

Riz à la crème et au safran

Crème de riz au safran

Un dessert original mêlant le riz basmati et le safran
Temps de préparation: 25 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes
Temps total: 1 heure 10 minutes
Type de plat: Dessert
Cuisine: Indienne
Portions: 6 personnes

Ingredients

  • 75 g de riz pur basmati
  • 250 g de crème liquide épaisse
  • 250 g de lait
  • 6 jaunes d'oeuf
  • 65 g de sucre
  • 2 filaments de safran
  • 2 nectarines

Instructions

  • Rincer le riz à l'eau froide jusqu'à ce que l'eau qui s'écoule soit totalement transparente.
    Mettre le riz dans une casserole et remplir avec 1,5 fois le volume du riz en eau. Couvrir.
  • Porter à ébullition et faire cuire par absorption environ 10 minutes. Le riz ne doit pas être complètement cuit et continuerai à cuire dans le four.
  • Préchauffer le four à 110°C.
    Préparer la base des crèmes.
  • Faire chauffer le lait et la crème liquide. au premier bouillon, ôter la casserole du feu et mettre le safran dans la casserole. Laisser infuser quelques minutes.
  • Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre. Lorsque le lait est tiède, le verser sur le mélange oeuf/sucre en fouettant pour avoir une crème homogène.
  • Déposer 2 c. à soupe de riz au fond de ramequin. Recouvrir de 8 c. à soupe de crème : il doit y avoir deux fois plus de crème que de riz.
  • Mettre à cuire au four pendant environ 40 minutes. La crème doit être prise sans être trop cuite.
  • Laisser refroidir. Au moment de servir, détailler les nectarines en fines tranches, et déposer sur la crème.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

 A propos du Riz Basmati

Nous avons appris beaucoup de choses sur le riz basmati !

Le riz basmati représente seulement 2% de la production mondial de riz. Parmi les 40 000 variétés de riz différentes, on trouve 16 variétés de riz basmati. La variété « Pur original basmati » est la variété d’origine, non modifiée. Les autres variétés sont le fruit de croisement de variétés de riz pour améliorer le rendement. La variété « Pur original basmati » a des caractéristiques que les autres variétés ont perdu au fil des croisements : ce riz est plus blanc et plus aromatique. D’ailleurs, en Hindi, Basmati signifie « La reine des parfums ».
Le riz basmati est saisonnier : il est récolté d’octobre à janvier en Inde (vs 3 fois par an pour un riz Thaï par exemple), ce qui fait de lui un produit rare. D’autant plus qu’il n’y a qu’un seul endroit où peut pousser ce riz dans le monde : En Inde, au pied de l’Himalaya.

Comme pour le vin, il existe des crus dans le riz : Plus votre riz est vieux, plus aromatique il est ! Par exemple, l’année 2006 est une grande année pour le riz basmati… La marque Tilda vieillit son riz 18 mois en silo avant de le mettre en paquet.

Lorsque l’on cuit le riz basmati, on recherche une cuisson où les grains se détachent parfaitement les uns des autres et restent bien entier !!
Le riz Basmati doit être lavé avant d’être cuit, afin d’enlever l’amidon qui viendrait faire coller le riz. On peut également le faire tremper afin que le grand s’allonge (Un grain peut gagner jusqu’à 20% de sa taille !!). Pour la cuisson, il est possible de le faire cuire à la crèole (= dans un grand volume d’eau) ou à l’étouffée (= départ à froid, 1,5 fois le poids du riz en eau, couvercle hermétique à ne jamais soulever, pendant 15 à 20 mn). Voici un très bon article, que j’ai toujours en bookmark, qui explique la cuisson du riz basmati.

Nous avons également appris que l’Iran avait une culture du riz très forte et très riche.. Ce sont des grands consommateurs de riz Basmati, car ce riz se rapproche de la variété « Dumsia » qui est cultivé en Iran mais récolté à seulement 10 tonnes par an… Le riz que l’on rêve de pouvoir goûter…

 A propos de Tilda

La marque Tilda est l’importateur historique de riz Basmati en Europe, depuis 40 ans. L’origine de cette importation est l’importante migration de la population indienne au Royaume-Uni, qui ne trouvait pas le riz consommé en Inde. Aujourd’hui, la marque est vendue dans plus de 50 pays. Aujourd’hui encore, Tilda reste une petite entreprise basée au UK qui emploie environ 200 personnes.

Afin de garantir le meilleur riz, Tilda a recourt à des tests ADN sur ces récoltes de riz afin d’en vérifier la variété pour garantir un « Pure original Basmati », la fameuse variété plus aromatique que ces comparses.

Tilda cherche à offrir le meilleur du riz basmati en favorisant la protection et le respect de l’appellation, tout en cherchant toujours à innover. Cette année, la marque a remporté un prix de la meilleure innovation packaging pour un produit pas encore commercialisé en France : des sachets de riz à finir de cuire au micro-onde (contrairement à l’offre existante qui se contente de réchauffer le riz).

L’atelier s’est déroulé dans le nouvel espace L’atelier de 750 grammes, situé sur le Faubourg Poissonnière dans le 10ème arrondissement de Paris. L’Atelier propose des cours ouverts au public, pour en savoir plus, c’est par ici !

 

Merci à tous pour cet atelier !

6 commentaires

  • j’aime beaucoup cette recette : je n’ai pas du tout de temps pour participer à des ateliers qui ont souvent lieu en journée. Pour avoir déjà fait des desserts au safran et pêche, je sais que ta recette ne peut que me plaire.

    • Celui là avait lieu un samedi, et il y a beaucoup d’ateliers blogueurs le soir… Si j’avais su plus tôt, je t’aurai invitée au prochain. Ce n’est que partie remise :)
      Je n’avais jamais associé Safran et pêche, je trouve que ça fonctionne très bien en effet !

  • j’aime bien les préparation Tilda de riz parfumé qu’on réchauffe au micro-ondes deux minutes, et qu’on trouve en Angleterre … il y a plein de parfums différents, et c’est très bon … j’espère qu’on en trouvera bientôt en France !

    • C’est avec ce produit qu’ils ont eu le prix de l’innovation. Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester celui que j’avais chez moi..

  • C’est le meilleur riz que nous utilisons à la maison depuis plus de 10ans (et on sait de quoi nous parlons) et jamais une déception. A la vapeur, frit, rechauffé ou non, jamais une saveur de perdue

Laisser un commentaire