Cassolette de poisson au safran

Voici un plat ultra-facile à faire et qui en jette un peu : la cassolette de poisson aux fruits de mer et au safran. C’est un plat de poisson qui peut être fait à la dernière minute car réalisé à base de poisson blanc et de crustacés, ces derniers ne nécessitent pas de cuisson longue.

J’ai réalisé ces cassolettes de poisson car j’avais des filets de vive dans mon congélateur. J’avoue que je ne pense pas souvent à la vive lorsque j’achète du poisson ! Généralement, je consomme toujours les mêmes poissons blancs.. La sole, le cabillaud, le colin, la lotte… Mais la vive, je n’y pense pas. De mauvais souvenirs de vacances d’été dans les Landes, les baïnes et marcher sur une vive. Marcher dans le sable brulant pour faire passer la douleur… Pourtant, j’ai trouvé que ce poisson était agréable.

La vive est un poisson délicat qui demande une cuisson très rapide. On peut soit la snacker rapidement sur peau, soit la pocher quelques minutes. A noter que la vive est un poisson avec plein de petites arêtes. Il vous faudra donc prendre votre mal en patience !

Recette de cassolette de poisson et crevettes

Pour utiliser mes filets de vive, j’ai donc réalisé cette cassolette de poisson au safran, sur les conseils de mon amie Anne. Cela me faisait penser aux cassolettes de mon enfance, celles que l’on avait pour les fêtes et qui venaient du traiteur, ou celles que l’on achetait en surgelées. Le souvenir des coquilles de St Jacques aux champignons et à la chapelure, avec la sauce béchamel un peu épaisse… J’avais envie d’un peu plus de finesse, et je me suis rendu compte à quel point ces cassolettes étaient faciles à faire !

Pour mes cassolettes, j’ai fait vraiment simple. J’ai utilisé mon poisson ainsi que des crevettes que j’avais déjà. Vous pouvez bien entendu varier les plaisirs en ajoutant plusieurs poissons (c’est vraiment délicieux avec de la lotte également) et d’autres fruits de mer (moules, coques, supions, amandes etc…).

Cette cassolette de poisson est un plat un peu riche, car il y a de la crème et un jaune d’oeuf pour la liaison. C’est ce qui fait toute l’onctuosité de la sauce. Il faut de la crème entière liquide pour avoir une bonne crème. Néanmoins, personne ne vous oblige à manger toute la sauce ;-) (Même si c’est trop bon avec du pain !)

Cassolette de poisson blanc facile et rapide
Cassolette de poisson blanc et crevette

Quel accompagnement avec une cassolette de poisson ?

Maintenant que je vous ai donné le secret de la sauce parfaite pour une cassolette de poisson, place à l’accompagnement ! Que servir pour accompagner cette cassolette ? Voici quelques idées, à choisir ou à cumuler !

Voici quelques unes de mes accompagnements fétiches ! Cette fois-ci, j’avais accompagné mes cassolettes avec des pâtes à la crème et aux champignons sautées. J’ai fini par mélanger tout ça dans mon assiette et c’était un vrai délice, la sauce de la cassolette nappant généreusement les pâtes.

Que boire avec les cassolettes de poisson et crevette ?

Que boire avec votre cassolette de poisson ?

Vous vous demandez quel vin servir pour accompagner votre cassolette de poisson ? Je vous conseille d’opter pour un vin blanc sec, avec de la tension et un peu de minéralité, comme un chablis.

Pour ma part, j’ai opté pour la cuvée “Sea” de William Fevre, un chablis en millésime 2018 qui s’accorde à la perfection avec tous les produits de la mer. Parfait sur un plateau d’huitres ou pour accompagner des moules marinières, il avait également la tension nécessaire pour s’accorder avec ces cassolettes de poissons et crevettes au safran.

Cette cuvée très fraiche, charnue en bouche, présente une belle minéralité qui s’équilibre avec le gras des cassolettes, laissant une légère note d’agrumes, de citron en bouche…

Recette de cassolette de poisson et crevettes

Cassolette de poisson au safran

Une délicieuse façon de manger du poisson et des fruits de mer, relevés d'une touche de safran !
Temps de préparation: 15 minutes
Temps de cuisson: 15 minutes
Temps total: 30 minutes
Type de plat: Plat principal
Cuisine: Française
Portions: 4 personnes

Ingrédients

  • 400 g de poisson blanc vive, cabillaud, lotte…
  • 200 g de crevettes roses
  • 3 échalote(s)
  • 20 cl de vin blanc sec
  • 20 g de beurre doux
  • 25 cl de crème liquide entière
  • 1 jaune(s) d'œuf
  • 5 filaments de safran

Instructions

  • Eplucher les échalotes et les ciseler finement.
  • Ôter la peau des filets de vives ainsi que les arêtes.
  • Dans une grande casserole, faire fondre le beurre. Lorsqu'il commence à chanter, ajouter les échalotes ciselées. Faire fondre.
  • Pendant ce temps, éplucher les crevettes. Ne garder que la chair. (vous pouvez garder les carcasses pour une crème de crustacés)
  • Lorsque les échalotes sont fondues, augmenter légèrement le feu et ajouter les filets de vive. Faire cuire 1 à 2 minutes, le temps qu'ils se rétractent. Les ôter de la casserole et réserver.
  • Ajouter le vin blanc à la casserole et faire réduire. Lorsqu'il n'y a plus que la moitié du vin blanc, ajouter la crème ainsi que le safran et faire réduire également. La crème doit devenir nappante.
  • A ce moment là, saler et poivrer. Ajouter les crevettes et les filets de vive et poursuivre la cuisson 1 minutes.
  • Hors du feu, ajouter le jaune d'oeuf et mélanger délicatement.
  • Répartir le contenu dans 4 petites cassolettes.
  • Faire chauffer le grill du four et faire gratiner les cassolettes pendant 3 à 4 minutes avant de servir. Les cassolettes doivent être légèrement dorées sur le dessus.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

9 commentaires

    • Peut-être si on fait tout jusqu’à l’insertion de l’œuf … effectivement la crème avec l’œuf fera des grumeaux mais sans ce dernier , il faudra juste réchauffer la préparation le jour de la dégustation et ensuite y ajouter l’œuf et poursuivre le reste de la cuisson… enfin c’est ce qui me semble … je vais essayer cela demain je vous tiens au courant

      • bonjour
        avez vous essayer de réchauffer la préparation le jour de la dégustation et ajouter l’oeuf ensuite ?????? comme vous l’avez indiqué sur votre message ……..
        merci d’avance pour votre réponse

  • Le poisson s’émiette malheureusement lorsqu’on l’ajoute aux échalottes, aussi il est très difficile de le “réserver”…
    La prochaine fois, je ferai la sauce et le poisson à part.
    J’ai rajouté les juliennes d’un demi fenouil dans la sauce, avant le jaune d’oeuf, en le laissant un peu croquant : un délice !

    • La cuisson du poisson est très rapide en effet, il faut donc juste le saisir avant de le réserver.
      En fait, c’est ce qui est fait ici : le poisson est juste saisi puis retiré, pour préparer la sauce et remettre le poisson pour qu’il finisse de cuire en étant “poché” dans la sauce.

Laisser un commentaire

Evaluation de la recette