Foire aux vins Monoprix : 3 bouteilles à moins de 10€

Il faut que je vous parle de la Foire aux Vins Monoprix ! Elle a déjà commencé depuis plusieurs jours mais il vous reste encore plus d’une semaine pour profiter des supers pépites que j’y ai trouvé ! J’aime beaucoup la sélection de la Foire aux Vins Monoprix car on y trouve de belles bouteilles à prix raisonnables… de quoi remplir un peu sa cave pour les repas à venir cette année.

3 vins à moins de 10 euro

Ma sélection de 3 vins à moins de 10 €

  • AOP Bourgogne Aligoté  Jean-Claude Boisset 2014 – 9,90 € (blanc)

L’aligoté, cépage souvent cantonné au Kir chez Mamie le dimanche, est ici magnifié par Boisset. Le nez est tout simplement magnifique : Citron, silex, poudre à canon. On peut d’ores et déjà sentir le caractère résolument minéral de cet aligoté qui se ferait passer à merveille pour un chardonnay de Chassagne ou Puligny.  À n’en point douter 2014 sera un millésime de garde.

L’attaque en bouche est à l’image du nez : Droite, franche, ciselée et sans concession. On retrouve le citron, le silex, le sésame. Par la suite, ce sont les fruits jaunes qui font surface. La texture se fait plus épaisse après quelques secondes en bouche. L’aligoté joue une gamme plus douce, amande et cire d’abeille. Il appelle la volaille, la crème, les champignons… !

Voilà qui prouve que la Bourgogne demeure une des seules régions ou le négoce continue de nous épater. Servez ce vin à l’aveugle à vos convives, et voyez leur tête lorsqu’il apprennent que c’est un aligoté.

Une bouteille de Riesling à moins de 10 euro

Une bouteille de bougogne Aligoté à moins de 10 euro

  • Alsace Riesling Clos Château Isenbourg Les Tommeries 2010 – 9,50 € (blanc)

Un Riesling à point, au summum de son art, c’est un Riesling qui pétrole ! Et bien ici ne soyez pas surpris par les senteurs pétrolés car Dopf nous délivre un 2010 parfaitement à boire. Au nez, pétrole donc mais aussi silex, ardoise, citron confit se partagent la vedette avec une précision remarquable.

La bouche est puissante, volumineuse. Elle révèle le caractère chaud de l’été 2010. Le citron est ici majoritaire, suivi par des notes subtiles de mirabelle et de crème d’Isigny. La texture est onctueuse et la longueur impressionnante.

À ce prix c’est presque un miracle de trouver un Riesling aussi bien réalisé.

  • Bourgogne Pinot Noir 2015 – Jaffelin – 9.90€ (Rouge)

Un pinot noir appétant, à la robe lumineuse. Le nez est marqué par les fruits rouges (framboise et groseille). Suivent des notes florales et une pointe de balsamique. L’orange sanguine fraîchement coupée vient clore le bal.

La bouche est gourmande, fruitée et juteuse. L’attaque est souple, la texture soyeuse. On retrouve assez logiquement les fruits rouges réhaussés d’une pointe d’épices douces. Le tannin est présent mais pas éxhubérent pour autant. La finale est florale (bois de rose).

Monoprix délivre un excellent rapport qualité prix. Voilà qui est impressionnant surtout lorsqu’on connaît l’augmentation croissante des prix des bouteilles, depuis au moins 4 à 5 ans, des vins de Bourgogne, du aux aléas climatiques.

2 autres coup de cœur entre 10 et 15€, ou presque…

  • Coteaux-du-giennois Domaine Florian Robin Maimbray 2015 – 10,90€ (blanc)

Une petite appellation méconnue a découvrir ! Un sauvignon minéral très tendu, avec des notes de citron et citron verts.. à découvrir autour d’un plateau de fruits de mer.. ou même d’une raclette !

  • Côtes-du-roussillon Villages Caramany Clot de L’Oum Ciné-Panettone 2014 – 15,90€ (blanc)

Mon chouchou est toujours là ! C’est un vin assez atypique, très étonnant en bio… Un vin blanc aux de thym citron qui évoluent vers des notes de sésame grillé ! Il est excellent sur un plat aux notes asiatiques, gingembre, citron vert.. mais pas trop épicé ! Il n’est pas donné donné mais il avait sa place dans cette sélection de petites pépites !

2 commentaires

  • même à moins de 10 € je trouve que ça reste onéreux ! A ces prix la on trouve de très bon effervescents dans des lieux de vente aux marges moins élevées.
    Vous auriez dû attendre le foire au vin E.Leclerc pour ne pas vous faire avoir ; je viens d’avoir le catalogue et y a pas photo.

    • J’ai également eu entre les mains la sélection E.Leclerc mais derrière une démarche favorisant le pouvoir d’achat, il y a une réduction drastique des marges des fournisseurs.. et pas des marges de l’enseigne ! Je n’ai pas l’impression de me « faire avoir » quand je trouve des bouteilles de cette qualité à un prix raisonnable dans les enseignes que je peux facilement fréquenter.
      Nous pourrions disserter longuement du « juste prix du vin » mais est-ce qu’un effervescent doit il nécessairement plus cher qu’un vin tranquille ?

Laisser un commentaire