Les vraies bugnes lyonnaises

Mardi-gras approche à grands pas – Vous avez encore une semaine pour choisir quel bout de gras vous allez manger. Chez moi, Mardi Gras rime avec Bugnes (ça ne rime pas vraiment). J’ai grandis avec les bugnes bien moelleuses, les bugnes lyonnaises, les bugnes briochées. Ces bugnes avec ce petit goût de fleur d’oranger, bien épaisse. Oui, Mardi gras, comme l’indique son nom, n’est pas le jour où l’on privilégie le poisson vapeur et la salade verte… Bon, à l’origine, dans la religion, c’est le jour qui marque la fin des sept jours gras pendant lesquels on se gave à mort on se prépare un peu au jeûne du Carême… Donc, le mardi gras, on se lâche, on y va : Carnaval est là !

Je me rappelle que nous allions acheter les bugnes à la boulangerie, qui ne faisaient que des bugnes bien moelleuses et non pas les bugnes « sèches » et croustillantes. Parfois, nous faisions des bugnes à la maison, vanille, nature ou fleur d’oranger… et on mettait toujours ne tonne de sucre glace pour masquer le goût de friture…

 

Les bugnes lyonnaises

 

Les bugnes sont nées en Savoie (comme moi :D). Elles ont petit à petit étendu leur territoire et on en retrouve dans la vallée du Rhône, vers Lyon, Saint-Etienne et même en Franche-Comté ! Son nom n’est autre que le nom du beignet en langue franco-provençale, parlée à l’époque dans la région..

On trouve plusieurs types de bugnes. Les bugnes lyonnaises qui sont épaisses, moelleuse et presque briochées. L’autre sorte de bugnes, plus fine et craquante, se rapproche des « merveilles » ou des « oreillettes ». Il faudrait que j’essaye un jour…

 

Les bugnes moelleuses

 

Les bugnes lyonnaises bien moelleuses

Bugnes Lyonnaises

Des bugnes moelleuses et légèrement briochées
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de cuisson: 40 minutes
Temps total: 3 heures
Type de plat: Goûter
Cuisine: Française
Portions: 30 bugnes

Ingredients

  • 500 g de farine
  • 50 g de sucre en poudre
  • 175 g de lait tiède
  • 1 c. à soupe de levure de boulanger sèche active
  • 3 oeufs
  • 2 c. à soupe de fleur d'oranger (ou à défaut de zeste de mandarine)
  • 50 g de beurre
  • Huile de tournesol
  • Sucre glace

Instructions

Préparer la pâte

  • Dans un bol, délayer la levure dans le lait tiède. Réserver 10 min.
  • Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre.
    Ajouter les œufs un par un et mélanger.
  • Ajouter le lait tiède à la levure, et la fleur d'oranger. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte collante. Ce n'est pas grave s'il y a des grumeaux.
    Ajouter le beurre coupé en morceaux.
  • Débarrasser la pâte sur le plan de travail fariné. Pétrir la pâte qui doit être relativement souple.
  • Mettre la pâte dans un saladier propre. Couvrir d'un torchon propre et laisser reposer 2h dans un endroit chaud. La pâte ne va pas beaucoup monter.

Façonnage et cuisson

  • Fariner très légèrement le plan de travail. Déposer la boule de pâte et l'abaisser en un grand rectangle.
  • Couper des bandes à l'aide d'une roulette crantée, ou à défaut d'un couteau. Recouper en diagonale pour former des losanges.
  • Entailler chaque losange et faire passer un bout de pâte dans cet entaille.
  • Faire chauffer l'huile de friture à 175°C et faire frire les bugnes 4 par Déposer sur un papier absorbant pour ôter l’excédent d'huile.
  • Sucrer les bugnes une fois refroidie.

Notes

Je façonnage mes bugnes en losange mais vous pouvez également les façonner en rectangle. L'entaille est là pour éviter que les bugnes ne gonflent trop mais vous n'êtes pas obligés de faire passer un morceau de pâte par cette entaille.

Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

 

Recette des bugnes lyonnaises

Les bugnes lyonnaises bien moelleuses

Bon Mardi-Gras !

(Alors, plutôt bugnes ? Crêpes ? Gaufres ?)

 

2 commentaires

Laisser un commentaire