Financiers à la pistache et au yuzu

J’adore les financiers. (Plus ça va, plus j’ai l’impression de tout adorer. C’est embêtant, il va falloir que j’apprenne à prioriser mes adorations).

Bref, j’adore ces petites gâteaux au bon goût d’amande. Mais j’adore encore plus les versions « dérivées » que l’on peut faire. A la base, un financier, c’est un rectangle assez fins, avec un mélange de blanc d’œuf, farine, sucre glace et poudre d’amande. Mais cette base peut être changée, améliorée, agrémentée comme on veut ! Poudre de noisettes, de pignons ou de pistaches comme ici. Farine de froment, de châtaigne ou même parmesan pour une version salée ! Petites pépites de chocolat, pâte à tartiner, fruits frais ou fruits secs… Bref, encore une fois, déclinable à l’envie.

J’avais dans mon frigo, une plaquette de beurre Bordier au Yuzu. Mon cher ami lecteur, si tu aimes le beurre et que tu ne connais pas le beurre Bordier, je crois qu’il te manque quelque chose dans la vie. Le beurre Bordier, c’est un peu mon dieu du beurre, si tant est que cela puisse exister. Pourtant, je suis pas une grande consommatrice de beurre. Si tu veux en savoir plus, clique donc ici.

Ma première rencontre avec un beurre Bordier était avec le beurre au Sel fumé, chez Lignac. Un vrai délice. J’ai gardé précieusement ce souvenir dans ma mémoire et quand j’ai vu qu’il y avait une version au Yuzu, j’ai craqué. Il fallait que je teste.

J’ai donc profité de ma quête de la semaine dernière pour faire un tour chez Lafayette gourmet (un peu le paradis des bonnes choses). Je suis donc repartie avec deux plaquettes de beurre, celle au yuzu, et celle à l’huile d’olive citronnée. J’ai testé ça sur du bon pain (de chez Gontran Cherrier, si vous voyez ce que je veux dire !) et ce beurre est juste un miracle. Pas besoin de confiture, le beurre est tellement parfumé qu’il n’y en a pas besoin !

Comme chez moi, une plaquette de beurre ça reste longtemps au frigo, j’ai décidé de le cuisiner. Parce que ça m’aurait fait un peu mal au * de devoir le jeter s’il était devenu rance. Certes, ce beurre est délicieux sur du pain, mais il parait que c’est le printemps, qu’il va falloir que je remette mes jambes à l’air libre, voire même mon corps tout entier sur une plage (si j’ai des vacances, ce dont je doute, forcées), donc je vais y aller molo sur le beurre hein ! Du coup, hop, transformation du beurre en de jolis petits financiers. Et une touche de pistache, pour apporter un peu de croquant et de couleur.

 

Financiers pistache et yuzu

Financiers à la pistache et au Yuzu

Des minis financiers au bout goût de beurre noisette, de pistache et de yuzu
Temps de préparation: 30 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 45 minutes
Type de plat: Goûter
Cuisine: Française
Portions: 50 mini-financiers

Ingredients

  • 100 g de beurre Bordier au Yuzu
  • 120 g de sucre glace
  • 45 g de farine
  • 30 g de poudre d'amande
  • 30 g de pistaches hachées
  • 100 g de blancs d’œuf 1 blanc d’œuf = 30 g environ
  • pistaches entières pour la déco, facultatif

Instructions

  • Préchauffer le four à 180 °C.
  • Dans une casserole, faire fondre le beurre jusqu'à ce qu'il commence à mousser et à devenir noisette. Passer le beurre pour enlever la caséine (ou enlever la "mousse" à l'aide d'une petite cuillère). Laisser reposer.
  • Dans un autre récipient, mélanger le sucre glace et la farine. Ajouter la poudre d'amande et les pistaches hachées. Veillez à ce qu'il n'y ait pas d'amas de poudre.
  • Ajouter ensuite les blancs d’œufs et mélanger à l'aide d'un fouet. Ajouter enfin le beurre refroidi. Mélanger délicatement.
  • Garnir les moules (en demi-sphères) à l'aide d'une poche à douille ou d'une cuillère.
  • Ajouter une pistache sur le dessus pour la décoration si vous le désirez (ou des framboises, si c'est la saison).
  • Enfourner pour une douzaine de minutes. Veuillez à ce que les financiers ne dorent pas trop.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

 J’ai volontairement fait des petits financiers pour changer de la taille habituelle. Cette taille permet d’en manger plusieurs sans grande culpabilité ;-) La taille est idéale pour accompagner un café gourmand par exemple, et elle permet de moins ‘écœurer » les réticents et les non-amateurs de poudre d’amande. Le goût du yuzu est bien présent. La pâte est parfumée sans être trop forte en agrume, et le côté pistache n’est pas dénaturé.

Si vous voulez des financiers ayant un goût plus prononcé en pistaches, remplacer la totalité de la poudre d’amande par de la pistache finement hachée.

Je sens que mes moules en demi-sphères vont beaucoup me servir pour des petits gâteaux de ce style…

19 commentaires

Laisser un commentaire