Plats principaux, Sandwishs et Crocs

Comme un wrap au sarrasin, fromage frais, roquette et figues

La saison des figues est revenue !

Ma première rencontre avec les figues date de ma tendre enfance. On m’a présenté la figue coincée dans un carcan de pâte sablée, rangée dans un emballage avec marqué « Figolu » dessus. Pendant longtemps pour moi, la figue, c’était très sucré et pâteux. Mais pas mauvais du tout. Et puis un jour, j’ai fait la connaissance avec les figues fraiches, sur un étal. On s’est regardé droit dans les yeux. On a pas échangé un mot. J’en ai embarqué quelques unes. Elles ont fini coupées en morceaux et manger avec du yaourt. C’était différent, mais bon également.

Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais mangé de figues en version salée. La version la plus salée consistait à déguster du foie gras avec un peu de confiture de figue. Original me direz vous.

Quand j’ai croisé ces figues bien dodues le WE dernier, j’ai craqué, avec la ferme intension de les déguster en version « salée ». C’est donc chose faite avec ces faux wrap. L’association avec la roquette est vraiment très rafraichissante, je retiens pour de futures salades !

Pour cette recette, j’ai choisi d’utiliser des galettes de blé noir, aka sarrasin. Son goût apporte du caractère et se marie bien avec l’ensemble des ingrédients. Vous pouvez également utiliser des tortillas complètes si vous préférez faire des wraps plus serrés pour les couper en morceaux et les servir à l’apéro par exemple ! Encore une fois, ce n’est pas vraiment de la grande cuisine, mais du dépannage pour un délicieux repas sur le pouce !

Comme un wrap au sarrasin, fromage frais, roquette et figues
Pour 2 personnes

– 2 galettes de sarrasin
– 50g de fromage frais (ici fromage au lait de chèvre)
– 2 très belles poignées de roquette
– 4 belles figues
– 1 cs de vinaigre balsamique
– 1 belle cc de miel de sapin

Étaler le fromage de brebis sur toute la surface des galettes. Déposer une poignée de roquette au centre.
Laver et essuyer les figues. Les couper en 4. Répartir 8 quarts sur chaque galette.
Mélanger le vinaigre balsamique et le miel jusqu’à ce que le mélange soit bien sirupeux.
Assaisonner chaque galette selon votre convenance (une bonne cs pour moi).
Pour une belle présentation, refermer chaque galette en « rouleau » en serrant plus ou moins selon la texture de votre galette.