Salade de lentilles et saumon fumé

Pendant longtemps, les lentilles ont été pour moi une infâme bouillie noirâtre que l’on nous servait à la cantine, pour accompagner des chipo’ tellement grasses qu’on avait du mal à leur trouver un goût de saucisse. Je me rappelle de l’espèce de purée farineuse qui faisait un bruit de ventouse lorsqu’elle tombait dans notre assiette, sous la délicatesse de la cantinière. « Splotch » et bon appétit. Il nous fallait plus de courage que d’appétit pour avaler ça. J’aime autant vous dire que dès que mes repas se sont fait plus « libres » et plus variés, j’ai soigneusement évité de demander ou de commander des lentilles, par peur de retrouver cette semi-purée-bouillie dans mon assiette.

Et puis, j’ai recroisé des lentilles. Je me suis même laissée au jeu des lentilles corail (qui deviennent purée, aussi, mais c’est fait « exprès »). J’ai trouvé des lentilles dans mon assiette, par hasard, lorsqu’elles n’étaient pas mentionnées dans un intitulé de plat mais qu’elles se trouvaient bien là, devant moi. Mais pas en purée. Ni en bouillie d’ailleurs. Non, des lentilles bien fermes, entières, avec toute leur rondeur. J’ai (re)découvert le goût de la lentille, le petit côté « croquant » sous la dent. Elles ont toujours un côté farineux, qui leur convient bien ceci dit, mais mieux vaut ne pas trop s’en servir : elles deviennent vite étouffante.

L’autre jour, lors d’un de mes passe-temps favoris, c’est à dire la visite d’un magasin, bio cette fois-ci, je suis tombée nez à nez avec un paquet de trio de lentilles. Chouette. Des vertes, des jaunes et des roses. De la couleur dans mon assiette (ça, c’était avant de me rendre compte que la lentille verte allait teinté de gris les autres, qui ont perdu leurs belles couleurs chatoyantes dans l’eau chaude). Le paquet est resté dans mon placard, à côté de ma collection de paquet de truc qui avaient l’air chouettes lors de ma visite mais qui ne trouvaient pas leur place dans le menu une fois revenue chez moi…

C’est en ayant en main un beau cœur de saumon fumé que je me suis rappelée de ce paquet de lentilles. C’est ainsi qu’est née cette salade de lentille estivale, fraîche et parfumée !

Salade de lentilles et saumon fulé

Salade de lentilles et saumon fumé

Salade de lentilles au saumon fumé

Une petite salade de lentilles bien fraîche pour commencer le repas
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 35 minutes
Type de plat: Entrée
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

Instructions

  • Mettre les lentilles dans une passoire et les rincer.
  • Mettre un grand volume d'eau dans une casserole et y verser les lentilles. Lorsque l'eau arrive à ébullition. Arrêter la cuisson. Passer les lentilles et les rincer jusqu'à ce que l'eau devienne claire.
  • Mettre les lentilles dans une casserole avec de l'eau : un volume d'eau pour un volume de lentille.
  • Faire cuire à feu moyen pendant 15 à 20 minutes (selon les lentilles).
  • Pendant ce temps, ciseler finement l'échalote.
    A l'aide d'un couteau tranchant, couper le saumon fumé en tranches.
  • Lorsque les lentilles ont fini de cuire, les passer et les rincer à l'eau claire. Réserver et faire totalement refroidir.
  • Une fois les lentilles refroidies, les mélanger avec l'huile, l'échalote et les pousses.
  • Dresser dans des verrines et ajouter les tranches de saumon fumé.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Lentilles du puy et saumon

Et si la prochaine fois je tentais une salade avec des pommes de terre…

3 commentaires

Laisser un commentaire