Striped layer cake (Gâteau à étage) au chocolat

4 ans. Voilà 4 ans qu’un jour, enfin plutôt un soir, j’ai eu envie d’ouvrir mon « blog de cuisine ». 4 ans que j’ai décidé de proposer à tout le monde quelques recettes. Je ne vous ré-exposerai pas les raisons qui m’ont poussée, initialement, à créer un blog pour y mettre mes recettes, mais si vous ne connaissez pas l’histoire, tout est expliqué dans la page de présentation.

4 ans, ça semble long. Je n’ai pas vu le temps passé. J’ai l’impression que j’ai commencé à écrire hier. Et pourtant, lorsque je regarde en arrière, je vois vraiment le chemin parcouru. Je vois les progrès, côté technique, un peu, mais aussi sur les photos. Je vois tout ce que le blog m’a permis de vivre, tout ceux que le blog m’a permis de connaitre. Cet article est également l’occasion pour moi de faire un petit bilan… Mais d’abord, parlons gâteau !

Gâteau d'anniversaire

Qui dit anniversaire, dit gâteau ! 4 ans de blogging, ça se fête. Il fallait donc un gâteau à la hauteur. Un grand gâteau… J’ai donc cherché une idée qui change, un gâteau qui « impose un peu », et qui ne soit pas trop lourd pour autant. Un gâteau original, aussi ! J’ai tout d’abord eu l’idée d’un rainbow cake, mais au final, je trouve ça plus amusant que bon… Non, je voulais un gâteau amusant, beau ET bon. J’ai donc été fouillé du côté de mes sources d’inspiration favorites… et je suis tombée sur une photo… qui ne renvoyait à aucun site. Il m’a donc fallu ruser pour finalement tomber sur un blog malaisien ! Après quelques traductions google hasardeuses, j’ai finalement compris que ce gâteau n’était pas très compliqué à faire, pour qui sait faire une génoise, qui a un peu de patience et de temps devant lui… Et quelques instants plus tard, le striped layer cake au chocolat était né !

Gâteau d'anniversaire

Gâteau d'anniversaire

Gâteau à étages au chocolat

Un gâteau à étages qui en jette au moment de la découpe
Temps de préparation: 2 heures
Temps de cuisson: 20 minutes
Temps total: 5 heures
Type de plat: Dessert
Cuisine: Américaine
Portions: 6 personnes

Ingrédients

Génoise nature

  • 4 oeufs
  • 100 g de farine
  • 100 g de sucre blanc
  • 20 g de sucre blanc
  • 70 g de beurre fondu
  • 1 pincée de levure facultatif
  • 1 pot de 270g de pâte à tartiner chocolat/noisette

Génoise chocolat

  • 4 oeufs
  • 90 g de farine
  • 15 g de cacao en poudre
  • 100 g de sucre blanc
  • 20 g de sucre blanc
  • 70 g de beurre fondu
  • 1 pincée de levure facultatif

Glaçage à la crème montée

  • 40 cl de crème liquide
  • 3 c. à soupe de sucre en poudre
  • 3 g de gélatine

Instructions

Préparer la 1ère génoise

  • Préchauffer le four à 170°C.
    Beurrer une plaque à gâteau (40x25 environ) et la chemiser de papier cuisson.
  • Dans un récipient, mélanger les jaunes d’œufs avec 20 g de sucre, jusqu’à ce que le mélange prenne une couleur blanche et devienne mousseux.
  • Dans un autre récipient, battre les blancs en neige avec une pincée de sel (facultatif) et 100 g de sucre. Le sucre va permettre de « serrer » les blancs, comme pour une meringue.
  • Assouplir le mélange jaunes d’œufs et sucre avec 3 à 4 c. à soupe de blancs d’œufs montés en neige. Incorporer petit à petit le reste des blancs en mélangeant délicatement pour éviter de trop les casser. La pâte doit rester mousseuse et aérienne.
  • Ajouter ensuite délicatement la farine ( facultatif : et la pincée de levure), en prenant soin de ne pas faire de grumeaux. Enfin, ajouter le beurre fondu.
  • Répartir le mélange sur la plaque à gâteau et enfourner pour 20 mn de cuisson. La génoise doit légèrement colorer.
  • Sortir la génoise du four et attendre quelque seconde que les bords se rétractent. Déposer délicatement la génoise sur le plan de travail (vous pouvez le sucre pour éviter que la génoise ne colle dessus). Découper la génoise en 4 bandes de 10 cm de large. Répartir une couche généreuse de pâte à tartiner sur toute la génoise. Découper les bords qui se roulent mal.

Commencer à rouler la génoise

  • Rouler une bande sur elle-même dans le sens de la longueur. Déposer alors la génoise enroulée sur une seconde bande de génoise, en prenant soin de bien joindre les deux extrémités et continuer à rouler. Répéter l'opération avec les 2 bandes de génoises restantes. Vous devez obtenir une génoise roulée continue.
  • Emballer la génoise dans du papier cellophane et mettre au réfrigérateur debout, afin que le rouleau reste bien rond.

Préparer la 2nde génoise

  • Préchauffer le four à 170°C.
    Beurrer un moule rond de diamètre supérieur à votre rouleau de génoise : compter au moins 4 cm de diamètre en plus.
  • Dans un récipient, mélanger les jaunes d’œufs avec 20 g de sucre, jusqu’à ce que le mélange prenne une couleur blanche et devienne mousseux.
  • Dans un autre récipient, battre les blancs en neige avec une pincée de sel (facultatif) et 100 g de sucre.
  • Assouplir le mélange jaunes d’œufs et sucre avec 3 à 4 c. à soupe de blancs d’œufs montés en neige. Incorporer petit à petit le reste des blancs en mélangeant délicatement pour éviter de trop les casser.
  • Ajouter ensuite délicatement la farine et le cacao tamisés ( facultatif : et la pincée de levure). Enfin, ajouter le beurre fondu.
  • Répartir le mélange dans le moule et faire cuire 25 mn environ.
  • Démouler et laisser tiédir sur une grille. Couper la partie supérieure de la génoise pour avoir un disque. Couper ce disque en 3 disques de 2 cm de hauteur environ. Laisser refroidir totalement.
  • Enfin, à l'aide d'un cercle ou d'un récipient rond, détailler des cercles de la taille de la génoise roulée.

Montage

  • Sortir la génoise roulée du réfrigérateur. La couper en deux parties égales.
  • Enduire les deux moitié d'une fine couche de pâte à tartiner.
  • Déposer un cercle de génoise au chocolat sur la première moitié de la génoise roulée. Appuyer légèrement. Coller ensuite la seconde partie de génoise roulée, face tartinée contre le rond de génoise au chocolat. Appuyer légèrement à nouveau. Les 3 éléments doivent être bien alignés.
  • Enduire les 2 autres cercles de génoise au chocolat d'une généreuse couche de pâte à tartiner. Déposer les ronds de génoise au chocolat sur les deux extrémités de la génoise roulée. Appuyer légèrement et veiller à ce que tout soit le plus aligné possible. Replacer à nouveau au réfrigérateur.

Glaçage

  • Préparer une crème chantilly
  • Placer le fouet et le bol de votre robot au réfrigérateur pendant 15mn. Sortir les éléments, verser la crème liquide dans le bol de votre robot et fouetter à vitesse moyenne. Lorsque la crème commence à mousser, ajouter, le sucre petit à petit.
  • Pendant ce temps, faire fondre la gélatine quelques minutes dans de l'eau froide. Essorer et faire fondre à la casserole. Laisser refroidir quelques instants.
  • Lorsque la crème commence à être bien montée, verser doucement la gélatine fondue en fin filet. Continuer à battre quelques instants.
  • Sortir la génoise du réfrigérateur et la déposer sur le plat de service. A l'aide d'une spatule ou d'une pose à douille, enduire petit à petit le gâteau de crème chantilly. A vous de voir ce que vous préférez : glaçage lisse, motifs... J'ai opté pour le glaçage lisse et quelques motifs sur le dessus.
  • Placer le gâteau une nuit au frais afin que le glaçage prenne bien.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Génoise roulée

Génoise chocolat

Glaçage chantilly

Génoise roulée

Génoise roulée

J’ai opté pour une version très gourmande mêlant chocolat et crème chantilly… Mais une version lemon curd et meringue pourrait très bien faire son effet également ! Vous pouvez également utiliser de la confiture ou de la ganache. Attention aux versions « crème et fruits frais » qui nécessitent vraiment une crème très prise pour que le gâteau se tienne à la découpe !

Génoise rouléeIci, le gâteau est plus haut que large. Vous pouvez également faire un gâteau plus large que haut ! Pour cela, il vous suffit de couper des bandes de génoise de 4 à 6 cm par exemple, ou de réaliser une génoise nature supplémentaire ! Penser à prévoir plus de garniture dans ce cas là.

La quantité d’ingrédients pour le glaçage est très généreuse. Vous pouvez glacer le gâteau d’une couche plus ou moins épaisse de crème, à vous de voir… ou même glacer avec une crème au beurre ou une ganache montée, tout est possible !!

Gâteau d'anniversaire rayéGâteau d'anniversaire rayé
4 ans de blogging. Si on m’avait dit il y a 4 ans, lorsque j’ai ouvert mon « carnet de recettes », tout ce que cela allait m’apporter, je ne l’aurai jamais cru. Et pourtant. Aujourd’hui, ce blog m’a permis non seulement de rencontrer beaucoup de monde, des gens formidables, des ami(e)s, ou encore des « personnalités » comme des chefs, mais cela m’a également permis de vivre de nombreuses et belles expériences. Loin de moi l’envie de vous « étaler » toutes ces opportunités qui m’ont été offertes, non. Je voulais juste, un peu, vous parler de l’origine de ces opportunités.

Les blogueurs sont de plus en plus sollicités pour communiquer sur un certain nombre de sujets. Parmi ces nombreux mails, il y en a beaucoup qui ne correspondent pas à ma vision ou qui ne me plaisent pas. Puis, il y a ceux qui éveillent ma curiosité, qui me donnent envie de connaitre, d’essayer, ou de vivre la proposition. Il y a enfin ce dont j’ai envie de vous parler.
Ces propositions sont nombreuses, de plus en plus nombreuses. Il faut pouvoir gérer l’équilibre entre l’information issue de ces propositions et des partenariats, et le contenu principal du blog. Le contenu principal, celui-la même qui était à l’origine du blog, ces recettes et ces sujets qui sont issus du quotidien, de mon quotidien. Cet équilibre est fragile, et difficile à gérer.

Récemment, on m’a rappelé l’importance de cet équilibre, de manière très courtoise. Il est vrai que cet équilibre est délicat, et que vous, lecteurs, êtes les premiers à remarquer les « débordements ». Alors oui, récemment, il y a eu un débordement. La raison est simple : le temps. Avant cet été, vous avez pu remarquer un rythme un peu décousu : des semaines sans articles, des articles postés ça et là. L’équilibre entre la vie pro, la vie perso et la vie « blogo » est aussi un équilibre fragile, difficile à gérer également. La vie pro prend généralement beaucoup d’énergie, la vie perso est là pour garder l’équilibre et… on a du mal à trouver le temps et l’énergie pour la vie « blogo ». J’ai donc pris du retard sur beaucoup d’articles, des produits dont je voulais vous parler, des propositions que j’avais accepté et que j’ai laissé trainer… Et puis il y a eu un voyage, puis des vacances… des publications repoussées… Alors devant la montagne d’articles en attente… Il faut agir. Alors, ils sont tous publiés d’un coup, ne pouvant être « dilués » dans des recettes plus « personnelles ». Le revers de la médaille.

Tenir un blog, l’alimenter régulièrement, se renouveler, l’animer, tout ça demande du temps. Du temps que je prends sur mon temps de vie « personnel », sur mes week-ends ou mes soirées. A l’instar d’autres activités comme le sport, la musique, la lecture ou la peinture : la cuisine et le blogging sont mon « passe-temps » à moi. Un passe-temps qui demande du temps (pour cuisiner, pour photographier, pour écrire, pour publier, pour répondre aux mails, à vos commentaires ou à vos questions), de l’organisation (pour gérer le reste de sa vie, la météo, les courses, les heures de lumière pour les photos…) et de l’énergie. Tout cela, on le fait volontiers, avec plaisir.

J’ai plaisir à vous proposer des recettes, à vous parler d’adresses, d’aliments ou de produits que j’apprécie, à vous faire gagner des cadeaux… et je souhaite que vous veniez ici avec le même plaisir. Ce blog s’adresse avant tout à vous, lecteurs et lectrices de longue date ou de passage ! J’aimerai pouvoir vous proposer plus de contenu, plus de recettes car ce n’est pas l’envie ni les idées qui me manquent… mais simplement le temps !

En attendant, laissons le temps suivre son cours… et avançons doucement. En espérant fêter avec vous une 5ème année ;-) Et enfin, merci d’être de plus en plus nombreux à venir ici !

Gâteau d'anniversaire

 

39 commentaires

Laisser un commentaire