L’ami du petit déjeuner, l’ami… Claus !

L’année dernière, une boutique un peu particulière a ouvert dans le 1er arrondissement de Paris. D’habitude, j’aime bien courir assez rapidement dans ce genre d’endroit quand j’en ai l’occasion. Mais là, je n’ai pas pu y mettre les pieds à l’ouverture pour cause de Norvège… J’ai donc inscrit le nom quelque part dans ma tête, et j’ai attendu.

Parfois, il vaut mieux attendre. Parfois, ce genre d’endroit commence très bien, une nourriture de qualité, de la bonne humeur, un service irréprochable, et se dégrade au fur et à mesure, à cause de l’affluence qui s’y presse, ou tout simplement par lassitude.

J’ai donc mis les pieds la semaine dernière chez Claus, l’épicerie du petit-déjeuner.

On vous le rabache depuis votre tendre enfance, le petit-déjeuner est un repas important (avec comme variante « LE repas LE PLUS important »). Il ne faut pas le sauter sinon tu dérègles ton corps blablabla. Claus, c’est un peu le magasin qui sauve ton petit-déjeuner (pour changer de ton pain au choc et du café dégueux de chez Paul..)

Alors Claus, c’est tout d’abord une épicerie. On y trouve de bonnes choses pour faire un petit déjeuner sympa et réussi à la maison. Des produits de qualité (préparations Marlette pour gâteaux trop bons, confitures Ferber pour tartines trop bonnes, sacs de mélange à musli qui ont l’air tous plus appétissant les uns que les autres, et j’en passe !)

 Mais Claus, c’est aussi un endroit où tu peux venir prendre ton petit-déjeuner le matin avant d’aller bosser (si tu habites ou tu travailles dans le quartier. Ce qui n’est pas mon cas…) ou tu peux venir bruncher le dimanche aussi ! La carte annonce des petites choses copieuses, à prendre sur place ou à emporter… Des gâteaux trônent fièrement sur un buffet.

Nous, on a voulu y aller pour le brunch…

 Le dimanche, il y a des brunchs. Ce qu’il y a de drôle avec les menus, c’est qu’il y a la date, et même la météo du jour… Tu peux donc te dire que la carte est toute fraiche !

Pour les brunchs, tu as 4 formules à ta disposition. Rien ne t’empêche de commander à la carte pour te faire ton propre brunch aussi hein… Pour ma part, j’ai jeté mon dévolu sur le brunch « Le Claus ». Pourquoi faire compliqué ?

Au programme ? Une corbeille de pains avec de la confiture et du beurre :) Au début, je me suis dit qu’ils avaient été un peu radin sur la confiote, parce qu’une coupelle pour deux c’était pas énorme, mais en fait non, c’était parfait. On en a même laissé un peu… C’est dire !

Ce brunch là comporte également une boisson chaude (un VRAI chocolat chaud pour moi, celui qui est un peu épaissi à la maïzena) et un jus de fruit (frais !).

Le côté « salé » est assuré par un oeuf à la coque. Pour moi c’était relativement suffisant, mais si vous voulez, il y a une formule avec oeufs brouillés et bacon grillé ! L’oeuf a la coque est tenu au chaud par un joli petit « cache-oeuf » que j’ai eu envie de mettre dans mon sac à main

Et pour finir, un muesli. Enfin, un muesli à l’allemande hein ! Ne vous attendez pas à avoir des pépites façon « granola ». Non, il s’agit d’un muesli façon bircher… QUOI ? me demanderez-vous… Un bircher, c’est une base de muesli, auquel on a rajouté quelques fruits, un peu de lait, et pas mal de yaourt… la veille. On laisse ça tranquillement au frigo par la suite :) C’est beaucoup plus consistant que le muesli que l’on a l’habitude de manger et tu peux colmater des trous dans un mur avec. Quand on aime, celui-ci était vraiment très bon !

En bref, un brunch très bon, assez copieux, avec des produits frais et de qualité… Une adresse à garder pour les envies de brunch majoritairement sucré… et pour les porte-monnaies assez garni !

Claus – L’épicerie du petit-déjeuner
14, Rue Jean-Jacques ROUSSEAU 75001 Paris
Tel : 01 42 33 55 10
http://www.clausparis.com/

Brunch Le Claus – 18€

3 commentaires

  • Je crois que si j’avais un lieu comme ça proche de chez moi ça me poserait problème. Parce que j’aurais furieusement envie d’y aller, mais s’il y a bien une chose que je déteste c’est sortir de chez moi le matin sans avoir pris de petit déjeuner (j’ai rarement faim le midi, mais le matin c’est sacré !). Donc il faudrait que je sorte sans avoir pris de petit dej pour aller prendre un petit dej… ou alors que je prenne deux petits dej… c’est trop compliqué pour ma cervelle de maniaque cette histoire…

Laisser un commentaire