Les Grandes Tables du 104

Ce billet est l’occasion de vous annoncer la naissance de deux nouvelles catégories : Tablées Gourmandes, dont fait partie cet article, où je vous ferais part de mes avis sur des petits restos ou bons plans culinaires, et Littérature culinaire, où je vous parlerais de livre ayant plus ou moins rapport avec la cuisine.
Mais attaquons le vif du sujet.

Hier soir, à l’occasion de la sortie du nouveau livre des pintades (qui fera l’objet d’un article prochainement), il y avait un repas aux Grandes Tables du 104. Pour moins de 30€, nous avions le droit à 3 plats autour de la pintade, et un dessert américain revisité.

Toujours en quête de bons plans pour découvrir de nouvelles saveurs, et étant actuellement  » Étudiants en stage sur Paris », j’ai pris mon homme sous le bras et nous sommes allés à l’autre bout de Paris, au 104, pour la soirée.

Tout d’abord, nous avons eu le droit à un Banh Mi de pintade, réalisé par Omnivore.

Il s’agit d’un pain baguette dans lequel a été mis du concombre, de la carotte et du radis blanc macéré, de la coriandre, de la pintade qui a été travaillée comme un canard laqué, le tout avec de la sauce piquante et de la mayonnaise.Ce petit « Starter » si je puis dire, était servi en début de repas, pour accompagné la flute de champagne offerte avec le repas.

Vint ensuite le repas « à table », avec en entrée, une pintade avec une émulsion de céleri et du fromage faisselle, réalisé par Bertrand Grebaut.

(Veuillez excuser la qualité minable de la photo)

En guise de plat, nous avons eu de la pintade bleue accompagnée de petits légumes (carottes et navets) encore croquant, savora, réduction de coquillage et fruits de la passion, par Gilles Choukroun.

Moi qui ne suit pas fan de moutarde et d’accompagnement du style, j’ai trouvé que le savora, en faible dose, accompagnait bien la pintade. Par contre, nous sommes toujours à la recherche de la réduction de coquillage et du fruit de la passion… si quelqu’un le voit sur la photo, merci de me le dire !

Et enfin, en dessert, nous avons eu un Cheese Cake, revisité par Benjamin Darnaud. (Souvenez-vous, Top Chef !)

Il s’agit d’un fromage travaillé comme dans un cheesecake (j’ai cru décelé de l’amande, mais je n’en suis pas certaine), accompagné d’une crème de potimarron au citron, et de pépite de crumble (beurre cuit, beurre cru et cannelle)

En définitive, il ne fallait pas avoir un grand appétit pendant ce repas car les portions étaient tout de même très petites. Certes, ce diner se voulait « gastronomique », mais généralement, lorsque les portions sont de cette taille, il y a 6 ou 7 plats ce qui compense.

En tout cas, la soirée était très agréable… et ce fut une joie de découvrir de nouvelles saveurs et de manger de la pintade si tendre.

(Ce post contient de vrais morceaux de liens dedans, n’hésitez pas à cliquer ;))

A demain, avec une recette super simple et délicieuse !!

Laisser un commentaire