Brioche tressée au pavot et à la vanille

 Un de mes petits bonheurs, c’est le petit déjeuner du dimanche. Avant, j’aimais bien les petits déjeuners au lit. Maintenant, c’est plus difficile : une fois que je suis sortie acheter mes viennoiseries, je n’ai pas forcément envie de retourner dans ma chemise de nuit (alors qu’il faut avouer que quand quelqu’un va à la boulangerie à ma place, que je reste au chaud dans mon lit en attendant, et qu’on m’apporte le petit-déjeuner au lit, j’apprécie beaucoup plus ma chemise de nuit).

Bref. Pour passer toutes les frustrations de mes derniers dimanches (bon, ok, des fois je me lève à des heures où même le brunch n’est plus envisageable), j’ai décidé samedi dernier de faire une brioche pour mon dimanche matin. J’aime beaucoup l’odeur de la brioche (et dieu sait que j’ai rêvé de brioche et de pain au lait quand j’étais en Norvège !), alors je trouve que commencer sa journée sur une belle odeur de brioche, c’est plutôt une bonne idée.

L’idée de cette brioche court depuis longtemps. C’est une interprétation personnelle (la petite touche de vanille) d’une recette de « tresse au pavot » que l’on peut trouver sur un logiciel pour Mac (dont je vous donne le nom dès que j’ai mis la patte dessus). Elle est dans ma tête depuis un ou deux mois.. mais n’ayant pas trouvé le temps avant, je me suis décidée que maintenant.. et je suis plutôt contente !

 

Brioche tressée au pavot et vanille

Brioche à la vanille et graines de pavot

Brioche tressée au pavot et vanille

Brioche tressée à la vanille et au pavot

La brioche du matin, au bon goût de pavot et de vanille
Temps de préparation: 40 minutes
Temps de cuisson: 30 minutes
Temps total: 2 heures 40 minutes
Type de plat: Petit déjeuner
Cuisine: Française
Portions: 6 personnes

Ingrédients

  • 250 g de farine blanche tamisée
  • 1 c. à café de sel
  • 2 c. à soupe de lait écrémé en poudre
  • 1,5 c. à soupe de sucre vanillé
  • 1 c. à soupe de vanille liquide
  • 1 c. à café de levure de boulanger déshydratée
  • 175 ml d' eau tiède
  • 2 c. à soupe d' huile végétale
  • 5 c. à soupe de graine de pavot

Pour la dorure

  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 c. à soupe de lait
  • 1 c. à soupe de sucre en poudre
  • 2 c. à soupe de graine de pavot

Instructions

  • Tamiser la farine et le sel dans un grand saladier et ajouter le lait en poudre, le sucre et la levure déshydratée. Creuser un puits au centre, y verser l'huile et l'eau puis mélanger jusqu'à ce que le tout s'amalgame.
  • Ajouter les graines de pavot et pétrir jusqu'à obtention d'une pâte qui se détache des parois du saladier. Pétrir 10 minutes sur une surface farinée, jusqu'à obtention d'une pâte homogène et élastique.
  • Enduire d'huile les parois d'un bol. Façonner la pâte en boule, la mettre dans le bol et recouvrir de film alimentaire. Laisser lever la pâte 1h dans un endroit chaud (la pâte doit avoir doublé de volume).
  • Huiler une plaque allant au four. Pétrir à nouveau la pâte pendant 2 à 3 minutes puis la diviser en 3 boudins égaux d'une longueur de 25 à 30 cm.
  • Placer les boudins côte à côte et les assembler par une extrémité en pressant. Tresser les boudins, puis les assembler par l'autre extrémité et rabattre les extrémités sous la tresse.
  • Déposer la brioche tressée sur la plaque huilée et laisser lever encore 30 minutes. Pendant ce temps, préchauffer le four à 200°C.
  • Préparer la dorure en mélangeant le jaune d'oeuf avec le sucre en poudre et le lait. Enduire la brioche de ce mélange, et saupoudrer de graines de pavot.
  • Faire cuire 30 à 35 minutes, jusqu'à ce que la tresse soit bien dorée. Transférer sur une grille et laisser refroidir complètement.
Vous avez essayé cette recette?Mentionnez @gourmandiseries sur Instagram ou tagguez là #gourmandiseries!

Pour un premier essai, je suis relativement satisfaite. Bon, on est loin de la brioche qui s’effiloche et qui a un bon goût d’enfance. Mais venant d’une brioche sans oeuf ni beurre, je ne pouvais pas non plus attendre un tel résultat. La brioche qui s’effiloche, ça sera pour quand j’aurai un robot qui pétri ! En attendant, cette brioche là avait une texture entre le pain de mie et le pain au lait, un peu sèche parfois. Le goût de la vanille était subtil mais se mariait très bien avec le goût du pavot. Un vrai délice.

 

Brioche tressée au pavot et vanille

J’ai dégusté la brioche de plusieurs façons : une tranche toute simple, une autre toastée avec du beurre, une autre toastée avec de la confiture de figue, et une trempée dans un vrai chocolat chaud. Dans tous les cas, c’était bon. Le goût de la vanille et du pavot se marie bien avec le goût de la confiture de figue :-)

 

Recette de brioche vanille et pavot

15 commentaires

Laisser un commentaire