Desserts, Fruits

Financier géant aux abricots

Financier à l'abricot

Je sais que vous connaissez mon amour pour les financiers. Bon, je sais, la dernière fois je n’en étais qu’au stade de l’adoration, mais cette fois-ci, c’est bon, je suis amoureuse du financier. Le gâteau, j’entends… Le petit goût d’amande du financier, son gout de beurre noisette et sa texture légèrement croustillante sur le dessus et tendrement fondante à l’intérieur… ça me rend dingue !! J’aime beaucoup les minis financiers parce qu’on peut en manger beaucoup sans forcément s’en rendre compte sans culpabiliser. Mais cette fois-ci, j’ai voulu tenter l’expérience en maxi-format !

Je me suis dis qu’une tarte façon « financier » ça pouvait être sympa. Cela faisait longtemps que je n’avais pas sorti mon moule rectangulaire adoré (je pensais qu’il allait reprendre du service pour faire des tartes cet été, mais les occasions m’ont manqué ! Ah, on me souffle que l’été n’est pas fini)… Et puis j’ai voulu le faire plus fruité que les autres fois… J’ai hésité avec des framboises mais comme il y a déjà beaucoup de recettes à base de framboises ici, je me suis tournée vers les beaux abricots que l’on trouve en ce moment… Bien sucrés et bien tendres (je n’ai pas pu résister à l’envie d’en manger un pendant que je cuisinais le gâteau…)

Cette fois-ci, pas d’originalité à base de poudre de pistaches ou de beurre aromatisé. J’ai gardé les ingrédients classiques mais… J’ai voulu apporter une touche différente en montant mes blancs en neige. Cela apporte du moelleux et une texture plus légère et aérée… et j’ai mis un petit peu de levure aussi, pour éviter que le gâteau ne soit vraiment trop compact.

Financier géant aux abricots
Pour 6 à 8 personnes

– 175g de beurre
– 160g de sucre glace
– 90g de poudre d’amandes
– 60g de farine
– 4 gros blancs d’œufs
– 1 cc de levure chimique
– 4 abricots
– quelques éclats de pistaches pour la déco

Préchauffer le four à 170°C.

Mettre le beurre à fondre dans une casserole à feu moyen. Attendre jusqu’à ce qu’il prenne une belle couleur ambrée et qu’une odeur de noisette se dégage. Clarifier le beurre si possible (à l’aide d’une passoire très très fine) et le mettre dans un récipient pour qu’il refroidisse.

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs : la farine, la poudre d’amande, le sucre glace et la levure. Battre les oeufs en neige bien fermes avec une pincée de sel. Ajouter les oeufs aux ingrédients secs en faisant attention de ne pas trop les casser. Ajouter ensuite le beurre fondu et mélanger doucement jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Vers la pâte dans un moule à gâteau (ici un moule à tarte rectangulaire).

Laver et sécher les abricots. Les couper en deux, ôter le noyau et découper chaque moitié en deux. Déposer les quartiers d’abricots sur la pâte en prenant soin de ne pas trop appuyer pour ne pas « noyer » l’abricot.

Enfourner pour 30 minutes environ. Le dessus doit former une petite croute dorée.

Laisser refroidir et décorer de quelques pistaches concassées au moment de servir.

Le résultat était très sympa le jour même.. La texture moelleuse et légèrement croustillante autour. Les abricots ont rendu un peu de jus, ce qui a rendu la cuisson un peu laborieuse… et visiblement, le gâteau n’a pas apprécié le temps humide puisqu’il est devenu tout mouillé le lendemain… Je referai un essai pour voir, avec d’autres fruits… en attendant, mieux vaut le manger le jour même !