Comme un Ajo blanco aux noix de cajou

Deuxième monument de la cuisine espagnole auquel je m’attaque cette année : l’ajo blanco. Je fais le tour des recettes qui ne nécessitent pas de cuisson, vu les températures que nous avons en ce moment, je préfère éviter. Les soupes crues sont donc à l’honneur ! Et après le gaspacho à la tomate, et ma soupe froide au maïs, je me devais donc de tester cette soupe qui pour moi est un véritable ovni.

Qu’est-ce qu’un ajo blanco ?

L’ajo blanco (se prononce “aRo” blanco), est une soupe froide d’origine espagnole faite à base d’ail (d’où le nom “ajo”), amande émondée (amande sans peau) et pain rassis, qui est généralement servie avec du raisin blanc ou du melon vert. Elle est généralement généreuse en huile d’olive. Cette soupe est plus consommée dans les régions de l’Andalousie et de l’Estrémadure, au sud-ouest du pays.

Pour ma part, étant en mission “vidage de placard”, pour changer, j’ai opté pour une version à la noix de cajou. Je ne vais pas mentir, c’est aussi parce que j’adore le goût de la noix de cajou que j’ai décidé de tenter une version revisitée de l’ajo blanco avec ce fruit sec. Ce n’est donc pas “la vraie recette de l’ajo blanco”, mais elle est tout aussi délicieuse !

Ajou blanco : soupe froide à l'ail
Soupe à l'ail et aux noix de cajou

Il s’agit d’une soupe assez dense, très crémeuse et onctueuse. Je dois avouer que je l’ai encore plus apprécié quand elle avait 2 jours, les parfums étaient plus mêlés. Lors de la dégustation le jour J, le goût de la noix de cajou l’emportait sur l’ail, et le côté très “riche” l’emportait, l’équilibre en bouche n’était donc pas vraiment là.

Pour ma version, pas de raisins blancs ni de melon vert, tant qu’à être dans la trahison de la recette originale… La raison est simple : je ne trouve pas ce type de produits vers chez moi en bio français ou culture locale… alors je préfère m’en passer. Et après tout, ma soupe reste à l’ail, et blanche… donc on n’est pas si loin de l’ajo blanco !

Pour l’agrémenter, j’ai opté pour une bonne huile d’olive, très parfumée et avec une très légère acidité, accompagnée par un peu de piment d’Espelette, histoire de corser un peu tout ça… Libre à vous de l’accompagner avec des raisins et du melon si vous trouvez !

Pour être tout à fait honnête avec vous, j’ai toujours été dubitative sur la texture d’une soupe riche en fruits secs et avec peu de légumes. Il faut l’avouer, ce n’est pas la mince présence de gousse d’ail dans cette recette qui apporte une texture spécifique ! Et pourtant, quel délice d’onctuosité et de crémeux ! Je crois que je vais adopter cette technique pour mes soupes cet hiver… Affaire à suivre !

Soupe froide à l'ail et noix de cajou

Pour réaliser cette soupe, il vous faut :

  • De l’ail : Privilégiez l’ail frais, qui n’a pas germé, avec des gousses bien fermes et bien blanches. La quantité est à ajuster en fonction de votre sensibilité. Personnellement, je digère bien l’ail donc j’ai mis une quantité raisonnable qui donne du goût, mais qui ne laisse pas non plus un goût d’ail persistant en bouche pendant 48h
  • Des noix de cajou cru, non salées : Il est important que vos noix de cajou soient crues, pour qu’elles aient encore toutes leurs qualités nutritionnelles et leur huile naturelle. Prenez les non salées pour éviter une trop grosse quantité de sel dans la recette
  • De la mie de pain sec : idéalement, sans croûte pour garder une soupe avec une belle couleur blanche
  • De la bonne huile d’olive : pour avoir un bon goût d’olive, à la fois subtile et prononcé, sans trop d’amertume.

Ma recette de soupe froide comme un ajo blanco !

Pensez simplement à anticiper la réalisation de cette recette. Elle doit patienter quelques heures au frigo, et pour moi, elle est meilleure au bout de 48h !

Soupe à l'ail et aux noix de cajou

Ajo blanco aux noix de cajou

Une délicieuse soupe froide à l'ail et aux noix de cajou
Temps de préparation: 20 minutes
Temps de repos: 3 heures
Type de plat: Soupe
Cuisine: Espagnole
Portions: 4 personnes

Ustensiles

Ingrédients

  • 200 g de noix de cajou crues, non salées
  • 4 gousses d' ail de petit calibre, et idéalement ail nouveau
  • 6 c. à soupe d' huile d'olive
  • 60 g de pain sec ou rassis
  • 65 cl d' eau
  • 4 c. à soupe d' huile d'olive
  • 4 c. à soupe de vinaigre de Xérès
  • fleur de sel
  • piment d’Espelette

Instructions

  • Dans un saladier, mélanger les gousses d'ail pelées et coupées en deux, les noix de cajou, le pain sec coupé grossièrement, les 6 c. à soupe d'huile d'olive et l'eau.
  • Laisser reposer minimum 1h30 au frigo. J'ai laissé toute une nuit.
  • Placer le contenu du saladier dans un blender. Ajouter une pincée de fleur de sel, le reste de l'huile d'olive et le vinaigre de Xérès.
  • Mixer jusqu'à obtenir une consistance ultra fine, très crémeuse. J'ai mixé pendant 3 minutes avec mon blender.
  • Remettre au frigo pendant minimum 1h30 pour servir bien froid. Je la préfère au bout de 48h !
  • Pour servir, agrémenter d'un peu d'huile d'olive et de piment d'Espelette
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!
Comment faire un ajo blanco ?

1 commentaire

  • Merci, très belle recette et du plus bel effet sur ta table …
    J’ai 1kg de noix de cajou crues au frigo, qui attendent une bonne idée, autre que du fromage cru, c’est trouvé.
    Étant au sans gluten, je vais remplacé le pain par des graines de chanvre, ce sera l’idéal.
    J’ai très hâte de découvrir cette soupe froide, en adéquation parfaite avec les températures actuelles.
    Encore merci

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette