Pepperkake ou Gâteau de Noël norvégien

Une recette sucrée pour commencer cette catégorie sur la gastronomie norvégienne.

Comme je vous le raconte sur le blog de voyage dédié à la Norvège, la semaine dernière nous avons eu une entrevue avec la gastronomie norvégienne. J’y ai fait la connaissance d’un très bon biscuit qui me plait beaucoup, le Pepperkake. Après en avoir acheter deux boites au supermarché (ils étaient en « liquidation » post-noël, des prix bas, en Norvège, ça ne se refuse pas !!), je me suis mise au défit de trouver la recette et de vous la donner.J’ai donc fait mes petits recherches, et je suis tombée sur une recette, validée par une norvégienne. Je n’ai pas encore eu le temps de tester moi-même la recette, parce que je n’ai pas le budget pour acheter tous les ingrédients, mais la recette semble facile.

 

Pepperkake ou biscuits de Noël scandinaves

Pepperkaker (Biscuits de Noël norvégiens)

Cette recette est prévue pour une énorme quantité de biscuits. Il vaut mieux diviser les quantités par deux voire trois la première fois ;)
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 1 heure
Type de plat: Goûter
Cuisine: Norvégienne
Portions: 200 biscuits

Ingrédients

  • 250 g de beurre
  • 150 g de mélasse
  • 295 g de sucre blanc
  • 150 g de crème fleurette
  • 1 kg de farine blanche
  • 1 c. à café de clou de girofle
  • 1 c. à café de poivre noir du moulin
  • 1 c. à café de gingembre en poudre
  • 2,5 c. à café de cannelle
  • 1,5 c. à café de "backing powder"

Instructions

Préparation de la pâte

  • Mélanger le beurre, la mélasse et le sucre dans une poêle, chauffer jusqu'à ce que le sucre soit fondu.
    Quand tout est fondu, ajouter la crème fleurette. Mélanger.
    Les différents ingrédients vont phaser et jamais vraiment bien s'amalgamer c'est normal selon la recette...
  • Pendant que le mélange est encore chaud, rajouter environ la moitié de la farine, ajouter les épices et la "backing powder". Cela permet de s'assurer que les épices soient uniformément répartis dans la pâte.
  • Rajouter petit à petit la farine jusqu'à ce que la pâte devienne homogène. Plus vous ajouter la farine, plus il devient difficile de mélanger la pâte : c'est bon signe !
  • La pâte est fini lorsqu'elle a une couleur brun clair et une consistance légèrement collante.
  • Saupoudrer un peu de farine sur le dessus de la pâte, la couvrir avec une serviette et mettre au réfrigérateur pendant un jour ou deux.

Confection des biscuits

  • Lorsque la pâte est bien reposée, l'étaler sur un plan de travail bien fariné. L'abaisse doit faire 1 à 2 mm d'épaisseur.
  • Découper de petits biscuits à l'aide d'emporte-pièces et les placer sur une feuille de papier sulfurisé. Les biscuits sont meilleurs quand ils sont bien fins !
  • Placer la plaque de cuisson au milieu de votre four et faire cuire pendant 10 minutes à 180°c. Lorsque les biscuits sortent du four, ils seront toujours un peu mous.
  • Les retirer de la plaque en faisant très attention et les laisser reposer sur une grille jusqu'à ce qu'ils refroidissent entièrement.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Vous pouvez déguster les biscuits tout de suite ou bien attendre un petit peu !
Pour les conserver, faites comme avec des bredeles, optez pour la boite en fer !! Cela permet au biscuit de ne pas prendre l’humidité trop rapidement, et donc de bien garder son croustillant !!

Ces gâteaux ont un petit côté addictif que j’adore. Ils sont légers car très fins. J’adore en grignoter avec un verre de lait ou un thé.

J’ai récupéré quelques fiches de cuisine ainsi qu’un magazine de cuisine, en Norvégien. Je n’ai plus qu’à traduire et à tester les recettes pour vous les faire partager ;) D’après ce que j’ai pu comprendre, la cuisine norvégienne est pas mal basée sur du surgelé… Affaire à suivre !!

Edit : Une autre recette est disponible ICI (en anglais). Elle est un peu différente mais me semble tout aussi délicieuse ! Je ne saurais vous dire si ces « simili-spéculoos » sont les gâteaux de chez Ikéa, car je n’ai jamais gouté les gâteau de chez Ikea… Mais ça se peut bien ! C’est un peu plus fort que le spéculoos, à cause du poivre ^^ (Sinon, ça ne s’appellerait pas PEPPERkake) !

Laisser un commentaire