Brioche façon kanelbullar

Quand j’étais en Norvège, il y a une chose dont je raffolais : les kannelbullar. C’est une sorte de cinnamon-roll : un escargot de pâte briochée, « fourrée » avec un mélange de sucre et de cannelle. Une des différences entre le cinnamon-roll et un kanelbullar vient de la pâte : dans le second, il y a de la cardamome.
La cardamome est beaucoup utilisée en Scandinavie. Je me rappelle également des « Boller » (sorte de boules de brioche) au bon goût de cardamome. Depuis que j’ai découvert ce petit goût, j’en mets dans pas mal de chose… Les soupes de courge, les gateaux voire même dans mon café ou dans mon chocolat chaud (Mon seul regret est qu’il est difficile de trouver de la cardamome moulue en France… Elle est très souvent commercialisée en « gousse »)

Il y a quelques mois, j’ai reçu une préparation pour brioche Vahiné. Cela fait un moment que je voulais me lancer dans la réalisation d’une brioche, mais ça faisait quand même beaucoup pour mon petit dej. Je regardais donc la préparation du coin de l’oeil… Et puis, il a fallu que la brioche bouclette débarque sur la blogosphère culinaire pour que j’ai une révélation ! Et si j’utilisais cette idée sympa de présentation pour faire une sorte de gros kanelbullar ! Un giga kanelbullar à partager, et à manger avec les doigts.

Sur cette idée, je me suis donc lancée dans la réalisation de ma brioche, enfin !

 

Brioche façon kanelbullar
Brioche façon "kanelbullar"
Temps de préparation: 1 heure
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 3 heures 30 minutes
Portions: 8 personnes
Une délicieuse brioche avec des bouclettes, façon kanelbullar norvégien
Imprimer

Ingrédients

Pour la brioche

  • 1 sachet brioche Vahiné
  • 60 g de beurre mou et non pas fondu comme écrit sur le paquet
  • 12,5 cl de lait demi-écremé
  • 2 c. à soupe de cardamome en poudre ou le contenu de 10 gousses de cardamome réduit en poudre

Pour le fourrage

  • 60 g de beurre mou
  • 2 c. à soupe de cannelle en poudre
  • 2 c. à soupe de sucre cristal

Pour la déco

  • sucre perlé
  • lait

Instructions

  1. Dans un grand saladier, verser le contenu du sachet de préparation Vahiné. Ajouter la cardamome en poudre. Ajouter le beurre puis le lait, petit à petit, tout en mélangeant.
  2. Quand la pâte commence à se défaire des bords, la déposer sur un plan de travail fariné.
    Travailler la pâte pendant 10 mn environ jusqu'à ce qu'elle soit souple.
  3. Remettre dans le saladier, couvrir avec un linge humide puis laisser dans un endroit chaud et sans courants d'air pendant 1h environ.
    (Vous pouvez également mettre la pâte dans le four préalablement préchauffer 5 mn au thermostat minimum).
  4. Déposer la boule de pâte sur un plan de travail fariné. Chasser l'air avec le plat de la main. Abaisser la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 8 mm environ.
  5. A l'aide d'un cercle de 8 cm de diamètre (ou d'un verre), découper des ronds dans la pâte. Répéter jusqu'à épuisement de la pâte.
  6. A l'aide d'un pinceau, étaler le beurre mou. Saupoudrer de sucre, puis de cannelle.
  7. Faire chevaucher 3 ronds de pâtes comme sur la photo ci-dessus (Ils doivent se chevaucher). Les enrouler sur eux-même afin de former un "boudin".
  8. Couper ce boudin en deux, vous obtenez alors 2 "fleurs" de brioche. Déposer ces fleurs dans un moule à gâteau.
  9. Répéter l'opération avec tous les cercles.
  10. Une fois que le plat est rempli, recouvrir d'un torchon humide et refaire gonfler pendant 1h (ou jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume.)
  11. Préchauffer votre four à 180°C.
  12. A l'aide d'un pinceau, "dorer" la brioche avec du lait. Répartir quelques morceaux de sucre perlé.
  13. Faire cuire 30mn.

Un vrai délice ! La juste dose de cardamome (pas trop mais juste assez pour parfumer la pâte), une texture qui me rappelle les brioches de là-bas et ce fourrage à la cannelle dont je ne me lasserai jamais…

Et cette préparation Vahiné alors ?

Je n’ai jamais réalisé de brioche au beurre moi-même. La perspective de devoir « mettre la main à la pâte » pendant toute une après-midi ne me réjouit pas beaucoup. J’étais un peu sceptique au début. Du lait et du beurre. C’est tout ce qu’il faudrait rajouter.
Au final, le rendu est vraiment bon. Moelleux et légèrement filant. On est pas encore au niveau de la bonne brioche fondante et filante de la boulangerie, qui nous laisse du gras plein les doigts tellement elles sont pleines de bon beurre, mais la texture n’est pas sèche, ou « pain au lait » comme on voit parfois.
Le seul bémol, et je ne suis pas la seule à le dire, c’est le temps pour la seconde montée. 1h n’est pas du tout suffisante ! Il doit y avoir une petite faiblesse au niveau de la levure… Au final, la texture était vraiment très proche de celle des kanelbullar que j’ai pu mangé, assez filante mais légèrement compacte.
Cette préparation est donc une bonne alternative pour celles et ceux qui ne sont pas très motivés par la « boulange » maison…

29 commentaires

Laisser un commentaire