Desserts, Tartes et clafoutis

Linzertorte à la myrtille et au cassis

Linzertorte

Madeleines, berliners (ou boule de Berlin), petits bredele ou encore biscuits roulés, pims et autres barquettes, on retrouve souvent la confiture dans des desserts !

Mais pourtant, bon nombre de gens sont réticents à l’utiliser « à part entière » et la cantonne à la tartine du matin. Sombre sort. Triste destin. La confiture est plus qu’une tartinable du matin, elle peut réveiller des préparations sucrées comme une crème chantilly, une meringue ou une crème anglaise, voire même des préparations salées, pour laquer des viandes, ou réveiller une sauce. Bref, la confiture est un ingrédient comme un autre…

Linzertorte

Et elle peut également avoir la part belle, voire le rôle central d’une recette ! Non, le dessert ne sera pas trop sucré, je vous assure. Il vous suffit de bien doser la confiture, de bien doser la proportion de sucre dans la pâte et le tour est joué ! Vous aurez un dessert justement équilibré et vous ne serez pas obliger de vider une carafe d’eau en le dégustant. Promis.

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous faire découvrir la Linzertorte, un dessert autrichien à l’origine (la ville de Linz se situe en Autriche), qui a passé la frontière allemande et qui est également célèbre en Alsace. Il y a beaucoup de recettes mais la traditionnelle se fait avec une pâte très sablée à base de poudre d’amande et de noisette, et d’une garniture à la confiture de framboise. Je voulais une tarte qui me ressemble plus… J’ai donc opté pour des fruits noirs, la myrtille et le cassis, et une pâte sans poudre de noisette car elle ne se marie pas très bien avec ces fruits.

Le verdict ? Justement équilibré, une couche de confiture délicieusement concentrée, un vrai plaisir !

Linzertorte à la myrtille et au cassis
Pour 6 personnes

– 150 gr de farine
– 75 gr de poudre d’amandes
– 1 pointe de couteau de cannelle en poudre
– 50 gr de sucre en poudre
– 2 cs de cassonade
– 100 gr de beurre froid
– 1 jaune d’œuf
– 1 pot de confiture myrtilles et cassis Bonne Maman
– sucre glace

Dans un saladier, mélanger les ingrédients solides : la farine, la poudre d’amande, la cannelle, le sucre et la cassonade. Bien mélanger.
Ajoutez le beurre coupé en morceaux et le jaune d’œuf. Sabler la pâte du bout des doigts jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ne pas trop travailler la pâte pour ne pas trop chauffer le beurre.
Former une boule de pâte, l’aplatir et l’envelopper dans un papier cellophane. Réserver au frigo pendant une heure.

Préchauffer le four à 180 °C.

Sortir la pâte du réfrigérateur et attendre quelques minutes. La pâte est assez friable, il vaut mieux la laisser se réchauffer avant de la travailler.
Abaisser la pâte sur votre plan de travail fariné. Foncer votre moule à tarte.
Découper des formes dans les chutes. Vous pouvez opter pour les traditionnelles « bandes » que vous déposerez en « grillage » sur la tarte, ou pour une petite touche plus originale, opter pour des étoiles.

Verser 3/4 à 1 pot de confiture sur le fond de tarte (en fonction de la taille de votre tarte et vos goûts). Déposer les formes sur le dessus et enfourner pour 45 à 50 minutes.

Sortir la tarte du four. Lorsque la tarte est totalement refroidie, saupoudrer de sucre glace.

Déguster en petites parts.

Linzertorte

Et si vous êtes friands de cette tarte, retrouvez d’autres recettes à base de confiture par ici !

Linzertorte à la myrtille et au cassis

 Article sponsorisé