Recette de gâteau marbré
Imprimer

Gâteau marbré

Un délicieux gâteau marbré, avec son glaçage rocher praliné
Recette inspirée de François Perret
Type de plat Dessert
Cuisine Française
Temps de préparation 40 minutes
Temps de cuisson 1 heure
Temps de repos 12 heures
Temps total 13 heures 40 minutes
Portions 8 personnes

Equipment

Ingrédients

Pâte à la vanille

Pâte au cacao

Sirop d’imbibage

Glaçage rocher pralinoise

  • 150 g de chocolat Pralinoise intense
  • 25 g huile de pépin de raisin (huile neutre)
  • 40 g amandes émondées

Instructions

Préparer la pâte à la vanille

  • Dans le bol de votre robot, mélanger le sucre, la vanille, le sel et le beurre jusqu'à obtenir une texture de crème homogène. 
  • A l'aide d'une maryse, ramener le mélange au centre du bol et incorporer l’œuf. Battre à vitesse moyenne jusqu'à obtenir une pâte à la texture homogène. 
  • Ajouter ensuite la crème, mélanger rapidement. Enfin, finir avec la farine tamisée avec la levure. Mettre l'appareil dans une poche à douille ou dans un pichet.

Préparer la pâte au cacao

  • Dans le bol de votre robot, mélanger le sucre, le sel et le beurre jusqu'à obtenir une texture de crème homogène. 
  • A l'aide d'une maryse, ramener le mélange au centre du bol et incorporer l’œuf. Battre à vitesse moyenne jusqu'à obtenir une pâte à la texture homogène. 
  • Ajouter ensuite la crème, mélanger rapidement. Enfin, finir avec la farine et le cacao tamisés avec la levure. Mettre l'appareil dans une poche à douille ou dans un pichet.

Cuisson

  • Préchauffer le four à 160°C.
  • Graisser votre moule et le fariner. Bien ôter le surplus de farine.
  • Répartir la pâte chocolat et la pâte vanille comme bon vous semble. Vous pouvez être très régulier ou bien vous laissez aller à des fantaisies. Garder seulement en tête de ne pas mettre trop de pâte à chaque fois si vous voulez obtenir de nombreuses marbrures.
  • Remplir votre moule au 2/3. A la fin, taper votre moule contre le plan de travail pour que la pâte se tasse bien, se répartisse dans le moule et que les bulles d'air sortent.
  • Enfourner pour environ 1h de cuisson. Le temps de cuisson dépend des fours et de la taille du moule. Le mieux est de vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau plantée dans le gâteau marbré, qui doit ressortir sèche.

Sirop d’imbibage (avant la fin de cuisson)

  • Préparer le sirop d'imbibage : porter l’eau et le sucre à ébullition, attendre que le sucre ait complètement fondu. Ajouter le rhum et poursuivre l’ébullition pendant 2 minutes. Retirer du feu.
  • Démouler votre cake dès la sortie du four, maximum 10 minutes (si vous avez peur qu'il soit trop fragile). Déposer le cake sur une grille. Votre cake doit impérativement rester chaud.
  • A l'aide d'un pinceau, imbiber le cake de sirop sur toutes les faces. Déplacer délicatement votre gâteau sur toutes les faces pour que le sirop pénètre bien.
  • Emballer le gâteau marbré dans un film plastique et le laisser à température ambiante pendant environ une nuit (12 heures) pour que le sirop l'imbibe bien.

Le glaçage rocher pralinoise

  • Placer le gâteau au congélateur pour une heure. Le gâteau doit être très froid pour que le glaçage fige rapidement.
  • Détailler les amandes en grossiers petits morceaux. Torréfier ces morceaux d'amande au four pendant 5 minutes sur grill. Les amandes doivent colorées mais pas trop brunir.
  • Faire fondre le chocolat pralinoise au bain marie. Lorsque le chocolat est bien fondu, ajouter l’huile hors du feu.
    Ajouter les amandes et bien mélanger.
  • Sortir le gâteau du congélateur et le poser sur une grille, posée sur un plat.
  • Verser le glaçage chaud délicatement en prenant soin de recouvrir toutes les faces du gâteau. Vous pouvez faire plusieurs passages. Attention néanmoins, pour un résultat très net, je vous conseille d'éviter les coulures. Si vous avez de petites zones sans glaçage, utiliser une cuillère pour les combler avec un peu de glaçage.
  • Attendre que le glaçage prenne bien avant de déposer le cake sur un plat de service.

Notes

L'huile de pépin de raisin sert à avoir un glaçage brillant.