Desserts, Tartes et clafoutis

Tarte aux figues et aux pistaches

A l’origine, je voulais faire une tarte aux mirabelles. Je suis donc gaiement partie au marché ce week-end et puis… Plus une mirabelle. J’ai « loupé le coche » ! La saison de la jolie mirabelle est décidément bien trop courte !

Au final, le résultat n’était pas mal non plus ! Peut-être même mieux que ma tarte aux mirabelles que je n’avais pas prévu aussi… généreuse !

J’ai croisé des figues sur les étals. Des belles figues, bien mûres. Celles qui te semblent justes parfaites et que tu dois manger rapidement avant qu’elles se transforment en bouillie (bon, ça, c’était avant que la courge qui cohabitait avec les figues dans mon sac ne viennent en écrabouiller une partie..). Je ne voulais pas un appareil trop « lourd » car cette tarte était destinée à clore un dîner qui pouvait être (et fût!) copieux. J’ai donc opté pour une crème chantilly assez ferme, enrichie au mascarpone pour apporter de l’onctuosité et du corps. L’association mascarpone-figue marche très bien… A garder en tête !

Tarte aux figues

Les photos sont très sommaires car, comme je vous le disais, la tarte était destinée à être transportée pour un dîner, et le temps me manquait un peu alors… J’ai opté pour des photos de la tarte sans artifice !

Tarte aux figues

Tarte aux figues et aux pistaches
Pour une tarte 6/8 personnes

Pour la pâte brisée à la pistache
– 350g de beurre à température ambiante
– 25g de pâte de pistache
– 500g de farine
– 1 jaune d’œuf
– 3 cs de sucre
-10 cl de lait

Crème chantilly au mascarpone
– 150g de mascarpone
– 220g de crème liquide entière
– 2 sachet de sucre vanillé
– 3 cs de sucre blanc
– 1 cc de poudre de vanille

Compotée de figue
– 5 figues très très mures
– 2 cs de sirop d’agave

Pour le montage :
– 12 figues
– 3 cs de pistaches concassées

Tarte aux figues

Préparer la pâte brisée à la pistache :

A l’aide d’une fourchette, réduire le beurre et la pâte de pistache en pommade. Ajouter le jaune d’œuf : bien mélanger jusqu’à obtenir une texture crémeuse. Dans un autre récipient, mélanger le lait avec le sucre. Ajouter petit à petit ce mélange au beurre pommade. Verser alors petit à petit la farine : mélanger d’abord avec une cuillère puis continuer avec les mains. Former une boule, la filmer et la mettre au froid au moins 2 heures.

Au bout de 2h, prélever 500g de pâte brisée. Abaisser la pâte sur 3 mm. Garnir un cercle ou un moule à tarte beurré puis le placer au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C. Sortir le plat du frigo, piquer la pâte à l’aide d’une fourchette, déposer une feuille de papier sulfurisé et des poids de cuisson. Cuire la pâte à blanc pendant 30 à 35 minutes. Enlever les poids et le papier afin de faire dorer la pâte 5 minutes supplémentaires.

Sortir du four, attendre quelques minutes puis déposer sur une grille. Faire entièrement refroidir. Réserver.

Préparer la compotée de figues :

Laver les figues et les couper en petits morceaux. Les mettre dans une casserole à feu moyen avec le sirop d’agave jusqu’à réduction totale (environ 30 minutes). Laisser entièrement refroidir. Réserver.

Préparer la chantilly au mascarpone :

Placer la crème liquide, le mascarpone, le fouet et le bol pendant 15 minutes au froid.

Sortir les éléments du frigo : verser la crème liquide et le mascarpone dans le bol. Installer le batteur et commencer à battre à très faible vitesse afin d’incorporer le mascarpone à la crème liquide. Augmenter la vitesse pour battre la crème. Lorsqu’elle commence à monter, verser doucement le sucre vanillé, le sucre et la poudre de vanille. Monter la crème en chantilly bien ferme.

Placer la crème dans une poche à douille munie d’une douille ronde et réserver au froid jusqu’au montage.

Montage :

Rincer les figues et les sécher. Les couper en 4 ou 6 selon la taille des figues. Garnir le fond de tarte d’une généreuse couche de compotée de figues.
A l’aide de la poche à douille, garnir le fond de tarte avec la crème chantilly : faire des cercles de crème puis lisser la surface avec une spatule.

Déposer les figues en appuyant légèrement dessus pour les fixer dans la crème. Finir en déposant les pistaches concassées sur la surface de crème restante.

Réserver au froid jusqu’au moment de servir.

Tarte aux figues

Je crois que le mariage « figue-pistache » me plait toujours autant… Après la tarte aux figues, crème amandine sur base de palet breton, voici donc cette version plus « aérienne » (car pas vraiment plus légère) avec de la chantilly au mascarpone… Promis, l’année prochaine, je fais au mieux pour trouver un nouvel accord !

Tarte aux figues