La tarte flambée

Que je vous raconte.

Tout a commencer mercredi dernier sur Twitter où j’ai fait un appel général pour une idée de plat typiquement français à faire découvrir à mes voisins pendant le « Kitchen Dinner » que l’on avait vendredi dernier (Comprendre : Dîner dans la cuisine avec mes colocataires). Beaucoup d’idées mais des plats « longs » et « lourds » (j’ai pas dit que la cuisine française était lourde hein…) alors que je devais trouver un plat relativement léger puisqu’il y aurait un second plat.Et puis j’ai eu l’idée de faire une tarte flambée, chose que je n’avais jamais faite. Je m’en suis allée voir sur mes blogs favoris (Oui, je sais, faut que je vous donne la liste…) et là, RIEN. Pas de recette de tarte flambée, la vraie. Les recettes que je trouvais sur internet était une base de pâte à pain, oui, mais comment faire pour qu’une pâte à pain avec de la levure ne gonfle pas au four ?! (Parce que je vous rappelle qu’une tarte flambée, ça croustiiiille.) Alors Letitia, de Piment Oiseau, c’est dit que peut-être une pâte à tortilla pourrait faire l’affaire ! Alors elle a essayé et voyez le résultat sur son article. Le lendemain, Miss Crumble, alsacienne de son état, s’est dit qu’elle ne pouvait pas rester sans rien faire et elle a également publié sa recette de Flammekueche.

C’est sa recette que je vous livre aujourd’hui, avec les quelques modifications que j’y ai apporté (en fonction de ce que j’avais sous la main !). J’essayerai avec la pâte à tortillas aussi, peu de choses diffèrent :)

 

Tarte flambée

Tarte flambée

Le bon goût de l'Est de la France...
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 10 minutes
Temps total: 25 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Alsace
Portions: 4 personnes

Ingrédients

Pour la pâte

  • 250 g de farine
  • 5 cl d' huile de colza
  • 1 pincée de sel
  • 1 verre d’ eau tiède

Pour la garniture

  • 200 g de crème fraîche épaisse
  • 200 g de fromage blanc ou l'équivalent en yaourts brassés
  • 3 oignons
  • lardons
  • sel
  • poivre du moulin
  • muscade râpé
  • 1 c. à soupe d’ huile de colza.

Instructions

Préparer la pâte

  • Mélanger la farine avec le sel, l’huile et l’eau tiède et bien pétrir (si possible avec un robot).
    La pâte est prête ! Il reste à l’étendre en forme de disque ou mieux, de rectangle, selon la capacité de votre plaque.

Préparer la garniture

  • Mélanger dans un récipient la crème fraîche, le « Bibeleskäse » (fromage blanc)  dans une proportion de 50/50. *
  • Rajouter la cuillère d’huile, le poivre, de la muscade râpée. (Pour le sel, tenir impérativement compte des lardons. Si vous utilisez des lardons fumés , inutile d’en rajouter !)
  • Émincer assez finement les oignons, inutile dans ce cas de les faire revenir, ils cuiront dans le four.
  • Allumer le four. Chaleur par le fond. Puissance au maximum comme pour les pizzas.
  • Avec une spatule étaler le mélange sur la pâte en respectant un bord de 1 cm. Répartir équitablement des lardons et une poignée d’oignons.
  • Four à température maximum, enfourner sur un plat non adhérant, ou mieux, sur une pierre si votre four en est équipé.
  • Surveillez la première cuisson. Généralement entre 8 et 10 minutes. La tarte doit commencer à brunir.
  • Servez chaud.

Notes

* Certains privilégient le rapport 1/3, 2/3. A vous de choisir.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Pour un premier essai, je dois dire que c’est assez réussi ! Au début je voulais faire des petites tartes individuelles, et j’ai décidé d’en faire 2 grandes et d’en congeler une pour les soirs de grands flemme où il n’y a plus qu’à passer au four 5 minutes histoire qu’elle soit chaude. Les bords de ma pâte n’étaient pas tous croustillant, je n’ai pas du étaler la pâte assez finement (Mais quand son rouleau est une canette, on fait ce qu’on peut !).


Ceci dit, mes voisins ont beaucoup apprécié. Ma voisine indonésienne m’a dit qu’en version sucrée ça devait être très bon aussi. Je confirme puisque le reste de pâte à fini en mini tarte aux pommes. Pour le repas, nous avons eu également du « Pineapple rice » (Plat singapourien à base de riz, d’ananas, de poulet et de champignons) ainsi qu’un smoothie Avocat-Chocolat (Assez bizarre au début, mais vraiment bon !). Je tenterais de refaire le Pineapple rice, c’était vraiment délicieux !

Laisser un commentaire