180°C, le livre-magazine hyrbride dédié à la gastronomie

La sortie de nouveaux magazines culinaires bat son plein. De nombreux titres sont sortis ces derniers mois.Je vous ai parlé de Jamie récemment, ou encore d’Arts et Gastronomie que j’apprécie toujours autant.

Parmi tous les nouveaux titre, on retrouve 180°C, revue hybride, entre le magazine et le livre, dédié à la gastronomie avec un angle d’attaque le différenciant de tout ce qui existe aujourd’hui. Sorti au début du mois d’avril, il m’a fallu du temps pour vous en parlez, car la lecture des 200 pages demande une lecture douce et calme pour en profiter.

Feuilletez 180°C et vous comprendrez. Cette revue pose le ton dès l’édito « Parce que nous ne trouvions pas sur le marché la publication qui correspondait à nos attentes, et que nous faisons le pari que nous le sommes pas les seuls (!), nous avons eu envie de créer cet objet différent : la première revue culinaire vendue en librairie. »

Ce « mook », contraction de magazine et de book, ne se jette pas. Il se garde tel un (beau) livre. Son contenu, exempt de publicité, est réalisé par un petit comité de rédaction composés de passionnés indépendants… et qui rendent honneur à leur passion !

Mais pourquoi 180°C ?
Pour 2 raisons simples : 180°C, c’est la température la plus utilisée pour les cuissons au four… et parce que cela nous donne l’étendue des possibles sujets liés à la gastronomie !

Ensuite, que trouve-t-on dans ces pages ?
Du bon ! Sur la page de couverture, en sous-titre, vous pouvez lire « Des recettes et des hommes ». Cela annonce la couleur. 180°C n’est pas un simple magazine de recettes. Il fait également une place aux Hommes du monde de la gastronomie. Le magazine commence donc par un sujet appelé « L’homme de goût », qui dresse le portrait d’un chef qui mérite d’être connu, pour son travail et son amour du produit. Un autre sujet, « Super Production », vous parle de producteurs passionnés par leur métier et leurs produits.

 

 

On retrouve ensuite des recettes. Plus d’une cinquantaine de belles recettes, réalisées avec des produits de saisons et illustrées par de magnifique visuels. Les photos sont vraies et appétissantes, elles vous transportent sur une table d’une grande maison de campagne, où il fait bon vivre.

La photo d’ailleurs, est à l’honneur avec un sujet qui lui ai dédié « La galerie de 180°C » où l’on retrouve un portfolio du photographe culinaire « Peter Lippmann ».

Autres sujets : « La technique… mais pas trop » qui vous donne quelques explications illustrées d’une technique, ici, le tempérage du chocolat.

Des produits, de l’art et des livres, bref, des sujets qui tournent toujours bien rond autour de la gastronomie !

Enfin, dernier sujet, indissociable de la gastronomie : le vin. Le sujet s’appelle « Raisin et sentiment » et nous dresse, dans ce 1er numéro, un portrait du Domaine du Loup Blanc et de Nicolas Gaignon, viticulteur installé dans le Langedoc.

Le papier est beau, le style de la maquette est remarquable, pour un résultat simple, épuré et légèrement « luxueux » si je puis dire. Tout est soigné, méticuleusement réalisé, pour le plaisir de la lecture.

180°C est un plaisir que l’on se doit de déguster des yeux, doucement… pour attendre le prochain numéro avec grand appétit ! Prochaine publication prévue pour…  Octobre 2013 !

180°C – Bi-saisonnier – 19,90€
Disponible en librairie et dans certaines presses.

Et vous ? Vous avez aimé ?

5 commentaires

Laisser un commentaire