{ Découverte } Le Maca’rose

Non non non, je n’allais pas zapper le billet du vendredi. Mieux vaut tard que jamais, le voici ! Mais aujourd’hui, point de recette ! Je voulais profiter de mon séjour à Reims pour vous parler d’une petite douceur que j’ai découvert l’année dernière lors du Salon du Chocolat de Reims… Le Maca’rose.


Quézako me demanderez-vous !

Nul doute que le nom de Reims vous fait penser, non seulement au champagne, mais aussi au Biscuit Rose de Reims… Vous me suivez ? Le macaron a fait un retour en force ces dernières années en France, devenant LA gourmandise, la petite douceur pour laquelle on craque, et ce depuis que Marie-Antoinette s’en donnait à cœur joie pendant le film du même nom… Je ne vais pas vous faire un historique du macaron, mais depuis ce temps là, ils apparaissent partout dans les pâtisseries, les supermarchés, les salons de thé, offrant une offre plus ou moins originale de produit.

Mais imaginez un instant, un macaron dont la coque serait faite d’amande, mais dont la ganache serait remplacée par un mélange de biscuits roses et de confiture de framboises… Vous voyez le tableau ? Bien. Et si ensuite, on trempait rapidement ce macaron tout rose dans un bain de chocolat pour lui faire une petite robe tout croquante…


Le Maca’rose, c’est donc ça. Pour reprendre les mots de son créateur, le chocolatier Vincent Dallet, le Maca’rose, c’est « L’alliance délicate, d’un malicieux macaron aux amandes douce, délicate petite douceur accompagné d’un fourrage au Biscuit Rose, douceur emblématique de la Champagne, relevé d’une pointe de confiture de framboise. Le tout enrobé d’une fine couche de chocolat noir « Grand Cru », recouvert d’un soupçon de poudre de Biscuit Rose. En fait, cette création, ou plutôt cette compression, et le fruit de la gourmandise d’un Macaron et de notre Biscuit Rose et du Chocolat. »Honnêtement, je suis compliquée en matière de mélange chocolat/fruit, mais aussi en terme de macaron… mais je dois dire que là, cette petite douceur est un vrai plaisir. Bien sûr, ne vous attendez pas à manger un macaron. Ne vous attendez à rien en fait, laissez vous juste porter par le croquant du chocolat, le moelleux du macaron, et le fondant du cœur. La petite touche fruitée ne nuit pas au bon goût du chocolat. C’est un ensemble harmonieux… Comme toute gourmandise, mieux vaut ne pas trop en consommer… pour ne pas gâcher le plaisir !


Pour pouvoir acheter cette douceur, il vous faudra faire un petit tour dans la Marne, au détour d’une visite de cave de Champagne ou de la magnifique cathédrale de Reims. Vous vous rendrez alors chez Vincent DALLET, maître chocolatier et pâtissier de son état. Vous avez de la chance, 2 adresses s’offrent à vous :

CHOCOLATERIE / PATISSERIE VINCENT DALLET

47 Cours Jean-Baptiste Langlet
51100 Reims

26 rue du Général Leclerc
51200 Epernay

http://www.chocolat-vincentdallet.fr/

Et j’ai profité de mon petit tour Cours Langlet pour passer à la boutique Fossier acheter des minis Biscuits Roses (pour faire des petites verrines de tiramisu aux fruits rouges !). Notez que le biscuit utilisé pour le Maca’rose n’est pas le même que celui fait par Fossier : Le biscuit de Mr Dallet n’est cuit qu’une seule fois. Il est donc moins sec et plus moelleux.

1 commentaire

Laisser un commentaire