Velouté d’automne : Panais et châtaignes

Le hasard est parfois amusant.

Il y a un peu moins d’un an, j’ai participé à un dossier Pâques pour le site CuisineAZ. D’ailleurs, si vous voulez des idées simples pour vos menus, vous pouvez toujours retrouver mes oeufs cocottes aux asperges, ma gigolette d’agneau et mon fondant menthe et chocolat.

 Je disais donc, au mois d’avril dernier, j’avais accepté ma première collaboration avec un site, grâce à la gentillesse d’Edith. Alors quand cette dernière m’a proposé de réitérer l’expérience, et de participer à un dossier autour de la marque Knorr, je n’ai plus qu’accepter.

L’idée était de créer 3 recettes autour des Marmites de Knorr. Vous pourrez donc découvrir ces 3 recettes cette semaine, à commencer aujourd’hui par un Velouté de Panais et Marrons.

 Avant de vous parler de la recette, je vais rapidement vous parlez des Marmites.
Ma découverte des Marmites remonte au tout début du blog, quand j’étais en stage dans l’entreprise au grand U bleu. L’avantage de travailler dans ce genre d’entreprise, c’est la possibilité de connaitre des produits facilement (et de les obtenir facilement aussi). Bref. En bonne adepte du bouillon et de la soupe l’hiver, j’avais adoré le côté « Je fonds super facilement dans l’eau et je fais pas de petits dépôts granuleux ». J’ai donc petit à petit utilisé la Marmite pour faire mes petits repas rapides du soir.

Vous l’aurez compris, la marmite est pour moi indissociable de la soupe. C ‘est pourquoi j’ai décidé de vous proposer une recette de délicieux velouté, tendre et réconfortant. J’ai voulu un velouté consistant, assez épais et bien revigorant… Et pour ça, rien de mieux que la châtaigne.

Je ne sais pas quand je me suis mise à vraiment aimer la châtaigne. Petite, je n’appréciais que les châtaignes grillées que faisais ma maman. La crème de marron était une horreur infâme qu’on a voulu m’obliger à manger en colo. Aujourd’hui, la crème de marron est un petit pécher mignon que j’intègre dans pas mal de dessert, et j’adore accompagné des plats salés de châtaigne… Elles ont cette douceur en bouche qui te colle un sourire sur le visage.

J’ai accompagné la châtaigne avec le panais, qui a ce petit goût caractéristique que j’apprécie tant. Le petit goût est toujours présent, pas du tout masqué par la châtaigne, et le tout se marrie super bien…

 

Velouté de panais et chataigne

Velouté d'automne : Panais et châtaignes

Un velouté onctueux et réconfortant aux panais et à la châtaigne
Temps de préparation: 25 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 55 minutes
Type de plat: Soupe
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

Instructions

  • Dans une casserole, faire chauffer l'huile d'olive. Ajouter l'échalote émincée, faire fondre.
  • Peler les panais et les découper en morceaux. Les mettre dans la casserole et mélanger.
  • Ajouter la marmite de bouillon Volaille Knorr et mélanger à nouveau. Laisser cuire 5 minutes en remuant régulièrement.
  • Ajouter l'eau et couvrir la casserole avec un couvercle. Faire cuire 20 mn à partir de l'ébullition.
  • Au bout de 20 mn, ajouter les marrons déjà cuits. Mélanger et faire cuire pendant 10 minutes supplémentaires.
  • A l'aide d'un mixeur à soupe (ou d'un robot), réduire les légumes en velouté. Ajouter petit à petit le lait et la crème, ainsi que la muscade et le poivre.
  • Décorer chaque bol d'une châtaigne.

Notes

Pour un effet encore plus gourmand, vous pouvez concasser quelques châtaignes dans la soupe...
Si le velouté est trop épais à votre goût, ajouter de l'eau supplémentaire au moment de mixer.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!


Et la Marmite dans tout ça ? Le bouillon de volaille se marie très bien avec le panais et le marron, apportant du caractère à ce velouté. Le fait de mélanger les panais avec la Marmite de bouillon de volaille avant d’ajouter l’eau va permettre au panais de se charger en arôme pour encore plus de saveurs. Le bouillon apporte un côté « cuisiné » que nous n’aurions pas avec une cuisson simple à l’eau.

 

16 commentaires

    • très jolie recette, en revanche oublier le bouillon Knorr qui est un ingrédient des plus dangereux pour la santé, le glutamate c’est une aberration, tout est sur le net, renseignez-vous…
      4 étoiles et non 5 pour le glutamate…

      • Bonjour :) Il n’y a pas de glutamate dans les marmites de bouillon Knorr, c’est pour cela que je les utilise. La liste d’ingrédient n’est pas parfaitement « propre » mais pas de glutamate. Cela dépanne bien quand je n’ai pas le temps de faire de bouillon maison.

    • Le mien est tout simple, un mixeur plongeant qui m’a couté à peine 20€.. Et qui ne me lâche plus depuis 5 ans.. Très pratique en toutes circonstances (sauces, soupes, milk-shakes, smoothies…)

  • Trés bonne, par contre il doit y avoir une erreur dans les quantité car je me suis retrouvé avec une purée plutôt qu’un velouté. J’ai doublé les quantités d’eau et de lait.

    • Idem pour moi…j’ai même triplé la dose de liquide pour avoir quelque chose sa peu près correcte …ca m’a fait suer mais pas trop le choix

      • Comme pour toute soupe, la quantité de liquide dépend de nombreux éléments. Je donne les quantités que j’ai utilisé, il se peut que cela soit à ajuster en fonction de vos paramètres de cuisson (liquide présent dans les légumes, cuisson avec ou sans couvercle, texture appréciée..)

  • Recette réalisée hier soir. Avec mon mari, nous avons adoré. Par contre les enfants n’ont pas été fans ! Comme il en restait aujourd’hui j’ai ajouté des dés de jambon cru préalablement séchés au micro ondes (environ 1 minute). C’était bon.

  • Un pur régal ! J’y ai mis ma petite touche en faisant cuire avec les panais un demi fenouil coupé en très fines lamelles. Ça donne un supplément de saveur pas désagréable. Je sers le velouté parsemé de petits morceaux de châtaignes et de copeaux de bacon grillés.

Laisser un commentaire