Crevettes à la sauce tomate épicée

Ici en Norvège, nos repas sont en général les mêmes : pain avec du fromage frais (Il y a du philadelphia ici o/), avec du fromage norvégien qui ressemble un peu à notre emmental ou avec de la charcuterie (salami ou cervelas…). Un repas sur deux est comme cela. Mais de temps en temps, je me met en cuisine…Parce que bon, je dois avouer que pour cuisiner, il faut du temps (et l’on termine les cours à 14h donc en général, on a très faim et il faut donc que ça aille vite !) et on a peu de sous, donc il faut que ça soit pas trop cher.

Mais comme je vous l’ai dit l’autre jour, quand nous sommes allés au fishmarket, nous avons acheté des crevettes. Et pour ne pas les consommer tout de suite, je les ai congelé.

Un soir, j’avais envie d’une cuisine qui change, un peu épicée. Alors, comme une voleuse, j’ai piqué un petit piment oiseau dans le paquet de mon colocataire de frigo thaïlandais (le coloc, pas le frigo). Et voici la recette qui en a découlé… :

 

Crevettes à la sauce tomate épicée

Crevettes à la sauce tomate épicée

Un plat simple pour consommer les crevettes autrement
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 25 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

Instructions

  • Commencer par couper l'ail en petits morceaux. Si vous avez un presse-ail, c'est encore mieux.
  • Couper le piment oiseau en tout tout petits morceaux.
    Décortiquer les crevettes.
    Si
    elles sont congelées, les plonger deux minutes dans l'eau bouillante puis les retirer rapidement.
  • Dans une poêle, faire légèrement fondre l'ail. Lorsqu'il commence à légèrement coloré, rajouter rapidement la sauce tomate, l'eau, et le piment oiseau. 
    Faire mijoter deux minutes.
  • Rajouter les crevettes et laisser mijoter à nouveau pendant 5 minutes.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

J’ai accompagné mes crevettes de « jasmin rice » que je ne connaissais pas. Ça ressemble à du basmati mais ce n’est pas du basmati. J’ai également pris quelques légumes d’une poêlée congelée (le congelé est moins cher que le frais en Norvège..).

Le piment oiseau, c’est assez fort. Heureusement que mon instinct m’a dit de n’en mettre qu’un dans mes crevettes parce que c’était bien relevé (petite nature s’abstenir). Mais les crevettes étaient délicieuses comme ça ! Un vrai régal.

Pour la petite histoire, le jour d’après, mon voisin a jeté les piments, disant qu’ils n’étaient pas assez fort. Ah… Ben qu’est ce que ça doit être quand c’est fort :D Et pour la petite histoire bis, lorsqu’il m’a vu cuire mon riz à la casserole, il était paniqué. L’apothéose a été au moment où j’ai versé le riz dans la passoire pour l’égoutter et qu’il m’a demandé  » What are you doing » (comprendre : Mais qu’est ce que tu fais bon sang de bon soir :P), je lui ai expliqué qu’on cuisait le riz comme ça à la base en France. Il est partit et est revenu… avec son second rice-cooker qu’il m’a gentillement prêté !

Laisser un commentaire