Coleslaw léger et coloré

L’été arrive.

Oui, je sais, on dirait pas forcément. En ce moment c’est plutôt « giboulées de mars » que beau soleil et chaleur de mai… Mais on va bien finir par voir le printemps s’installer, j’en suis certaine. En attendant, je me dis qu’il faut que je prépare les beaux jours, le moment où il va falloir sortir la gambette sans le collant opaque qui cache les malheurs de l’hiver… (Dit-elle après avoir bouloté un paquet de gâteau industriels bourrés de choses pas bonnes…) Ahum.

Vous vous rappelez, l’autre jour, alors que je vous parlais d’une soupe toute verte (qui a du faire tordre le nez à plus d’un d’entre-vous), je vous ai demandé un peu d’aide pour utiliser les légumes du panier bio de la sœurette. Je vous remercie pour toutes vos idées… Le céleri-rave a fini en « jambon-purée ». Classique. Et pour ce qui est du chou et de la betterave… Je voulais les manger ensemble.

En vrai, la betterave, j’aime pas trop. J’ai ce souvenir de cantine d’école, de cubes sucrés au goût de terre (Oui, bien sûr que non, j’ai jamais mangé de terre !). Du coup, j’ai jamais acheté de betterave. Trop risqué. Et quand ma soeur m’a refilé le bébé, j’avais pas le choix. J’ai une sainte horreur de jeter de la nourriture, du coup, y’a fallu se lancer. Ma pote C. m’a dit que c’était bon « cru et râpé ». Alors je l’ai cru !

Et puis, l’autre jour, je me suis renseignée un peu sur l’indice glycémique des aliments. Je suis pas non plus en mode « je fais un gros régime » mais le « coup de barre d’après le repas », j’aime pas vraiment. C’est comme ça que je me suis rendue compte que l’IG de la betterave (et de sa pote la carotte) était moins élevé cru que cuite (qui l’eut cru): En gros (si j’ai tout pigé), ça te file moins de sucre dans ton corps de manger de la carotte et de la betterave crue. (et que de taper un paquet de gâteau) Alors on va quand même pas se priver !

Du coup, hop, un passage en revue de mon catalogue d’envie culinaire (aka mon cerveau) plus tard, et l’addition carotte+betterave+cru a trouvé « coleslaw » pour résultat. Mais la mayo et moi, on est pas pote. C’est une histoire que je t’ai déjà raconté lecteur, mais j’aime pas la mayo ! (Et la moutarde, et le ketchup, et aussi plein d’autres trucs mais je vais pas tout te lister aujourd’hui…). Bref, fallait une sauce parce que sinon ça allait être sec, alors hop, un peu de crème liquide, des épices, et c’est parti !

 

 

coleslaw léger

Coleslaw léger et coloré

La version allégée de la célèbre salade américaine
Temps de préparation: 30 minutes
Temps total: 30 minutes
Type de plat: Accompagnement
Cuisine: Américaine
Portions: 4 personnes

Ingredients

  • 2 carottes
  • 1 chou vert à feuilles plates
  • 1 betterave
  • 4 c. à soupe de crème liquide
  • 2 c. à soupe de jus de citron fraichement pressé
  • 8 gouttes de tabasco
  • 4 pincées de paprika doux
  • 2 pincées de sel
  • poivre

Instructions

  • Laver et éplucher la carotte et la betterave. Enlever les feuilles abimées du chou si besoin.
  • A l'aide d'une mandoline, ou d'un couteau très aiguisé, tailler la carotte et la betterave en fines lamelles.
  • Couper ensuite le chou en lanières : Enlever la partie dure sous le chou, puis tailler le en fines "tranches". Effeuiller ensuite les tranches en lanières.
  • Dans une récipient à part, mélanger la crème liquide, le citron et les épices, jusqu'à obtenir une sauce homogène.
  • Mettre tous les légumes et la sauce dans un bol et bien mélanger...
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

 

La betterave crue et râpée est adoptée. Et le mélanger avec le chou contrebalance bien la saveur sucrée…
Je crois que je vais me remettre à manger de la betterave et du chou !

10 commentaires

Laisser un commentaire