Dis, comment on fait des Mini Babybel ?

Fabrication des babybel

Bababa-bababybel – Si tu as plus de 10 ans et demi et que tu lis ces mots, alors tu dois avoir en tête cette musique entrainante de publicité des années 80 et 90. Ce mythique fromage rond et rouge m’a ouvert les portes de son usine pour percer le mystère de sa fabrication. Pourquoi est-ce qu’il y a une couche de cire rouge ? Et comment on fait tenir la languette ? J’ai tout vu et je vous dit tout sur cet article !

Babybel est une marque du groupe Bel, dont je vous avais déjà un peu parlé lors de mon article sur la fabrication de la Vache Qui Rit. L’usine de production est située dans une région où il y a à peu prêt 4 fois plus de vaches que d’habitants : la Mayenne. Cela a son importance parce que pour faire du fromage comme Babybel, il faut du lait frais. En grande quantité. Bel a donc un réseau d’agriculteurs partenaires et des camions vont et viennent toute la journée pour venir chercher le lait de l’exploitation afin de l’amener jusqu’à l’usine. Il est ensuite stocké rapidement dans des cuves avant d’être transformé.

Fabrication Babybel

Il faut savoir qu’à l’origine, le Babybel était un gros fromage et que petit à petit, les petites portions appelées « Mini Babybel » ont volé la vedette à leur grand frère… et représentent aujourd’hui une majorité de la production ! Pour faire un mini babybel, il faut 99% de lait. Le reste étant du sel et de la présure qui va servir à faire « cailler » le lait. Comme le lait provient de plusieurs fermes, de plusieurs élevages, que les conditions extérieures jouent sur la qualité du lait, et notamment sur le taux de matière grasse, il faut préparer le lait pour qu’il soit conforme pour la production de Mini Babybel. Le lait va donc être analysé, notamment le taux de « gras » du lait. Il va falloir ensuite ôter ou rajouter de la crème afin que le lait ait le bon taux de matière grasse. Un Mini Babybel Classique, le rouge, a 22% de matière grasse. Ce taux change d’un produit à l’autre (et peut également changer selon le pays de vente du produit).

Et le saviez-vous ? Il faut 7 litres de lait pour fabriquer 1 kg de Mini Babybel !

Fabrication mini Babybel

Pendant la préparation du lait, ce dernier va être chauffé pour éliminer les micro-organismes et autres éléments indésirables. Le lait est alors prêt à être transformé en Mini Babybel. Voici ci-dessous les 10 étapes de la fabrication de Mini Babybel. Ce fromage est fabriqué comme un fromage « classique » : on ajoute des ferments au lait pour qu’il se transforme sous l’action de ces derniers. Le lait va former des grains de caillé qui vont être moulés puis pressés.

Fabrication mini Babybelcomment fabrique-t-on des babybelFabrication mini Babybel

Le caillé, une fois égoutté, passe dans des tubes de forme cylindrique, d’un diamètre égal à la taille du Mini Babybel. Il est ensuite pressé pour faire sortir le serum. Vient ensuite le moment du moulage où le caillé essoré va remplir des petites alvéoles. On dirait des petites faisselles. Les plaques d’alvéoles sont ensuite fermées puis empilées pour que le fromage se tasse. Vient ensuite le moment où les bactéries lactiques vont se développer pour que le produit se transforme en fromage.

Mini Babybel fabricationFabrication mini BabybelFabrication Babybel

Une fois affinés, les produits vont ensuite être transportés dans une solution de saumure pour les saler. On dirait un peu un parc aquatique pour Mini Babybel. Les produits sont ensuite rangés sur des échelles pour qu’ils sèchent. Ils vont s’affiner au frais pendant quelques temps, le sel va pénétrer dans le fromage. Une fois bien affiné, le fromage va être transporté pour être emballé dans la cire.

Fabrication Mini BabybelFabrication Mini Babybel

 

Pourquoi emballe-t-on le Mini Babybel dans de la cire ?

Une fois le lait transformé en fromage, il y a plusieurs moyens de le conserver longtemps :

1/ On tartine le fromage de sel et on observe la formation d’une croute qui va le protéger.
2/ On le trempe dans une solution contenant du sel (saumure) et on le laisse dedans – idem avec de l’huile
3/ On trempe le fromage dans la cire chaude, comme la mimolette traditionnelle. La couche de cire ainsi créée « imperméabilise » le fromage et le protège.

Cette dernière façon de conserver le fromage est peu rependue en France, où les fromages sont généralement travaillés pour former une croute.

La cire du Mini Babybel a donc un rôle de protection.

 

Comment met-on la cire sur le Mini Babybel ?

Je pense que c’était LA question que l’on se posait toute avant notre visite. Comment fait-on pour avoir cette couche de cire aussi homogène et lisse ?

Avant de vous l’expliquer, je vais déjà vous parler des cires. Car oui, il n’y a pas qu’une seule cire autour du Mini Babybel… Il y en a 2 ! ET OUAIS.
La première couche est tout simplement une cire blanche, voire transparente. Cette couche a été rajoutée il y a quelques années pour que la couche rouge ne soit pas en contact avec le fromage… et ne le colore donc pas !

OK, mais COMMENT on met la cire ? Et COMMENT on fixe la languette ?

Cette partie étant la partie la plus technique de l’usine, et donc la partie la plus « tactique », nous n’étions pas autorisés à prendre nos propres photos. Parce que pour nous, un boulon est un boulon, mais que pour une personne dont c’est le métier, chaque boulon est une clé pour refaire la même machine. J’ai tout de même une photo, ci-dessous, qui peut vous aider à mieux comprendre.

Après avoir fait un petit tour sur un tapis, les Mini Babybel arrive dans une énorme machine. A l’entrée, on « tricote » une petite bande de papier alimentaire autour du fromage et on le suspend. La portion avance donc petit à petit dans la machine, soutenue par sa bande. Elle va être plongée dans un premier bain de cire, très rapidement. C’est le passage dans la cire blanche/transparente. La cire doit sécher extrêmement rapidement car quelques secondes plus tard, la portion est trempée dans second bain de cire : la cire rouge. La portion est maintenant totalement recouverte de cire et la languette est emprisonnée à l’intérieure. Les portions finissent donc leur chemin dans cette machine : le surplus de languette est coupé par de petits ciseaux qui ne laissent que la partie « nécessaire » pour ouvrir la portion.

Et voilà vous savez tout sur la méthodologie de cirage d’un Mini Babybel.

 

 

Fabrication Mini BabybelFabrication Mini BabybelFabrication Mini Babybel

Les fromages sont ensuite à nouveau transportés dans de l’eau (qui va servir également à durcir la coque de cire). Ils sont ensuite vérifier. Tout Mini Babybel défectueux est écarté. Est considéré comme défectueux, un fromage dont la couche de cire présente des défauts d’aspects (trou, bosse, bulle) ou de calibre. Les fromages sont ensuite mis dans de grandes caisses en plastique et emmener dans l’entrepôt par un téléphérique.

Lorsqu’un besoin de production est détecté, les caisses sont automatiquement envoyées sur les lignes de conditionnement. Les fromages sont alors emballés dans le papier plastique aux couleurs de la marque et de la variété puis sont mis en filets, et enfin mis en carton pour être envoyés en livraison !

Fabrication Mini BabybelFabrication Mini BabybelFabrication Mini BabybelFabrication Mini BabybelFabrication Mini Babybel

Et voilà, vous savez tout sur ce petit fromage ludique et sur sa fameuse cire rouge… qui a fini sur bien des nezs de clowns en culottes courtes !

6 commentaires

Laisser un commentaire