Les tartinades Comtesse du Barry

J’aime bien tartiner, mais ça, vous le saviez déjà. J’aime beaucoup les « repas-tartines » du soir, un peu de quelque chose à étaler sur du pain, une biscotte, un crackers, quelques trucs par dessus… Un délicieux diner vite-fait, bien fait !

Alors quand on m’a proposé de goûter les tartinades de Comtesse du Barry, je n’ai pu résister longtemps… 4 petits pots de tartinades avec 4 saveurs très estivales : Crème de carottes au cumin, Crème de tomates confites au basilic, Crème d’Artichauts à la Barigoule et Crème d’Aubergine à la coriandre.
Ces produits m’ont réellement plus, et je vais vous en parler un peu plus aujourd’hui !

Avant cela, au cas où vous ne connaissiez pas Comtesse du Barry, il s’agit d’une entreprise familiale, fondée en 1908. La première activité tournait autour du foie gras, avec la volonté de proposer « le meilleur foie gras du monde ». L’offre s’est peu à peu agrandit, proposant de nombreux produits issus de la gastronomie française « traditionnelle » comme des terrines.

J’avais une image un peu « vieillotte » de cette marque, qui pour moi proposait uniquement des produits « traditionnels » et du « terroir ». Je pensais que leur offre n’était composée que de foie gras, truffe, terrines,  produits charcutiers ou encore plats » authentiques » tels que cassoulets et autres confits…

J’ai donc été très agréablement surprise par ces petites crèmes de légumes à tartiner, 100% végétariennes et délicieuses !

Crème de Carottes au cumin

Cette tartinade Crème de Carottes au cumin est sans doute la plus « classique » pour un apéritif végétarien. C’est une association connue, mais qui marche toujours ! La texture est douce en bouche, agréable. Le goût est légèrement sucré et épicé. Très agréable sur du pain, je l’imagine aussi très bien pour « dipper » quelques bâtonnets de légumes.

Crème de tomates confites au basilic

Là encore, une association gagnante : la tomate est sublimée par le basilic. Le goût confit des tomates est léger, et point important, l’aspect « gras » de la tartinade n’est pas perçu (ça ne veut pas dire pour autant que ça soit très très léger hein..) ! C’est la tartinade la moins « crémeuse » des 4, mais elle s’étale tout aussi bien. Elle laisse une impression de légèreté en bouche très agréable, exit le côté « tomates à l’huile » que l’on retrouve parfois dans ce genre de produits.

J’ai beaucoup apprécié cette tartinade, et je vois bien en ajouter une petite cuillère pour accompagner une soupe de courgette froide.

 Crème d’aubergine à la coriandre

Ici, l’association la plus surprenante pour moi ! Une tartinade agréable, une texture pas grasse, malgré l’aubergine confite, une texture onctueuse, bien crémeuse sans être lourde. La promesse est respectée. Néanmoins, je trouve le côté « coriandre » très peu prononcé, voire légèrement étouffé par une saveur plus « tomatée ».

Et pour finir, la crème d’Artichauts à la Barigoule.

Avant d’avoir goûté cette tartinade, j’ignorai ce qu’était la Barigoule… Alors j’ai fait une petite recherche pour ne pas mourir bête. La Barigoule est un mode de cuisson où l’on farcie avec un mélange de lard et de champignons. J’ai eu beau cherché, je n’ai pas retrouvé le goût du champignons. Néanmoins, la tartinade est délicieuse, douce avec un côté « cuisiné » très agréable qui offre beaucoup de saveurs à la dégustation.

En un mot plus global, le charme de ces tartinades vient de leur douceur. On y retrouve une onctuosité sans le côté « lourd » et gras… Pourtant, pas une once de crème ne rentre en compte dans la fabrication de ces produits. On retrouve également des associations connues et plus originales, ainsi que des saveurs méditerranéennes, très douces mais ayant du caractère.

Enfin, les petits pots de 50 grammes offre une taille idéale pour les apéritifs d’été ou pour une « tartinade party » entre amis !

Produits offerts

5 commentaires

  • Merci beaucoup Tiphaine pour ce joli billet :D Ravie que les tartinades t’aient plu !

    Concernant l’artichaut à la barigoule, la recette traditionnelle provençale le veut cuisiné avec de la tomate, de l’huile d’olive et du thym (c’est sur cette base que notre chef s’est appuyée).
    Ce qu’il y a de fabuleux en cuisine, c’est l’adaptation des classiques, on trouve donc effectivement des variantes avec des champignons, de la poitrine…

    De quoi donner des idées à ceux qui auraient envie de tester une autre version maison :)

    • Je comprends mieux maintenant, je n’avais pas trouvé cette « composition » pendant mes recherches. Merci pour cette explication :-)

Laisser un commentaire