Apéritif, Entrées, Entrées froides, Rillettes et tartinades

Le caviar d’aubergine

Caviar d'aubergine

J’ai connu l’aubergine assez tard. Chez mes parents, on n’en mangeait pas. Le mot « moussaka » évoquait chez moi un plat ressemblant vaguement à une mousse aux légumes, c’est dire. L’aubergine restait un légume violet, coincé entre les courgettes et les tomates sur les étals des supermarchés. Un jour, il y a de ça 5 ou 6 ans, je me suis lancée, j’ai voulu goûter l’aubergine. J’ai donc commandé des beignets d’aubergines dans un restaurant. Parce que je me suis dit que c’était moins risqué que de la cuisiner moi-même, je m’en suis donc remise aux mains du professionnel… J’ai donc vu arriver dans mon assiette, des tranches d’aubergines assez épaisses, pannées, frites, spongieuses, huileuses, sans goût. Yeurk. C’est donc ça, « L’Aubergine ». Tu ne m’as pas manqué chérie, je ne regrette pas de ne pas t’avoir connu avant.

Je croisais donc ce légume sur les étals, le guettant du coin de l’oeil. Je restais un peu triste, entendant les gens en dire du bien, chanter les louanges de la moussaka et de l’aubergine dans la ratatouille, adorer la déesse Aubergine grillée au barbecue, et crier la gloire du caviar d’aubergine.

C’est quand ma mère m’a annoncé avoir planté un pied d’aubergines dans le jardin que mon sang n’a fait qu’un tour. Zut ! Voilà qu’elle l’invite à la maison ! C’est donc que ce ne doit pas être si terrible (Je ne dis pas que tout ce que mange ma maman est bien, la preuve, elle mange des côtes de bettes !). J’ai donc réclamé une aubergine et je l’ai reçu la semaine dernière. Je l’ai regardé toute la semaine, me demandant bien comment j’allais la cuisiner. Puis j’ai repensé à cette histoire de caviar.

Caviar d'aubergine

C’est intriguant. En quoi l’aubergine peut-elle se transformer en caviar ? Le caviar, je vois bien ce que c’est. Un poisson, des oeufs, une texture granulée, je vois. Mais quel est le rapport entre l’aubergine et ce fichu caviar ? Visiblement, seule l’aubergine peut porter la dénomination de « caviar ». Visiblement, il y aurait un lien entre la consistance du caviar d’aubergine et celle du caviar « de poisson »… Je cherche encore la ressemblance…

Caviar d'aubergine

Caviar d’aubergine

– 1 aubergine
– 1 gousses d’ail
– 2 cs de Tahin (en épicerie libanaise) (remplacé ici par de la purée de sésame bio)
– 2 cs de jus de citron
– sel
– poivre
– huile d’olive

Préchauffer le four à 200°C.
Laver l’aubergine et la couper en deux dans le sens de la longueur. Mettre au four (chair contre la plaque) pendant 40mn.
Laisser légèrement refroidir, et l’évider à l’aide d’une cuillère.
Dans un mixeur (ou blender), mettre la chaire d’aubergine, les gousses d’ail coupés en morceaux, le jus de citron et le Tahin. Mixer pendant 2 mn. Ajouter de l’huile, remixer. La consistance doit être crémeuse sans être liquide. Rajouter de l’huile si nécessaire. Saler et poivrer selon votre convenance.

Déguster avec des morceaux de pain libanais, à l’apéro ou en entrée !

Caviar d'aubergine

Et qu’est ce que j’en pense ? J’aime l’aubergine. C’est bon. Vraiment. Ici elle est très douce, la consistance est crémeuse (mais j’ai goûté à la sortie du four avant la transformation… quand même !). Je crois que je l’aime bien en fait, l’aubergine. Il ne me reste plus qu’à trouver d’autres façons de me l’approprier et de l’agrémenter…

Caviar d'aubergine

Caviar d'aubergine

Rendez-vous sur Hellocoton !1
Print Friendly