{Repas de fête} Bûche comme une forêt noire

Un Noël réussi est un Noël avec une buche.

Avant propos, en parlant de buche… : Ne vous fiez pas aux photos pour la quantité de garniture. Les proportions dans la recette sont bien les bonnes, néanmoins, lorsque j’ai attrapé de vitesse mon bol pour garnir ma buche, la moitié du pot à fini sur mes pieds… N’ayant pas le temps de recommencer, j’ai dû garnir avec moitié moins de crème… et ça se voit un peu ;-)

Je ne sais pas vous, mais moi, la buche de Tatie Raymonde avec plein de crème au beurre, j’apprécie moyen… Alors j’ai cherché une bûche qui change un peu, mais qui reste délicieuse. Il y a 2 ans, on avait tenté la buche forêt noire à partir d’une recette glanée par ma maman. Le résultat n’était pas à la hauteur de nos attentes. J’ai donc voulu prendre notre revanche et j’ai cherché à refaire cette bûche. Le résultat était beaucoup plus en adéquation avec ce que nous voulions à l’époque (si on exclue la garniture ayant finie sur le sol…).

 

Bûche foret noire

Je vous conseille de réaliser cette bûche la veille. Elle est meilleure le lendemain, car le biscuit se « fait » un peu, et se charge du parfum de la garniture. Et c’est tout de même beaucoup plus pratique de n’avoir qu’à se concentrer sur la table et les derniers réglages que de s’affairer en cuisine pour sa cuisine de fête !

Recette de bûche foret noire

Bûche façon forêt noire

Cette année, variez les plaisirs et faites une bûche façon forêt noire !
Temps de préparation: 50 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 1 heure 5 minutes
Type de plat: Dessert
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingredients

Pour le biscuit

  • 3 œufs
  • 100 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 1 c. à café de levure
  • 2 c. à soupe de cacao

Pour la garniture

  • 20 cl de crème liquide à 30% de matière grasse minimum
  • 100 g de sucre glace
  • 1 feuille de gélatine facultative mais sécuritaire
  • 1 bouchon de kirch
  • 20 cerises confites environ

Pour le décor

  • cacao amer en poudre
  • chocolat blanc
  • cerises

Instructions

Préparer la crème

  • Mettre le sucre glace et la crème très froide dans un saladier très froid (en fer de préférence). Battre à vitesse moyenne.
  • Lorsque la crème commence à monter, verser le bouchon de kirsch et mettre le batteur à vitesse maximum. Arrêter lorsque la chantilly se tient. Réserver.
    Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Préparer le biscuit

  • Préchauffer le four à 210°C.
    Séparer les blancs des jaunes.
    Crémer les jaunes en rajoutant le sucre petit à petit pendant 10 minutes. Le mélange doit blanchir et prendre une texture onctueuse.
  • Ajouter petit à petit la farine tamisée avec la levure et le cacao. Éviter la formation de grumeaux.
  • Battre les œufs en neige ferme avec une pincée de sel, si nécessaire. Incorporer 2 c. à soupe d’œuf en neige au premier appareil pour le détendre.
  • Ajouter petit à petit le reste des œufs en prenant soin de ne pas les casser. Beurrer une plaque peu-haute (le lèche-fritte du four par exemple).
  • Verser la pâte et enfourner pour 10 minutes. 
    Pendant ce temps là, mouiller un torchon pour qu'il soit humide. L'étaler à proximité du four et répartir un peu de sucre dessus.
  • Mettre la gélatine à fondre dans une casserole. 
    Couper les cerises en deux.

Montage

  • Lorsque le biscuit est cuit, le sortir du four. Renverser la plaque sur le torchon. Verser la gélatine fondue dans la crème chantilly, remuer rapidement pour répartir la gélatine et déposer le mélange sur le biscuit, en couche épaisse et régulière. Répartir les cerises coupées.
  • Rouler doucement le biscuit à l'aide du torchon humide puis mettre 30 minutes au frigo. Réserver jusqu'au jour du service.
  • Avant de servir, couper les deux extrémités de la buche, tamiser du cacao en poudre sur le dessus et râper du chocolat blanc. Déposer des cerises et servir.

Notes

Autre possibilité pour le montage : A la sortie du four, déposer votre biscuit sur une feuille de papier sulfurisé et le rouler directement sans garniture. Serrer bien et attendre le complet refroidissement, puis garnir ensuite. Ma technique requiert de se dépêcher pour ne pas que le biscuit se refroidisse trop vite et ne casse lors du "roulage"... Mais je trouve que le risque de biscuit brisé est accru avec le fait de rouler le biscuit à la sortie du four et de le garnir ensuite... A vous de voir la technique que vous préférez !!

Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Pour cette recette, j’ai utilisé les cerises amarena de la marque patisdecor, offerte par mon partenaire Cerf Dellier.

Je n’aime pas les fruits confits en règle général. Je leur trouve un goût très sucré et très « plastique » et une texture désagréable. Néanmoins, j’ai été agréablement surprise par ces cerises, et même conquise. Elles ne sont pas trop sucrées (juste ce qu’il faut, ça reste des fruits confits…), elles ont une bonne texture et garde un bon goût de cerise.

Dans la recette, j’ai mis le kirsch dans la crème chantilly. Vous pouvez également faire mariner les cerises pendant plusieurs heures dans du kirsch pour les parfumes (mais je dois avouer que j’ai du mal avec les cerises gorgées d’alcool, je préfère le goût plus « raffiné » dans la crème.

11 commentaires

Laisser un commentaire