Bouillons, soupes et veloutés, Plats principaux

Bouillon de canard

Bouillon canard et légumes

J’ai volontairement repoussé tous les articles de cette semaine. Le coeur n’y était pas vraiment ce week-end. J’étais sûrement comme vous, l’oeil rivé sur Internet, cherchant à comprendre, à en savoir plus. J’avoue avoir un peu du mal à réaliser. Comme beaucoup de parisien, ce vendredi soir j’étais dans un bar. La soirée a commencé dans la joie, pour fêter mes 27 années. Le 13 novembre, une date qui pour moi était joyeuse, sonnera maintenant comme un jour triste, un jour noir. Vendredi, la joie a fait peu à peu place à la stupéfaction puis à la peur. Nous n’étions pas proche des lieux, même si Paris est une petite ville. On nous a demandé de descendre au sous-sol par mesure de prévention. J’ai eu peur pour la vie de mon kiné chez qui je vais tous les vendredi soir au rdv de 20h30 ou de 21h, et dont le cabinet est à quelques mètres des lieux de la première fusillade. Paris est une petite ville et ces lieux nous parlent. Même si nous y étions pas ce soir là, nous y avons été un jour, nous sommes passé devant quelques fois, nous avions l’habitude d’y aller et nous avons changé nos habitudes. Paris est une petite ville, où tout le monde se connaît. On connaît tous quelqu’un qui connaît quelqu’un qui. Alors oui, ça nous touche. Ça nous a pris au tripe, ils ont touché à notre liberté, à notre soif de vivre et de passer de bons moments. Ils ont mis un doigt sale sur notre « style de vie parisien » fais de terrasse et de concert, fais de moment de plaisir et de partage. Il nous faut continuer à vivre, à faire ce qui nous tient tant à coeur : continuons à jouir de nos libertés, à partager.

Et aujourd’hui avec vous, je souhaiterai partager avec vous, un peu de cuisine de reste, un peu de cuisine  » zéro gâchis ».

Après ma tarte au canard, j’ai voulu tester qqch qui me titille depuis quelques temps : le bouillon. J’ai toujours trouvé ça chouette de faire son bouillon ! Déjà parce que c’est pas plein de glutamate et surtout parce que c’est tellement cool de le faire soit même :D

Bouillon de canard

Comme je suis une grande consommatrice de soupe l’hiver, je cherche toujours un petit quelque chose qui permettrait de la twister ! Le bouillon de canard est donc une façon simple de donner un peu de caractère à sa soupe.. c’est un peu loin mais ce n’est pas bien compliqué !!

La marche à suivre est pour un petit four. Pour avoir un peu de bouillon, histoire de parfumer une soupe ou de faire une sauce. Libre à vous de multiplier les quantités :)

Bouillon de canard maison

Bouillon de canard
Pour 4 personnes environ

– 750g d’os de canard (carcasse avec la chair, éviter la peau très grasse)
– 1 oignon
– 1 carotte
– le blanc d’1 poireau
– 1 petite branche de céleri
– 1 cs d’huile neutre (facultatif)
– 1 pincée de muscade
– grains de poivre noir
– eau

Préchauffer le four à 230°C.
Sur un plat à bord haut, déposer les carcasses de canard. Faire brunir une demie-heure en les retournant de temps à autre.
Pendant ce temps, émincer l’oignon, la banche de céleri et le blanc de poireau. Couper la carotte en dés.
Ajouter les légumes au canard, ajouter l’huile si besoin.
Mélanger puis assaisonner avec la muscade et les grains de poivre (à votre convenance, 6 grains relevant bien le bouillon).
Faire brunir environ 20 minutes en mélangeant régulièrement.
Ajouter 1,2 L d’eau et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Laisser tiédir hors du feu. Passer dans une passoire assez fine.
Presser pour extraire le maximum de liquide contenu dans la viande et les légumes.

Utiliser immédiatement ou entreposer au frigo pendant 3 jours (attendre le refroidissement complet).
Vous pouvez également congeler votre bouillon.

Bouillon canard et légumes

Et vous, vous faites vos bouillons ? Quel est votre bouillon préféré ?