Un week-end à Lyon

Week-end à Lyon

Il y a quelques temps, Isilines m’a proposé de partir un WE à Lyon. Ne pouvant pas partir en vacances avec l’homme, et ce dernier n’ayant jamais visité Lyon, c’était une bonne occasion de partir un WE au vert (mais pas au frais parce qu’il faisait TRÈS chaud ce week-end là). L’objectif premier était de découvrir les nouveaux services d’Isilines, un service de transport du groupe Transdev, dont vous connaissez surement déjà Eurolines. Je vous passe le couplet sur la loi de libéralisation des transports longue distance de personnes en France, c’est long, fastidieux et ça va vous faire fuir. Toujours est-il qu’aujourd’hui, mis à part la SNCF pour voyager sur de longues distances en France, vous n’avez pas beaucoup de compagnies… C’est là qu’Isilines rentre en jeu.

L’avantage premier de cette offre, après la flexibilité, est le prix : vous pouvez voyager en France vers de nombreuses destinations, à prix réduit. L’inconvénient, vous vous en doutez est le temps de trajet : Il faut par exemple compter 5h30 pour faire un trajet Paris-Lyon. Soit vous avez un stock de magazines en retard, soit vous optez pour le voyage de nuit ! Les bus sont tout confort, donc hyper agréable pour faire une petite sieste voire une petite nuit. On ne voit pas le temps passer… Parfait ! Il y a même une prise pour recharger son portable, au cas où certains souhaitent passer les 5h30 de trajet à jouer à Candy Crush ou autre jeu… Il y a même le Wifi (ce qui manque cruellement aux trains aujourd’hui !!) En bref, Isilines, une solution pour partir en voyage en quasi-last minute sans dépenser un salaire dans son billet. Je dis quasi-last minute parce que.. vous vous doutez bien que les trajets de nuit sont les premiers à être pris d’assaut !

Après quelques heures de trajet, nous voici donc arriver à Lyon, que j’ai pu visiter un peu plus longuement que les dernières fois ! Il faut savoir que j’ai grandit pas si loin de Lyon que ça… « Lyon » était souvent la seule ville que les gens arrivaient à situer, à peu près, quand on me demandait « Vers quelle grande ville tu habites en fait ? » parce que Bourg-en-Bresse ou même Annecy, les gens ont un peu du mal à situer… et qu’à chaque fois que je répondais « Genève » les gens disaient « Aaaaah mais tu es suisse ». Heu, non. Bref.

Je n’avais jamais VRAIMENT visiter Lyon. Et même si les températures étaient très chaudes ce week-end là, nous avons sillonné Lyon en long, en large mais pas en travers parce que nous n’étions là que 2 jours ! Voici donc un rapide Cityguide de Lyon, des principales choses à faire et à ne pas louper sur un week-end !

Lyon berge du rhôneLyon Berge de SaôneLyon Berges

Pour vous situer, Lyon, c’est une ville à la situation quasi-parfaite : pas très loin de la Provence, pas très loin des Alpes, et pas si loin de Paris. C’est une ville à mi-chemin entre Paris et la Méditerranée. C’est une ville « divisée en 3  » car traversée par la Saône et le Rhône. Mais c’est aussi une ville au patrimoine et à la gastronomie très riche… mais pour ce qui est de manger, j’y reviendrai plus tard !!

Le Vieux Lyon

Première étape d’une visite de Lyon : Le vieux Lyon. C’est aussi une des zones les plus touristiques avec nombre de restaurants et simili-bouchons. C’est ici que vous pourrez saisir l’essence de l’ancienne ville de Lyon, le quartier médiévale de cette ville et vous perdre dans les « traboules », ces fameux passages piétons entre immeubles et qui permettent de se rendre d’une rue à l’autre, typique de cette région de France. Vous prendrez plaisir à regarder ces vieilles maisons et à monter doucement vers Fourvière.

A voir dans le Vieux Lyon : Le quartier Saint-Georges (au sud) avec son église et les premières maisons des Canuts, le quartier Saint-Jean avec sa cathédrale, ses traboules (celle de la tour rose est vraiment très belle) et ses belles demeures médiévales et enfin le quartier Saint-Paul (au nord)

Lyon, BergesVieux LyonVieux Lyon

Fourvière

La colline est malheureusement plus connue parce qu’elle est traversée par l’A6 et que l’été, le fameux « tunnel » est plutôt sujet aux embouteillages… que pour sa magnifique basilique. Même s’il vous faudra du courage pour monter la colline (ou bien emprunter le vieux funiculaire), l’épreuve vaut le détour. Cette colline est le premier « Lyon » qui ait existé, ou Lugdunum si vous préférez. Vous trouverez les ruines du théâtre antique de Fourvière. Vous aurez une vue imprenable sur tout Lyon, et plus loin encore si le temps est bien dégagé ! Vous pourrez ensuite redescendre doucement vers le Vieux Lyon en empruntant le jardin du Rosaire.

A voir à Fourvière : La basilique Notre-Dame-de-Fourvière absolument magnifiquement décorée à l’intérieur, le théâtre antique, la tour métallique (une sorte de mini Tour Eiffel), les mausolées romains et l’église Saint-Just.

Notre Dame de FourvièreNotre Dame de FourvièrePanorama - Lyon

 Le jardin du Rosaire

Pas de grand discours sur ce parc, mais un moment agréable de verdure. Le parc était vraiment tranquille ce jour-là, nous avons donc pu profiter des merveilleuses fleurs et de la visite de quelques oiseaux.

Parc aux roses - LyonParc aux roses - LyonParc aux roses - Lyon

Croix-Rousse

Le quartier de Croix-Rousse me fait un peu penser à Montmartre. Un quartier tout en escalier, avec de nombreuses rues, recoins et des surprises à découvrir au détour d’une rue ou sous un porche. Ce quartier est bâti sur une des collines de Lyon et est marqué par l’industrie de la soie, et donc d’une culture apportée par les Canuts. Cette colline est également héritage de la civilisation romaine car certaines rues reprennent le chemin d’anciennes voies romaines. Aujourd’hui, la colline est marquée par une culture assez « alternatives », un peu bobos… On y trouve, entres autres, des petits trésors d’architecture et de gastronomie !

A voir à Croix-Rousse : Les escaliers divers et variés et autres traboules qui sillonnent le quartier, les escaliers de la cours des voraces bel exemple de la culture canuse, le mur des Canus (en bas de la colline), le musée des canuts.

Parc aux roses - LyonEscalier - Croix Rousses - LyonEscalier - Croix Rousses - LyonCroix Rousse - Lyon

Le Parc de la Tête d’Or

Autre beau lieu de Lyon, le Parc de la Tête d’Or. Ce parc est immense (117 ha) et en donc un des plus grands parcs urbains en France. Une vraie oasis de verdure dans Lyon. C’est un parc où il fait bon se balader pour découvrir le jardin botanique ou encore le zoo. Il a l’avantage d’avoir de nombreuses pelouses ouvertes au public qui offrent donc un petit coin d’ombre idéal pour pique-niquer.

A voir au Parc de la Tête d’Or : visiter le Parc zoologique, se perdre dans les magnifiques serres ou dans la roseraie, découvrir les centaines d’espèces au jardin botanique ou faire du pédalo sur le lac, faire son footing, du vélo, du roller ou que sais-je encore dans les belles et grandes allées du Parc !

Parc de la Tête d'OrParc de la Tête d'OrParc de la Tête d'OrParc de la Tête d'OrParc de la Tête d'Or

Je ne vous ai pas parler de nombreux autres lieux, notamment de la Presqu’Île comme la place des Terreaux, l’Opéra, ou encore Confluence, la place Bellecour car nous n’avons pas pris le temps de les « visiter » comme il se doit.. Oui, Lyon, en 2 jours, c’est court !

Lyon29

Prenez le temps de visiter Lyon de nuit également, les immeubles et les rues prennent un autre visage. Et si vous en avez l’occasion, découvrez aussi Lyon, la nuit, pendant la Fête des Lumières !

Lyon by nightLyon by night

Place maintenant aux adresses

Hôtel au centre-ville

Lors de notre séjour à Lyon, nous avons dormi à l’hôtel OKKO. C’est un bel hôtel vraiment très agréable, moderne avec des chambres très agréables : Nespresso dans la chambre, Espace « Club » ouvert 24h/24h avec boissons et nourriture à disposition pour les petites envies nocturnes. L’espace Club est vraiment très agréable, bien décoré avec de grands espaces de détente. Un bel hôtel.

OKKO Hôtel
14 bis Quai du Général Sarrail,
69006 Lyon

Chambres à partir de 145€ la nuit

Site Internet : OKKO Hôtel Lyon

Hotel OKKOLyon2

Et qu’est-ce qu’on mange ?

Je vous le disais : Lyon est la capitale de la gastronomie. S’il n’avait pas fait aussi chaud, je pense sincèrement que j’aurai passé mon séjour à manger tellement il y a de bonnes choses à Lyon (et tellement je suis gourmande). Par bonheur, j’ai du choisir (et donc forcément renoncer). Merci à l’équipe Isilines et à toutes celles et ceux qui m’ont donné leurs adresses sur les réseaux sociaux. J’ai pu valider certaines adresses que je connaissais et en découvrir d’autres !

Les Halles Paul Bocuse

Grand Marché de la bonne chère par excellence, on y retrouve de grands noms de la gastronomie lyonnaise et de grands classiques. Les quenelles côtoient avec plaisir le caviar, les poissons frais, les charcuteries, les fromages, les macarons, tartes aux pralines ou saucissons briochés… La Gastronomie lyonnaise se marie mieux, selon moi, avec l’hiver. On retrouve des plats assez riches et pas énormément de légumes…

A ramener des Halles : Une (petite?) tarte aux pralines de chez Sèves, des quenelles de chez Giraudet (avec la bonne sauce Nantua), quelques tranches de rosette ou un saucisson brioché de chez Sibilia ou encore un petit Saint-Marcellin de chez La Mère Richard

Les Halles Paul Bocuse
102, Cours Lafayette
69003 Lyon

Halles Paul Bocuse - LyonHalles Paul Bocuse - LyonHalles Paul Bocuse - Lyon

Buttercup

Autre registre, autre quartier. Buttercup est un salon de thé très girly mais où il fait bon prendre une petite pose rafraichissante (surtout quand on a monté le dénivelé de la Croix-Rousse pour arriver là !!). Vous trouverez un très grand choix de thés mais également des pâtisseries maisons, une framboisade maison très rafraichissante et le sourire de la propriétaire. Une jolie adresse où aller manger entre amies.

Buttercup
59 Montée de la Grande-Côte
69001 Lyon

Buttercup - LyonButtercup - Lyon

Le Marché Saint-Antoine

Un marché de ville comme on les aime : complet avec des producteurs de fruits et légumes locaux, des charcutiers, des fromagers, des poissonniers, des bouchers… Bref, de quoi faire ces courses pour la semaine ! Mention spéciale à « Trop Chou » qui se trouve sur le marché le dimanche et qui propose choux sucrés et salés faits maison ainsi que des gougères et de délicieuses chouquettes !

Marché Saint-Antoine
Quai Saint-Antoine
69002 Lyon
Tous les jours sauf le lundi de 6h à 13h(30 – ven/sam – 14h dim)

Trop Chou - Marché Saint-Antoine - Lyon

Monkey Club

Envie de se rafraîchir ? Le Monkey Club offre de très beaux (et bons!) cocktails, loin des traditionnels Mojito et autres Cosmo. Un grand choix de créations originales et raffinées. Le lieu a une décoration à l’image des cocktails : très originale, et est assez grand donc groupe friendly !

Monkey Club
19 Place Tolozan
69001 Lyon

Lyon - The Monkey Club

Le bistrot du potager

Une adresse à la cuisine fraîche et raffinée (assiette à gauche sur la photo ci-dessous). L’adresse « bistronomique » de la Croix-Rousse, adossée au Potager des Halles, une adresse plus gastronomique. Que vous choisissiez l’une ou l’autre des adresses, les produits sont beaux et bons, frais, de saisons. De belles adresses qui n’ont rien à envier des adresses parisiennes.

Le bistrot du potager
3 Rue de la Martinière
69001 Lyon

Thé-où

Une adresse pour bruncher ou boire un thé (assiette à droite sur la photo ci-dessous). Le brunch est abordable mais pas inoubliable, il est néanmoins très copieux et l’adresse a du mérite : 3 personnes seulement dont une en cuisine pour service un grande salle. On retiendra le plat du brunch qui était assez réussi.

Thé-où
9 Rue Chavanne
69001 Lyon

Je regrette de n’avoir qu’eut un seul estomac et de ne pas avoir pu tester d’autres adresses comme le Kitchen Café ou encore les glaces de Terre Adélice. Je ne vois qu’une solution : il va falloir que j’y retourne, et vite !!

Le Potager des Halles

5 choses à faire absolument à Lyon

1 – Manger dans un bouchon au moins une fois et choisir difficilement entre toutes les bonnes spécialités de la région : Quenelle de brochet à la sauce Nantua, Poulet aux écrevisses ou aux morilles, salade Lyonnaise, tablier de sapeur, saucisson chaud brioché, andouillette sauce moutarde, œuf meurette, cervelle de canuts, tarte aux pralines… et bien d’autres spécialités !

2 – Se perdre dans les traboules du quartier Saint-Jean ou de la Croix-Rousse

3 – Prendre son courage à deux pieds ou le funiculaire pour monter sur la colline Fourvière et admirer la vue sur Lyon ainsi que la magnifique basilique

4 – Prendre un verre sur une des nombreuses péniches en bord de Saône ou du Rhône

5 – Ramener quelques charcuteries qui se gardent facilement, un Saint-Marcelin bien emballé et une tarte aux pralines pour prolonger le bon goût de son voyage !

Et il a bien fallu choisir…

Lyon30

Et vous, êtes-vous déjà allé à Lyon ? Avez-vous d’autres adresses fétiches (pour ma prochaine visite :p) ?

10 commentaires

Laisser un commentaire