Bûche roulée marron glacé et chocolat

Je ne suis pas coutumière du mariage marron et chocolat à Noël. Chez nous, on a jamais été très très fans de bûches très élaborées avec pleins de goûts différents. Je vous en ai déjà parlé mais la bûche de Noël de mes Noëls, c’est une génoise roulée au Nutella ou à la confiture de fraises. La simplicité faîte bûche. Même si chaque année elle semble avoir un goût ou une texture différente…

L’autre jour, une collègue m’a demandé une bûche aux marrons et au chocolat. Comme j’avais prévu de faire plusieurs bûches pour le blog, j’ai accepté :) C’est bien parce que c’est elle, et c’est bien parce que c’est vous. Et que je sais aussi que le mélange « marron et chocolat » est une combinaison assez attendue.

Pour faire cette bûche, je me suis largement inspirée d’un atelier à la maison de la crème fait avec Elle&Vire. Lors de cet atelier, nous avions travaillé avec la crème au mascarpone d’Elle&Vire qui est une pure merveille pour les crèmes chantilly ! Une texture et une tenue parfaites !! Je ne peux que vous recommander d’utiliser ce produit pour réaliser toutes vos crèmes chantilly !

Lors de cet atelier, nous avions fait une délicieuse bûche, avec une génoise au cacao, une gelée de framboise, une ganache au chocolat et une crème chantilly pour la déco. Malheureusement la lumière n’était pas du tout de la partie quand je suis rentrée chez moi… et le lendemain j’ai régalé mes collègues. Bref, impossible de l’immortaliser! Si cela vous intéresse, je pourrais quand même vous donner la recette car c’était un vrai délice !!

Bûche chocolat et marron glacé

Je suis donc partie de cette recette pour réaliser ma bûche… enfin presque. Je voulais rappeler les bûches à la crème au beurre, c’est à dire dont le fourrage est le même que l’extérieur. Je ne voulais pas démultiplier les préparations parce que c’est bien beau mais cela demande beaucoup trop de travail, et je ne sais pas vous mais perso, le temps, c’est une denrée assez rare. J’ai donc décidé de ne pas refaire la superbe ganache pour cette bûche… mais ce n’est que partie remise !!
Je suis donc partie sur une bûche avec une crème chantilly aux morceaux de marrons glacés pour l’intérieur, et sans morceaux pour l’extérieur. Et pour complexifier le tout, j’ai fait une sorte de feuilletine pour apporter un peu de texture à la dégustation !

Bûche chocolat et marron glacé

Buche aux marrons et chocolat

Bûche roulée marron glacé et chocolat

Une bûche qui ravira tous les amateurs de marrons glacés
Temps de préparation: 2 heures
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 2 heures 10 minutes
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 8 personnes

Ingrédients

Pour le biscuit roulé

  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 1 c. à soupe de crème de marrons bien bombée
  • 30 g de farine T55
  • 35 g de farine de châtaigne

Pour la ganache feuilletée

  • 150 g de chocolat noir Nestlé Dessert
  • 200 g de crêpes dentelles
  • 3 c. à soupe de crème liquide

Pour la crème chantilly

  • 33 cl de crème liquide au mascarpone Elle&Vire
  • 2 c. à soupe de crème de marron
  • 1 c. à soupe de sucre glace
  • 6 marrons glacés

Pour la finition

Instructions

Réaliser le biscuit roulé (la veille, c'est encore mieux) :

  • Préchauffer le four à 210°C.
  • Mélanger 2 jaunes d’œufs avec 2 œufs entiers avec le sucre et la crème de marron. Le mélange doit être bien homogène et crémeux.
  • Monter les 2 blancs restants en neige bien ferme. Incorporer au mélange.
    Ajouter les farines tamisées. Bien mélanger.
  • Chemiser une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Étaler la pâte généreusement, en couche régulière.
  • Faire cuire pendant 10 minutes. Laisser refroidir puis garder filmé au réfrigérateur pendant une nuit. Cela donnera de la souplesse au biscuit.

Réaliser la ganache feuilletée :

  • Faire fondre le chocolat avec la crème au bain-marie. Lorsque le mélange est totalement liquide et homogène, ajouter les crêpes dentelles écrasées grossièrement. Bien mélanger.
  • Si vous ne souhaitez pas faire vous même cette partie, il vous suffit de tartiner généreusement votre biscuit roulé avec la pâte à tartiner au chocolat de la marque Gavotte.
  • Étaler sur le biscuit roulé. Placer au réfrigérateur pendant 1h minimum.

Réaliser la crème chantilly au mascarpone

  • Verser la crème bien froide dans le bol d'un batteur bien froid.
  • Battre à vitesse moyenne jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Battre jusqu'à ce que la crème soit bien dense et se transforme en chantilly. Attention à ne pas trop battre.
    A ce moment là, ajouter le sucre glace et la crème de marron.

Montage

  • A l'aide d'une spatule, étaler de la chantilly en couche généreuse (7 à 8 mm) sur votre biscuit roulé.
  • Écraser les marrons glacés pour obtenir des brisures. Répartir sur l'ensemble du biscuit roulé.
  • Placer votre biscuit rouler sur un papier cuisson. Commencer à rouler votre biscuit en serrant bien. Continuer en serrant toujours afin de bien faire adhérer le biscuit à la crème.
  • Enfermer votre biscuit dans le papier et serrer à l'aide d'un objet, jusqu'à ce que la crème ressorte des côtés, afin d'être sur que votre bûche est bien serrée.
  • Monter une poche à douille avec une douille étoile. Remplir avec la chantilly. Répartir la chantilly sur toute la bûche, en prenant soin de ne pas laisser de trou.
  • Décorer avec des marrons glacés, des brisures de chocolat blanc, du cacao en poudre et des feuilles d'or.
  • Bien maintenir au frigo jusqu'au moment de servir.

Notes

Vous pouvez remplacer la ganache feuilletée par la pâte à tartiner aux crêpes dentelle de la marque Gavotte. Le résultat sera légèrement différent, mais le croustillant sera toujours présent.

Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Dessert de NoëlBuche de Noël chantilly aux marrons glacés

Il semblerait que les collègues aient validé la recette : très crémeuse, légère, pas trop sucrée. Plutôt satisfaite, je suis (pardonnez-moi l’effet Star Wars mais c’est à propos). Une nouvelle recette de fête approuvée !

Bûche de Noël : Marrons glacés et chocolatBûche de Noël : Marrons glacés et chocolat

Je crois que cette bûche m’a réconcilié avec le marron glacé ! Elle n’était pas trop sucrée, malgré mes craintes, et était juste ce qu’il faut en terme de quantité de brisures de marrons glacés. Ces derniers apportaient un bon goût mais surtout une jolie texture au gâteau.

Bûche de Noël : Marrons glacés et chocolat

Alors, elle vous plait cette bûche ?
Et chez vous, elle est plutôt à quoi la bûche ?

12 commentaires

  • Recette testée et c’est un échec total pourtant la recette à été suivie à la lettre.
    Nous l’avons testé en cours de CAP pâtisserie et on peut vous dire qu’elle ne fonctionne pas.
    La recette du biscuit est cassante et ne se roule pas à la sortie. De plus la recette avec la pralinoise ne s’étale pas c’est plus un mélange sableux.
    Seul la mousse aux marrons est à peu près correcte mais il faut réévaluer le sucre car la crème de marrons l’est déjà’
    On se demande si la recette est vraiment réalisée par la blogueuse quand on voit qu’aucune photo de réalisation n’est publiée

    • Bonjour Antoine.
      Je ne comprends vraiment pas.
      J’ai en effet bien réalisé cette recette, comme vous le montre les photos prises dans ma cuisine, de nuit, qui se trouvent sous la recette.
      Cette recette n’est pas réalisée avec du matériel professionnel, ce qui peut expliquer la différence : mon four est un mini-four électrique par exemple.
      Je ne vois pas à quoi vous faites allusion avec la pralinoise, aucun élément n’en contient… Si vous faites allusion à la ganache feuilletée, je n’ai pas eu un résultat sableux.
      Pour ce qui est du sucre de la mousse, je pense qu’1 cuillère à soupe de sucre glace ce n’est pas non plus ce qui peut totalement déséquilibrer plus de 300g de crème chantilly !

  • Bonjour,
    J’aimerais réaliser cette recette pour Noël mais je n’ai pas trouvé la fameuse crème mascarpone de elle et vire.
    Comment faire? Une chantilly Classic ou un petit mélange crème et mascarpone mais dans quelle proportion?
    J’espère avoir votre réponse avant samedi… merci.

    • Bonjour, si vous avez l’habitude d’une autre crème pour faire de la chantilly, prenez votre crème habituelle. J’utilise la crème au mascarpone par habitude et parce que je sais qu’elle monte parfaitement en chantilly.
      Si vous n’avez pas de marque habituelle, prenez une crème liquide avec une haute teneur en matière grasse (30% mini) et si vraiment vous voulez avoir le goût du mascarpone, faites un mélange 70% crème et 30% mascarpone :)

  • Bonsoir,

    J’ai réalisé cette bûche ce soir et je suis très déçue du résultat.
    Le biscuit s’est complètement rétracté à la cuisson malgré avoir suivi la recette à la lettre.
    La crème a grainé malgré quelques secondes seulement de fouet et la crème est beaucoup trop sucré avec la crème de marrons et le sucre.
    Quand au praliné feuilleté ça fait une masse qui ne s’étale pas.
    Je suis très déçue.

    • Bonjour Morgane

      Les commentaires sont modérés en raison des nombreux spams que je peux recevoir. Je laisse les commentaires négatifs comme positifs, d’autres commentaires négatifs apparaissent sous cette recette. Je les modère quand je peux c’est à dire pas forcément 24h sur 24h. Je peux comprendre votre énervement et je vais essayer d’apporter des réponses.

      Si le biscuit s’est retracté cela peut s’expliquer de nombreuses raisons : la température du four qui chez vous peut réagir différemment, le fait qu’elle ait été beaucoup tiré etc.. la façon dont les blancs ont été battu peut également jouer sur la texture.

      La crème est en effet sucrée, avec les marrons et le sucre. Néanmoins si vous êtes sensibles au sucre, il est tout à fait possible d’adapter les quantités en supprimant le sucre glace. Néanmoins il y a une dose nécessaire pour que mon sente la crème de marron.. cela va également dépendre de la crème de marron que vous utilisez. Après je parle ici de cuillerées à soupe de taille raisonnable, pas bombées.
      Quant au fait qu’elle graine après quelques secondes, je n’y peux rien :) cela peut s’expliquer par une crème qui a été congelée par exemple. Pas forcément chez vous mais dans le magasin.

      Le praliné est difficile à étaler en effet mais il est important que le chocolat soit bien chaud pour qu’il reste liquide et soit facilement étalable.

      Passez de bonnes fêtes

  • Bonsoir,

    Je viens de laisser un commentaire qui visiblement ne vous a pas plu et que vous avez retiré.
    Donc si on n’est pas d’accord avec vous vous supprimez les commentaires
    Pas étonnant que les commentaires ne soient que des éloges puisque vous supprimez ce qui ne vous plait pas

  • Bonsoir,
    Je trouvais intéressant l’idée d’une fine couche de croustillant à la gavotte mais le résultat n’était pas étalable et pourtant je n’ai mis que 100g de gavotte au lieu des 200g de la recette. Et je viens de goûter ce qu’il me restait de ce mélange car je n’ai pas tout mis dans la bûche et les brisures ne sont déjà plus croustillantes. Après coup je me dis qu’un peu de beurre aurait été mieux que de la crème, comme on fait pour les roses des sables qui elles restent bien croustillantes…
    Comment avez-vous fait pour ne pas avoir ce problème ? N’y a-t-il pas une erreur dans les ingrédients..?
    Bonne soirée
    Charlotte

    • Bonsoir. Il y a plusieurs raisons : il faut étaler le mélange encore chaud pour pouvoir facilement l’étaler. Cela dépend également de la façon dont les crêpes dentelles sont écrasées (finement ou en plus gros morceaux).
      Le mélange est censé garder du croustillant, comme dans la feuillantine. La crème est là pour travailler l’ensemble comme une ganache, assez épaisse… Je pourrais réessayer la recette mais je note méticuleusement les ingrédients quand je fais de la pâtisserie. C’est en effet très difficile à étaler, je ne peux pas le nier.
      L’autre solution consiste à prendre la pâte à tartiner gavotte, qui vous donnera un résultat plus facile à tartiner.

Laisser un commentaire