Lentilles vertes du puy et Saucisse de Morteau

L’hiver, ça redonne envie de manger des bons plats classiques et très savoureux. Des plats bien rassasiant mais toujours savoureux. Depuis quelque temps, j’avais envie de cuisiner un produit que je n’avais jamais goûté : la saucisse de Morteau.

Comme je venais d’avoir ma paye de stage, j’ai un peu craqué et je suis allée nous acheter une saucisse chez le boucher. Je lui ai posé milles questions pour vérifier que ce qu’il y avait dedans était bien correct (j’ai toujours du mal avec le contenu des saucisses.. – il a du me prendre pour une tarée). Au moins, je suis certaine qu’elle sera meilleure que des knacki !

Et j’ai décidé de la cuisiner simplement, avec des lentilles.

Lentille du Puy et saucisse

Lentilles vertes du puy et Saucisse de Morteau

Un plat d'hiver délicieux et roboratif
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Temps total: 40 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingredients

  • 4 saucisses de Morteau
  • 400 g de lentilles vertes du Puy
  • 1 oignon
  • beurre
  • sel
  • 3 l d' eau

Instructions

  • Émincer l'oignon. Dans une casserole, faire fondre du beurre et y faire fondre l'oignon. Au bout de 5 minutes, mettre l'eau froide et les lentilles. Porter le tout à ébullition.
  • Lorsque l'eau bout, ajouter la saucisse entière et non piquée. Baisser le feu et laisser frémir pendant 15mn.
  • Au bout de 15mn, piquer la saucisse et laisser encore cuire pendant 10 minutes. Lorsque les lentilles sont cuites, les mettre dans une passoire.
  • Couper les saucisses en rondelles.
  • Mettre les lentilles dans une assiette et poser la saucisse dessus.
  • Déguster avec un peu de moutarde, pour ceux qui aime !
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

J’ai rajouté une étape, parce que je n’aime pas les choses grasses : après avoir couper la saucisse en morceau, je l’ai fait revenir rapidement dans une casserole pour la faire dégraisser et j’ai « essoré » avec du papier absorbant.Cette recette marche aussi avec de la saucisse de Montbéliard, voire même des saucisses de Strasbourg et même des knacki… Mais ça sera beaucoup moins bon avec les deux derniers !

A noter également que je préfère les lentilles lorsqu’elles sont encore fermes, pas croquantes, juste fermes. J’ai horreur de leur goût lorsqu’elles forment une espèce de bouillie granuleuse. Alors si vous les préférez bien cuites, laissez les plus longtemps dans l’eau !

Et juste pour le plaisir, une petite photo prise ce samedi lorsque la neige commençait à s’abattre sur la capitale.

Laisser un commentaire