Week-end gourmand à Bruxelles

Le week-end dernier, j’ai fait une petite escapade à Bruxelles. L’idée est née d’un coup de tête, la volonté de changer d’air et de « sortir de Paris », de se dépayser un peu…  Rejoint par une copine ayant aussi besoin de voir du pays, nous avons arrêté notre choix sur Bruxelles et son lot de petites gourmandises…

Samedi matin. 8h. Yeux qui piquent. Gare du Nord. Notre Thalys part pour la Belgique, une fois.

9h30. Arrivée à Bruxelles. Nous commençons notre visite de la ville. Je me rends vite compte que Bruxelles, ce n’est pas très très grand. Le froid est là, vif. Il nous mord les cuisses.

9h42. Petit. Tout petit. Qui ? Le manneken-Pis ! Oui, je ne pouvais pas me rendre à Bruxelles sans passer devant lui… Voir si son ramage se rapporte à son plumage… Ouais, enfin on en parle beaucoup pour pas grand-chose, mais il faut bien que cette ville ait une curiosité (bon, maintenant y’a aussi l’Atomium…).

9h45. Séance photo finie. Gaufre. Nous n’avons plus que ce mot là en bouche. Gaufre. Cela fait déjà 35 mn que nous sommes à Bruxelles, l’odeur de gaufre est partout, on en croise. On en veut. On se les gèle à mort. -4°C. Le froid nous mord les cuisses : excellente excuse pour manger une gaufre !

9h50. Petite halte sur la Grand Place. Séance photo. C’est beau. S’il ne faisait pas aussi froid, j’aurai bien passé du temps à regarder chaque détail des maisons qui entourent la place. Mais voilà, le froid est là. Gaufre. Je veux une gaufre.

10h05. Belgaufra. L’odeur emplissait toute la rue. Une gaufre de liège bien chaude s’il vous plait. Nos doigts revivent. Notre estomac est ravi. Smile on [our] face. Légèrement croustillant autour, bien fondante à l’intérieure. Une bonne gaufre.

Belgaufra – 102 Rue Neuve 1000 Bruxelles

10h20. Nous sortons de la galerie commerciale ou nous nous étions réfugiées pour réchauffer notre cœur à l’aide de la gaufre. On se balade, on flâne, toujours à vive allure car le froid est là. Le ciel bleu revêt ses habits gris.

10h40. Nous mettons le cap vers l’est de la ville. Le centre a déjà été quadrillée de nos pas. Il faut marcher pour se réchauffer. On marche donc jusqu’au parlement européen. L’endroit est désert en ce samedi mais tout de même impressionnant… J’ai le même sentiment qu’en visitant la Défense la première fois, le côté « immeubles vertigineux » en moins.

 

12h10. Il fait faim non ? Nous marchons tranquillement vers une friterie. Oui, nous sommes en Belgique, alors il faut manger des frites, (au moins) une fois ! Nous arrivons donc à la friterie Antoine et ses fameuses frites « au blanc de bœuf ». Nous avons de la chance, pas trop de queue (15 minutes seulement). Les frites sont bien chaudes, bien croustillantes avec un bon petit goût de « quelques chose », surement donné par le gras de cuisson.

Friterie Maison Antoine – 1 Place Jourdan 1040 Etterbeek

Bon Plan : Pour déguster vos frites, surtout par ces temps-là, je vous conseille d’aller à la brasserie qui fait l’angle, nous y sommes les bienvenus pour déguster nos frites, bien au chaud… Et puis, autant en profiter pour prendre une bonne bière ;-)

14h, nous nous remettons en route. Petit passage dans un supermarché pour récupérer 2 ou 3 souvenirs : de la cassonade (vergeoise pour nous, français), sirop de liège et chocolat Côte d’Or pour la famille.

Retour dans le centre ville de Bruxelles. Nous avons donc déjà quasiment tout vu… Le froid fait marcher bien vite ! Visite du musée de la ville de Bruxelles puis petit stop pour un goûter…

Notre choix s’est porté sur la biscuiterie Dandoy. On peut y acheter des gaufres à emporter, des biscuits dans la boutique mais également s’y restaurer sur place. Le choix s’est porté sur une gaufre de Liège, chocolat fondu, et un chocolat chaud pour moi. Verdict ? Délicieuse également. Moins sucré que celle dégustée dans la matinée mais vraiment bonne, fondante et croustillante comme on les apprécie.

Maison Dandoy – 14 Rue Charles Buls 1000 Bruxelles (Plusieurs adresses dans Bruxelles).

Nous avons ensuite continué notre visite de la ville avec le quartier « Sablons ». Un petit tour chez Pierre Marcolini et ses superbes chocolats pour l’occasion. Un peu plus loin, une autre de ses boutiques propose la dégustation d’un chocolat chaud sur place, mais nos estomacs ont des limites… (malheureusement !).

Pierre Marcolini – 1 rue des Minimes 1000 Bruxelles (et pour le chocolat chaud, un peu plus loin sur la Place du Grand Sablon).

Nous décidons ensuite de retourner vers la Grand Place pour faire notre repérage pour le repas du soir… Nous avons décidé de jouer les touristes et de nous perdre du côté de la rue des Bouchers, comparable à la rue de la Huchette à Paris : Les restaurants se suivent et se ressemblent, proposant tous plus ou moins les mêmes choses aux mêmes prix, et des « rabatteurs » halent le client.  Je vous épargne l’adresse du restaurant dans lequel nous avons fini par diner, ce n’était pas fameux du tout !! Pas dangereux, mais pas savoureux pour autant !

Fin du repas. Froid. Vent glacial. Direction notre hotel. Le froid est en train de nous geler les os un par un. La fatigue se fait sentir. On sombre.

9h le lendemain. SURPRIIIIISE. Neige. Plein de neige. Bruxelles en habits blancs… Nous sentons déjà le froid nous envahir.

Nous poussons vers le nord de la ville et le jardin botanique, tout de blanc vêtu. Nous continuons notre tour de Bruxelles, en revisitant encore et toujours tous les mêmes endroits… Le froid est toujours là…

12h. Faim. Ou presque en fait, car l’estomac est déjà bien rempli de la veille.

Nous avons déjeuné chez Arcadi Café, prêt de la Galerie du Roi. L’établissement était rempli et la cuisine y était bonne. On me l’avait conseillé pour les tartes, je n’ai pas été déçue ! Un grand choix de très belles tartes, et une très bonne tarte au citron ! Le pied.

Arcadi Café – 1B Rue d’Aremberg 1000 Bruxelles

L’après-midi a été synonyme d’achats souvenirs, l’estomac n’étant plus capable de goûter, il fallait donc ramener.

Voici donc quelques idées de produits à ramener :

–          Des biscuits : Speculoos, pains d’amande,  sablés, pains d’épices et pains à la Grec chez Dandoy (cf ci-dessus) et d’autres biscuits comme les cigarettes russes chez Delacre (fait sur place)

Boutique Delacre – 27 Place de la Vieille Halle aux Blé 1000 Bruxelles

–          Des chocolats : pralines ou tablettes, à vous de choisir, pour les noms, je vous conseille Marcolini (cf ci-dessus), Galler et Wittamer

Galler – >44, rue au Beurre 1000 Bruxelles

Wittamer – 6-12-13 Place du Grand Sablon – 1000 Bruxelles

–          Des cuberdons : Bonbons typiques de Belgique en forme de cône, avec un extérieur glacé légèrement dur, et un cœur fondant parfois un peu coulant.

La Belgique Gourmande – 17 Galerie de la Reine 1000 Bruxelles

–          De la bière : La gueuse, la Krieg et la Lambic… Après, à vous de juger selon vos goûts !

–          Et enfin, des ingrédients, comme cité précédemment : de la cassonade (vergeoise) que l’on ne trouve pas en France, du sirop de Liège…

En définitive, un superbe week-end gourmand, bien glacé… Mais riche en expériences gustatives ! Prochaine ville de Belgique : Bruges !

14 commentaires

Laisser un commentaire