Préparer ces repas en avance pour toute la semaine – Le batch cooking

Depuis la naissance du blog, la cuisine est devenue un vrai plaisir et en même temps une activité me demandant beaucoup d’organisation. Je cuisine essentiellement le week-end, je dois donc parfois anticiper les menus en fonction des jours où je vais ou non manger chez moi, idem pour ma moitié, pour éviter de nous retrouver avec des plats à demi-mangé et qui ont tourné. Au fur et à mesure des années, j’ai rodé ma technique pour préparer autant que possible le juste nombre de portions… En divisant ou doublant parfois les quantités par rapport à la recette que je vous propose et ainsi être tranquille en semaine.

Cette méthode est proche, pour ne pas dire semblable, à une tendance qui a émergé, ces derniers temps en France, sous le nom de « Batch cooking » : le mot « batch » signifiant « lot » et désignant ici le fait de cuisiner en grande quantité d’un seul coup.

Qu'est-ce que le batch cooking ?

Qu’est ce que le batch cooking ?

Pour faire simple, le batch cooking est le fait de cuisiner en grande quantité. Il existe différentes façons d’organiser ses menus et ses repas en fonction de cette technique. Après avoir lu quelques blogs américains et quelques livres sur le batch cooking, j’ai trouvé 3 grandes tendances :

  • Cuisiner d’un coup tous les plats de la semaine (voire plus), quitte à en congeler une partie. Les plats sont quasiment déjà finis (parfois il faut ajouter des ingrédients frais, c’est le cas des préparations avec des crudités ou des oeufs cuits minutes).
  • Cuisiner d’un coup pleins d’ingrédients qui permettront de composer les repas de la semaine, en fonction des envies. Elle se base sur le principe qu’avec un certain nombre d’aliments pré-cuisinés, on peut tenir toute la semaine sans se lasser.
  • Cuisiner tous les repas de la semaine mais pas entièrement : précuire et précouper une certaine partie d’ingrédients, qu’il suffira d’assembler au fur et à mesure des repas.

A vous de choisir ce qui vous convient le mieux. Je suis plus de la première tendance : cuisiner quasiment entièrement les plats de la semaine, en les ayant bien défini et en n’ayant plus qu’à les réchauffer ou finir des cuissons le jour J.

Il existe également une tendance qui consiste à cuisiner une grande quantité d’un même plat qui va nous tenir toute la semaine. Cela rejoint très fortement le mouvement « meal prep » (préparation des repas).

Dans tous les cas, le principe se base sur le fait de tout cuisiner dans un temps restreint (généralement 2h) en 1 seule fois (plutôt qu’un peu tous les jours).

Quels sont les avantages à cuisiner en « batch cooking » ?

  • Cela va vous permettre de gagner beaucoup de temps le soir, et d’être plus tranquille en rentrant chez vous – plus besoin de se demander tous les soirs ce que l’on va bien pouvoir manger, c’est déjà prêt, il n’y a plus qu’à réchauffer ou à agrémenter un peu.
  • Vous allez faire des économies en prévoyant à l’avance vos repas, et donc vos achats, vous n’aurez plus le risque d’acheter en trop grande quantité, ou de céder à des tentations de dernières minutes. Par ailleurs, vous éviterez le gâchis en prévoyant les quantités au plus juste.
  • Vous allez mieux manger, car vous mangerez des plats faits maison. C’est la raison principale pour laquelle nous nous sommes lancés dans l’expérience à la maison, car commander des plats en livraison, ou passer au supermarché pour acheter des plats rapidement préparés nous coûtait cher, même sur le tour de taille. On maîtrise mieux la composition et la quantité quand c’est fait maison.

Comment s'organiser pour cuisiner à l'avance ?

Comment bien organiser ses repas à l’avance : les 4 étapes

La clé de la réussite reste l’anticipation et la planification. Pour moi, il y a 4 étapes cruciales pour bien organiser votre session de cuisine et pour l’optimiser, c’est à dire ne pas perdre de temps, mais également réaliser le nombre exact de portions qu’il vous faut. Ceci est basé sur mon expérience et peut être amené à être complété de votre expérience.

1/ Prévoir le nombre de convives et le nombre de repas pour le nombre de part

Il est primordiale de définir la quantité de « portions » qu’il vous faut réaliser car c’est la base de cette méthode. Bien entendu, comme l’idée est de cuisiner « en grande quantité », vous pouvez prévoir à l’avance et congeler pour les moments où vous saurez qu’il est compliqué d’anticiper. A vous de définir la taille des portions en fonction de l’appétit des convives, de leur âge et de leur besoin.

Quelques indicateurs de portions « recommandées » par repas dans le cadre d’un régime équilibré – (Je ne suis pas spécialisée en nutrition – veiller à garder une alimentation équilibrée et variée)

  • Féculents : 60 grammes (crus)
  • Légumes : 100 à 150 grammes
  • Viande : 100 grammes (cuits)
  • Poisson : 100 grammes (cuits)
  • Oeufs : 2 oeufs (soit environ 100 grammes)

2/ Choisir le menu de la semaine

Pour pouvoir s’organiser au mieux il faut avoir défini le menu à l’avance, au moins dans les grandes lignes. Il vous faut définir le type de plats que vous souhaitez manger : Plat végétarien ou plat de viande ? Gratin ? Quiche ? Plats avec un légume en particulier ?

Au début, vous pouvez vous aider de livres sur le batch-cooking, ou de menus proposés par des blogs comme celui de Cuisine Addict. Une fois que vous aurez pris l’habitude, vous pourrez composer facilement vos propres menus.

A la maison, nous avons fait une sélection de plats que nous aimons bien et qui se prêtent bien au batch cooking. Quand nous manquons d’idées, il suffit de puiser dans cette liste. Pour être surs que le menu plaise à tout le monde, vous pouvez réfléchir aux menus en famille.

Pour finir, je vous conseille de ne pas planifier tous les repas, mais également de vous garder des repas « restes » car parfois, on peut avoir prévu un peu trop, ou avoir un imprévu.

3/ Organiser ses courses

Une fois que vous avez établi votre menu vous pouvez ainsi savoir exactement ce dont vous avez besoin. Souvent je privilégie les sessions de plats qui permettent d’utiliser un même ingrédient (et ainsi gagner du temps de préparation) : pensez donc à additionner les quantités. Il vous suffit ensuite d’organiser vos achats par magasin / rayon et vous gagnez ainsi pas mal de temps (et vous limitez le risque d’oublier un aliment).

4/ Planifier sa session de cuisine pour gagner du temps

Il faut que les plats soient réalisés dans un laps de temps réduit, il est donc conseillé de bien avoir en tête les temps de cuisson et de réalisation, pour lancer plusieurs préparations à la fois et commencer par les temps de cuisson les plus longs. En pratiquant, vous pourrez juger de mieux en mieux le temps que vous mettez à faire vos préparations.

Comment bien conserver ses repas en batch cooking ?

Préparer ses repas à l’avance : la question de la conservation

Quels contenants privilégier ?

Mon premier conseil est de privilégier les contenants en verre, car vous allez avoir besoin de réchauffer vos préparations (au four ou au micro-onde) ou de verser des aliments chauds dedans. Il est donc nécessaire de fuir le plastique autant que possible, car la majorité des plastiques contiennent des substances volatiles qui, une fois chauffées, sont transmises aux aliments.

Pour ma part, j’utilise majoritairement des plats Pyrex de la collection « Cook&Go », ils sont pratiques car ils ont un couvercle avec clips, pour pouvoir transporter les préparations en toute sécurité. Nous amenons tous les deux nos « gamelles » tous les midis pour nos déjeuners, il est donc important d’avoir des récipients sûrs, qui ne risquent pas de s’ouvrir.

Je ne suis absolument pas sponsorisée par la marque. J’ai commencé avec un lot trouvé sur Ventes privées, et je retourne régulièrement compléter mon besoin avec les offres qu’il y a sur leur site. Ces récipients en verre sont extrêmement résistants, ils passent au congélateur mais également au four. Ils peuvent passer au lave-vaisselle également.

J’utilise également des pots en verre, récupérer de bocaux de légumes ou pot de confiture. Ils sont pratiques pour stocker des portions, les sauces ou de petits restes selon la taille. Pour la soupe, j’ai gardé des bouteilles en verre de jus de fruits, elles sont pratiques puisqu’elles se rangent dans la porte du frigo !

Il est important d’avoir des plats de différentes tailles qui vont vous permettent de faire différentes préparations: de petites portions, des gratins, etc..

Comment et où conserver les plats ? Au frigo ou au congélateur ?

La plupart des plats se conservent très bien 4 jours. Niveau organisation, cela va donc dépendre de quand vous cuisinez et pour combien de temps. Il est également important de consommer les protéines animales cuites dans les premiers jours, c’est à dire de manger les plats à base de viande ou de poisson sur le début de semaine. Il faut veiller également à ne pas trop faire attendre les crudités qui perdraient de leurs vitamines et minéraux (je ne les garde qu’1 journée).

Si vous cuisinez le dimanche pour toute la semaine, vous pouvez conserver les plats du lundi au mercredi au frigo, et congeler les plats pour le jeudi et le vendredi (et encore, le repas du jeudi peut très bien se conserver, tout dépend de sa composition).

Si vous avez un système de conservation sous-vide, comme le foodsaver, vous pouvez garder vos préparations au frigo plus longtemps (à condition de ne pas ouvrir le contenant, cela va de soi).

Batch cooking et organisation des repas à l'avance

Si vous avez d’autres questions,
n’hésitez pas à me les poser en commentaire ci-dessous !

Laisser un commentaire