Kringle au pavot

C’est bon, ça y est. Le plus gros de l’emménagement est fait. Les meubles sont en place, il ne reste plus que quelques détails, comme rideaux et abats-jour, à régler. Je vais enfin pouvoir souffler et me reposer dans ce graaaaand appartement.

Je vais aussi pouvoir rattraper tout le retard que j’avais ! Et bien oui ! Il a fallu que je délaisse un peu le blog pendant ce temps.. Mais j’ai tout de même passer un peu de temps en cuisine…

La recette que je vous propose aujourd’hui date. Elle date même beaucoup ! Elle date d’avant le déménagement, avant même que je commence à faire les cartons. Elle date du moment où je faisais un peu de tri dans les placards à la recherche de dates de péremption proches… Et c’est à ce moment là que je suis retombée sur un paquet de pâte de pavot dont la date limite commençait à approcher…

Lorsque j’ai acheté ce paquet, je voulais faire des viennoiseries d’Europe de l’Est, proches de celles que j’avais goûtées pendant mon voyage en Russie. Sauf que, comme souvent, j’ai rangé le paquet de pâte de pavot et je suis passée à autre chose… J’ai oublié…

Maintenant que j’ai un super robot et que j’avais retrouvé le paquet de pâte de pavot… Plus d’excuses !!

J’ai donc décidé de faire un kringle. Je ne vous présente plus cette brioche estonienne qui a fait un raz-de-marée sur les blogs il y a quelques semaines, avec plein de versions différentes… La version originale étant faite avec un mélange de beurre fondu, de sucre et de cannelle, à la manière d’un cinnamon roll ou kanelbullar !

Mais le goût de la brioche associée à la pâte de pavot est tellement délicieuse… La réalisation est un peu longue, mais ce n’est pas compliqué !

Brioche torsadée au pavot

Kringle au pavot

Une belle brioche torsadée au bon goût de pâte de pavot
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Temps total: 3 heures 20 minutes
Type de plat: Petit déjeuner
Cuisine: Française
Portions: 6 personnes

Ingredients

  • 300 g de farine
  • 12 cl de lait tiède
  • 10 g de levure boulangère lyophilisé
  • 1 oeuf
  • 4 c. à soupe de sucre blanc
  • 40 g de beurre mou
  • 1 c. à café de sel
  • 1 paquet de pâte de pavot

Instructions

  • Dans un petit récipient, diluer la levure et le sucre dans le lait tiède. Laisser reposer pendant une dizaine de minute.
  • Dans le bol d'un robot, verser la farine, le sel et le beurre mou. Mettre en marche le robot et sabler le mélange jusqu'à ce que le beurre ait totalement été mêlé à la farine pour former une poudre fine.
  • Faire un puits et ajouter le mélange "levure+lait" et l’œuf. A l'aide de votre main, mélanger tout doucement jusqu'à ce que la pâte se décolle. Fariner le plan de travail et travailler légèrement la pâte jusqu'à ce qu'elle soit souple.
  • Placer la boule de pâte dans un saladier propre, couvrir avec un linge légèrement humide et réserver dans un endroit tiède/chaud pendant 1h30.
  • Une fois la pâte montée, la dégazer avec le plat de votre main.
  • Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte en un rectangle (1). Avec une cuillère, répartir la pâte de pavot sur toute la surface de la pâte (2). Rouler la pâte sur elle même dans le sens de la largeur, comme pour une bûche, afin d'obtenir un "boudin" le plus long possible (3).
  • A l'aide d'un couteau, couper le rouleau dans toute sa longueur (4). Torsader les deux morceaux de pâte ensemble, en prenant soin de laisser la face "garnie" sur le dessus (5). Fermer la brioche en couronne en attachant les deux extrémités de la torsade (6).
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Placer la brioche sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé et laisser monter à nouveau pendant 30 à 45 minutes, jusqu'à ce que la brioche ait doublé de volume.
  • Placer la brioche dans le four et faire cuire pendant 20 à 25 minutes.
  • Laisser refroidir avant de déguster.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

La brioche est fondante, pas vraiment filante, mais pas sèche pour autant. La pâte ne doit pas être abaissée trop finement pour qu’elle soit bien moelleuse. Et le mélange avec la pâte de pavot qui apporte un peu de croquant sous la dent… Raaa !!

La pâte de pavot

En France, il est difficile de trouver de la pâte de pavot facilement. On en trouve plus parfois dans les rayons « Épicerie d’ailleurs » des hypermarchés, et plus facilement dans les magasins proches de la frontière allemande. Ce produit est courant de l’autre côté du Rhin, mais quasiment absent de notre tradition culinaire.
Pour ma part, je l’ai trouvé dans une épicerie Allemande à Paris, au Marché Saint-Martin, appelée « Der Tante Emma-Laden » a un prix qui fait un peu mal… La boutique a également un site internet mais pour le moment le produit n’est plus disponible..

Vous pouvez tout de même trouver des recettes pour faire cette pâte vous-même, comme celle trouvée sur le très bon blog de Nanou ou sur le blog de Bretzel & Café.

8 commentaires

Laisser un commentaire